Un moi au Japon c’est fini !

En avril j’ai renoué avec mes premières amours bloguesques, à savoir le Japon et les japonaiseries, grâce au challenge Un mois au Japon initié par Hilde et Lou (ici ma petite présentation).

J’ai eu du mal à trouver du temps et je n’ai pas pu parler de tout ce que j’avais prévu. J’ai un sac plein d’album jeunesse que je n’ai pas pu présenter, des brouillons d’articles qui traînent de ci de là mais ça y est ! Avril c’est fini et le mois du Japon aussi !

Depuis hier c’est le mois italien 😉

Le temps est venu de faire un petit point (avec 2 bonnes journées de retard) de tous les articles publiés dans le cadre du challenge :

Littérature :

Dans cette catégorie je me suis contentée d’une petite rétrospective sur les plumes féminines japonaises déjà chroniquées sur Ma petite Médiathèque. A cette occasion je parlait de l’incontournable  Yôko Ogawa, mais aussi de la plus discrète mais non moins talentueuse Minako Oba. Mais aussi de 2 autres romans que je vous laisse aller découvrir.

Manga :

Dans cette catégorie j’ai proposé plusieurs articles, étonnant non ?

Cinéma :

J’avais prévu d’être adulte et de présenter des films, des vrais mais… j’ai finalement mis à l’honneur le cinéma d’animation 🙂

littérature jeunesse :

Dans cette catégorie je n’ai pas pu présenter tout ce que j’avais prévu, ni ce que j’ai déniché au cours du moi. Je suis un peu frustrée mais ce n’est que partie remise. Mois du Japon ou pas il y aura toujours des chroniques littérature jeunesse et un petit vent nippon sur Ma petite Médiathèque. J’ai tout de même réussi à trouver le temps de vous présenter Urashima, un petit album chiné au hasard de mes flâneries, juste avant que le mois du Japon ne commence. A cette chronique album jeunesse j’ai fait écho avec le retour de ma rubrique image pour le plaisir des yeuximage pour le plaisir des yeux #19 ~ Urashima Taro.

Photos :

Il y a mes photos avec le détournement du projet 52-2017 au quel j’ai tenté de donner une teinte nippone :

Et aussi avec mon petit o’hanami personnel 🙂

Et puis il y a les photo des autres, enfin les photos de Takashi Yasui, que j’ai mis à l’honneur pour le thème commun Kyoto.

Et aussi :

Hiroshige !!! Enfin depuis le temps que j’avais envie de vous parler de ce maître de l’ukiyo-e, j’ai profité de la thématique Tokyo pour présenter une petite sélection des cent vue célébre d’Edo.

J’espère que vous avez aimé ce voyage au pays du soleil levant en ma compagnie. Nous y retournerons bientôt avec d’autres chroniques. Je vous invite aussi à venir en Italie avec moi en ce moi de mai.

Sore jaa, mata

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *