Archives quotidiennes :

Challenge Petit Bac 2017

Depuis un moment je voyez ce logo de ci de là sur les blogs et ça m’intriguait. Finalement j’ai fini par en trouver la source et décidais de me lancer dans l’aventure. Encore un challenge me direz-vous. Mais j’aime bien ça ! Ça me motive pour lire certains livres qui prennent la poussière sur mes étagères et puis ça permet d’échanges avec les autres participants, de glaner de nouvelles idées de lecture, de découvrir des livres que je n’aurais jamais lu autrement… Bref j’aime ça les challenges et celui-ci est vraiment très amusant. À la maison on jouait souvent au petit bac, voici une façon originale de continuer le jeu.

Avec le challenge Petit Bac Enna nous a proposé 10 thèmes plus un bonus comme sur une grille de petit bac, on devra remplir chaque case avec l’un des mots composant le titre d’un livre lu et chroniqué. Heureusement que c’est cumulable avec les autres challenges sinon un an ne me suffirait pas pour lire autant de livres.

Voici les thèmes avec quelques idées lectures piochées dans ma PAL :

Prenom :

  • JONAH, Taï-Marc Le Thanh
  • La balade de YAYA
  • PIERRE et LOU

Lieu :

Animal :

  • Fils de DRAGON, Pearl Buck
  • Le chant du CYGNE

Objet :

  • Le protectorat de l’OMBRELLE, Gall Carringer
  • La joueuse de GO, Shan Sa
  • Le joueur d’ECHEC, Stefan Sweig

Couleur :

  • Cendres et ROUGE, Hye-Young Pyun
  • Barbe BLEU
  • ROUGE, petite princesse punk

sport/loisir :

  •  La joueuse de GO, Shan Sa
  • Le joueur d’ECHEC, Stefan Sweig

personne célèbre :

aliment/boisson :

  • Des CORNICHONS au CHOCOLAT, Philippe Labbro
  • It’s not a piece of CAKE, Nancy Peña
  • TEA party, Nancy Peña

sphère familiale :

  • PERE et FILS, Michel Tagawa
  • Le MARI de mon frère, Gengoroh Tagame
  • Mon PERE est parti à la guerre, John Boyne
  • FILS de dragon, Pearl Buck

mort :

  • L’homme qui TUA Lucky Luke, Mathieu Bonhomme
  • Le cercle du SUICIDE, Usamaru Furuya
  • Est-ce ainsi que les femmes MEURENT, Didier Decoin

bonus : gros mot

  • Tout FOUTRE en l’air, Antoine Dole

Maintenant il y a plus qu’à lire !

Share