Nouveautés manga #16 – janvier 2017

J’ai un peu zappé les sorties manga de la fin 2016. J’espère être plus régulière pour ce rendez-vous en 2017 et proposer ma sélection manga tous les dernier jeudi du mois.

C’est parti pour les nouveauté de janvier !

Yuko de Ryoichi Ikegami, sorti le 4 janvier chez Delcourt/Tonkam

résumé : Huit adaptations manga de roman de littérature dont la majorité a été écrite durant l’ère Taishô autrement dit entre 1912 et 1926, époque de la modernisation de la littérature et de la renaissance du métier d’auteur de manga.

La thématique principale qui se dégage de « Yuko », c’est l’amour sous forme de sacrifices ou de dévouements à son seigneur, le tout, utilisé comme instrument de pouvoir jusqu’à une mort inéluctable… (source : Manga Sanctuary)

pourquoi ? Pour le dessin de Ikegami avant tout et pour la culture J, une manière facile d’aborder la littérature japonaise de l’époque

Dragon Head en volume double, Minetaro Mochizuki, sorti le 11 janvier chez Pika.

résumé : Lors d’un voyage organisé par une école, un train déraille dans un tunnel. L’accident, dont la cause semble aussi imprévisible qu’insolite, est si brutal que tous les passagers du train meurent sur le coup, exceptés deux garçons et une fille. Téru, Nobuo et Ako, trois rescapés se retrouvent enterrés sous les décombres du tunnel et sont désemparés en découvrant toute l’horreur de la réalité. Un huis clos angoissant se met lentement en place, montrant la réaction des trois jeunes élèves face au chaos. (source : Manga Sanctuary)

pourquoi ? Pour découvrir une autre facette du travail de Minetaro Mochizuki que j’ai découvert avec son Chiisakobe

Perfect crime de Yûya Kanzaki et Shin Miyatsuki, sorti le 18 janvier chez Delcourt/Tonkam.

résumé : Comment prouver la culpabilité d’un meurtrier capable du crime parfait ? Place à un thriller psychologique particulièrement haletant. Un homme, Tadashi Usobuki, est repéré à plusieurs reprises sur le lieu de crimes étranges. Toutefois, personne n’arrive à prouver sa culpabilité. Tout le monde l’appelle depuis « l’homme aux crimes parfaits ». Haine… Jalousie… Désir… et amour. Usobuki est capable de répondre à toutes les demandes de meurtre de ses clients. Et méfiez-vous, il ne rôde jamais très loin de vous… (source : Delcourt/Tonkam)

pourquoi ? parce que j’aime bien les séries policières tout simplement et qu’en manga j’en ai lu très peu

Pline de Mari Yamazaki et Tori Miki (présent au FIBD 2017 !), sorti le 18 janvier chez Casterman manga.

résumé : Pline était un naturaliste de la Rome antique dont la vie entière fut guidée par une imagination sans limite et un amour inconditionnel de la recherche. Son Histoire naturelle est une encyclopédie monumentale née d’une inextinguible soif de connaissance appliquée à l’ensemble des phénomènes se produisant sur notre planète. Aujourd’hui, nous ne disposons que de très peu de sources nous permettant de nous faire une idée de l’homme qu’était Pline, aussi devons-nous nous en remettre à notre imagination. Un exercice qui, personnellement, me donne la chaire de poule ! Comme j’aimerais que nous puissions remonter dans le temps, mon complice de choc et moi-même, afin de vivre en immersion dans le monde de celui que je considère aujourd’hui comme un mentor ! Mari Yamazaki (source : Casterman)

pourquoi ? pour la culture G pardi !

Tribute to Otomo (collectif) sorti le 18 janvier chez Glénat

résumé : ben.. c’est les dessins de l’expo éponyme que l’on a pu découvrir au Festival de la BD d’Angoulême l’année dernière. Je vous en avais parlé  ICI

pourquoi ? J’avais beaucoup aimé cet expo où j’ai découvert des planches très intéressante. Si le livre avait été proposé à l’époque je l’aurait acheté sans hésiter. Un an plus tard je ne sais pas.

Overlord de Fugin Miyama et Kugane Maruyama, sorti le 20 janvier chez Ototo Manga.

résumé : Nous sommes en l’an 2138. Yggdrasil, le célèbre MMORPG à succès est sur le point de fermer. Momonga, nécromancien mort vivant de niveau 100, chef de la puissante guilde « Ainz Ooal Gown », attend seul l’arrêt du jeu. Cependant, l’heure de la fermeture passée, Momonga ne se déconnecte pas et les personnages non jouables se retrouvent dotés d’une conscience… Prisonnier d’un monde inconnu, notre seigneur maléfique va partir à la recherche d’un nouveau but à son existence et prendre la décision de conquérir ce nouvel univers tout en y laissant son empreinte. (source : Manga Sanctuary)

pourquoi ? Ce n’est pas trop mon genre de manga, mais ici le héro c’est le méchant. Un approche qui peut être intéressante. Je suis curieuse

Une femme de Shôwa de Kazuo Kamikura et Ikki Kajiwara, sorti le 20 janvier chez Kana

résumé : Dans l’immédiate après-guerre, la petite Shôko est livrée à elle même après le décès tragique de sa mère. Réduite au vol, elle va tout mettre en oeuvre pour survivre dans ce Japon qui se reconstruit. La jeune fille est animée par la vengeance. Elle punira tous ceux qui font du mal aux personnes qui l’ont aidée…

pourquoi ? Bon à la lecture du résumé je me dit que c’est du déjà vu, surtout chez Kazuo Kamikura, mais bon, je ne résiste pas à son coup de crayon.

