Archives quotidiennes :

Avatar, la maîtrise des éléments

Avatar, le dernier maître de l’air est une série animé qu’on adore. A la maison tout le monde est fan, à commencer par Mimiko qui y revient régulièrement. Et dès qu’elle met avatar, tout le monde se retourne pour regarder, même son papa c’est dire ! (avec Porco Rosso, c’est l’un des rares dessins animé qui l’intéressent vraiment).

J’ai déjà présenté la série dans un vieux article, aujourd’hui je veux approfondir un détail de la série qui m’a beaucoup séduit : la maîtrise des éléments.

Comme je l’expliquais dans mon précédent article, la maîtrise des éléments dans la série a un aspect très martial, autant dans la façon dont elle est appréhendé (les armées sont formées de soldats-maîtres), dans l’entrainement que les personnes ayant reçu le don de la maîtrise à la naissance doivent suivre pour pouvoir se servir de ce don, mais aussi dans sa forme. En effet, quand on regarde Katara et Aang s’entraîner à la maîtrise de l’eau, les soldats de l’armée du peuple de la terre, ou encore le prince Zuko suivre entrainement de son oncle, on y voit tout de suite, et très clairement, la pratique d’un art martial. Les personnages ne gesticules pas dans tous les sens en sortant des nom de techniques à coucher dehors (non… je ne pense à rien en particulier…). Dans Avatar, le dernier maître de l’air la gestuelle y est très étudié, très précise et chaque maîtrise s’apparente à un art martial particulier.

Tout cela je l’avais déjà dit. Aujourd’hui je veux aller un peu plus loin et voir quels sont ces arts martiaux et à quoi il ressemblent dans la vraie vie. J’espère que ça vous plaira. Moi j’adore Avatar et j’aime les arts martiaux alors… je me fait plaisir 🙂

Comme j’aime ça mais que j’y connais rien, il est possible que je dise des bêtises, alors, corrigez moi 😉

La maîtrise de l’air :

Aang, le jeune avatar, est le dernier survivant des nomades de l’air. Chez les nomades de l’Air, les enfants nés avec le don de la maîtrise grandissaient dans des temples où ils s’entraînaient durement. Si leur philosophie et leur temples font penser au Tibet et au Népal, leur entrainement à la maîtrise fait également penser au temples Shaolin et aux vieux films de kung-fu où les jeunes moines enchaînent entrainement et gags, tout comme Aang et son maître Gyatso, plus espiègle encore qu’un enfant.

Anag avec Gyatso au temple de l'air du sud
Aang avec Gyatso au temple de l’air du sud

Pourtant la maîtrise de l’air ne s’inspire pas du kung-fu shaolin mais du Ba Gua Zhang, art martial chinois interne originaire du nord de la Chine. Le Ba Gua Zhang se distingue par des mouvements circulaires, des rotations et l’utilisation de la paume ouverte. comme tout art martial interne, le Bagua se compose à la fois d’une stratégie de combat (basé sur la stratégie d’évitement et d’enroulement), d’une gestuelle de santé et d’une discipline spirituelle. Il existes différentes écoles de Bagua qui différent des unes des autres par leur formes.

La stratégie de combat du Bagua consiste à éviter le face-à-face, esquiver et contre-attaquer l’adversaires utilisant la force centrifuge donné par les rotations. On contra-attaque dans toutes les directions afin de déstabiliser et désorienter l’adversaire.

La maîtrise de l’air, tout comme le Bagua se caractérise par l’esquive et les mouvements circulaires.

Dans cette scène tirée du deuxième épisode de la première saison où Aang se bat contre Zuko, on reconnais le pas de base et le déplacement circulaire :

On retrouve le mouvent circulaire et l’esquive aussi dans les boules d’air que Aang crée.

La maîtrise de l’eau :

manuscrit de l'eau
manuscrit de la maîtrise de l’eau

Déjà maître de l’air, la deuxième étape pour que Aang devienne un avatar accomplis c’est la maîtrise de l’eau qu’il apprendra avec Katara jeune maître de l’eau rencontrée au Pôle sud dès le 1er épisode.

Si la culture du peuple de l’eau du pôle sud peut s’apparenter aux peuples inuits, la maîtrise de leur art s’inspire du Taichi, autre art martial interne chinois ou tout est basé sur la souplesse et la fluidité des mouvements.

On retrouve cette fluidité dans la pratique de la maîtrise de l’eau comme on peut voir dans cette scène extraite du dix-huitième épisode de la saison 1 où Katara se bat contre maître Pakku car ce dernier refuse de lui enseigner la maîtrise inaccessible aux femmes.

La maîtrise de la terre :

maîtres de la terre

L’étape suivante dans l’apprentissage des maîtrises de Aang c’est la terre, c’est auprès de Toph, une jeune aveugle ayant développé un très grand talent dans la maîtrise de la terre auprès des  taupes-blaireaux, qu’Aang fera son apprentissage.

La maîtrise de la terre s’inspire du hung-gar, art martial originaire de la Chine du sud et appartenant à la famille du wushu. Il se caractérise par des positions basses et stables avec des attaques puissantes des membres supérieurs.

voici un aperçu de la maîtrise de la terre tiré du premier épisode de la saison 2 :

Le style de Toph est particulier et s’inspire du style de la mante religieuse, le tang lang quan

Enfin, du moins c’est ce que j’ai lu parce que j’ai un peu de mal à voir réellement la ressemblance. Au même temps comme je découvre toutes ces formes d’art martiaux au moment même où j’écris cet article, je ne capte pas toutes les subtilité. Voyez plutôt Toph en action dans cet extrait de l’épisode 6 de la saison 2 : La fripouille aveugle

La maîtrise du feu :

Après avoir maîtrisé la terre Aang devra apprendre à maîtrise le feu, l’élément qu’il craint le plus. Non seulement parce que c’est l’élément de ses ennemis mais surtout parce que son premier essai a été catastrophique. Le feu est un élément puissant et instable qu’il a du mal a maîtriser. Il lui faudra bien s’y résoudre s’il veut devenir un avatar accompli.

La maîtrise du feu s’inspire du kung-fu de Shaolin.

Vous pouvez voir la maîtrise du feu dans le tout premier extrait que je vous ai proposé où l’on voit Aang se battre contre Zuko, prince de la nation du feu.

Dans cet extrait de l’épisode 13 de la saison 3 (attention spoiler !!) on reconnais bien les mouvement de la vidéo ci-dessus dans l’exécution de la danse du dragon.

Et voilà ! Suite au prochain rendez-vous 😉

Je ne peux que vous conseiller cette série. C’est drôle, c’est bien fait et ça marche à tous les âges 🙂


disponible en DVD 

 

Share