Atom, un nouveau magazine dédié au mangadont la sortie est prévue pour le 28 janvier.

pourquoi ? Pourquoi pas, ! J’ai commencé par Anime land et je me suis lassé, j’ai continué avec Coyote Mag et je suis en train de me lasser…  A voir ce que Atom propose.

Mais je me demande si je ne suis tout simplement pas en train de ma lasser des manga, ou plutôt de l’univers de fan de manga…

Et parce qu’il n’y a pas que le manga dans la vie :

Manga - Manhwa - Monstress Vol.1Monstress de Marjorie Liu et Sana Takeda sorti le 18 janvier chez Decourt.

résumé : Maika est une jeune adolescente qui partage un lien psychique avec un monstre aux pouvoirs incommensurables. Et ce lien va profondément les affecter tous les deux. Il va placer Maika au centre d’une guerre terrible entre les Humains et des forces issues d’un autre monde… (source : Manga News)

pourquoi ? une couverture magnifique. Il ne m’en faut pas plus pour retenir le titre. Mais je vais tout de même le feuilleter pour me faire une idée avant ^^

Manga - Manhwa - Million d'éléphants (Un)Un millions d’éléphants de Vanyda et Jean-Luc cornette, sorti le 3 janvier chez Futuropolis

résumé : Le Laos, au sud-est de l’Asie est surnommé le pays du million d’éléphants et du parasol blanc. Une terre de splendeurs dont la réalité politique fut sans poésie. Le pays a connu des guerres successives. En 1975, la monarchie tombe. Une dictature communiste advient. Le père de Vanyda est né au Laos. Vanyda naît en France. Elle a attendu vingt-cinq ans avant de découvrir le royaume de ses ancêtres. Jean-Luc Cornette l’accompagnait. C’est ici le récit romancé d’une génération sacrifiée. Ceux qui ont pu, ont fui leur pays natal. C’est le portrait de ceux qui ont pu se reconstruire aux quatre coins du monde, et l’amour de leur terre natale qui les pousse, un jour, à revenir au Laos. Et d’y conduire leurs enfants. (source : Manga News)

pourquoi ? Parce que c’est Vanyda avant tout et que j’aime beaucoup ce qu’elle fait. Puis, après avoir lu le résume je me suis dit que le sujet devait être très intéressant et instructif. Tout pour plaire quoi 🙂

Irena de Séverine Tréfouël et Jean-David Morvan, sorti chez Glénat le 4 janvier.

résumé : 1940, l’armée nazie a envahi la Pologne. À Varsovie, les Juifs de la ville ont été parqués dans le ghetto : un quartier entier entouré de murs. Quiconque tente de s’en échapper est abattu sans sommation ; les seuls qui peuvent y entrer sont les membres du département d’aide sociale. Parmi eux, Irena vient tous les jours apporter vivres et soutien à ceux qui sont enfermés dans cet enfer et qui souffrent de maladies et de malnutrition. Ici, tout le monde la connait, les enfants l’adorent. Car Irena est un modèle de courage : elle n’hésite pas à tenir tête aux gardiens, à faire toujours plus que ce qu’autorise l’occupant nazi. Le jour où, sur son lit de mort, une jeune mère lui confie la vie de son fils, Irena se met en tête de sortir clandestinement les orphelins du ghetto. Pour que l’innocence soit épargnée de la barbarie, elle doit être prête à risquer sa vie. (source : BD Sanctuary)

pourquoi ? pour l’histoire quelle raconte, c’est un sujet qui me touche beaucoup

Medecis de Elodie Jacquemoire et Olivie Peru, sorti le 25 janvier chez Soleil.

résumé : Qui sont les Médicis ? Banquiers, tyrans, humanistes, conspirateurs, visionnaires, artistes, guerriers, assassins… De générations en générations, ils ont façonné la Renaissance, influencé le destin de l’Italie comme de l’Europe, sont devenus l’une des familles les plus riches du monde, ont côtoyé de grands rois, des artistes tels que Michel-Ange et De Vinci, ont donné deux reines à la France et trois papes à la chrétienté… Leur maison a marqué l’Histoire, pourtant, les premiers Médicis n’étaient que de petits usuriers. Voici le récit de leur irrésistible ascension.
Le jeune Cosme porte un nom de famille encore inconnu. D’origine roturière, fils d’un banquier de Florence, il ne voit dans l’argent qu’un moyen de s’élever au-dessus des nobles, de sortir sa cité et le reste du monde du Moyen-Âge. Il nourrit les ambitions d’un roi. Mais en un temps où les grands de Florence, le Pape et les seigneurs d’Italie s’affrontent au moindre prétexte, lui qui n’a jamais brandi d’épée va devoir livrer des batailles nouvelles… Celles qui se gagnent par la patience et l’esprit. Ainsi seulement le nom des Médicis épousera les lumières de l’Histoire. (source : BD Sanctuary)

pourquoi ? Parce que les Medecis me fascinent depuis toujours et que ça serait un moyen très ludique d’en apprendre plus sur cette famille emblématique de Florence. Et une lecture sympa à présenter pour le challenge italien 😉

William Adams, Samouraï de Nicolas Genzianella et Mathieu Mariolle, sorti chez Casterman le 25 janvier.

résumé : Le destin d’un anglais devenu samouraï du Shogun Tokugawa

pourquoi ? Parce que j’ai adoré Shôgun de Clavell et que ça racconte la même histoire 🙂

Et que la rencontre entre deux cultures très différentes est un thème qui m’intéresse beaucoup.

Les suites qui m’attendent :

Dead Dead Demon's Dededede destruction 2 Le mari de mon frère 3 Erased 8

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *