Archives quotidiennes :

L’arc-en-ciel de la rivière

Aujourd’hui je vais vous présenter un joli album, plein de poésie et de douceur : L’arc-en-ciel de la rivière de Roxane Turcotte (texte) et Amélie Clavier (illustrations), publié aux éditions Plumes Solidaires.

Antonin aime observer les poissons dans la rivière, et tout particulièrement « la plus énorme truite du monde ».

-Elle s’appelle Morgane.

-Comment le sais-tu ? a demandé Antonin.

-Il y a si longtemps que des pêcheurs tentent de la capturer ! J’ai souvent essayé, et ton grand-père avant moi. Les mulets, tout juste bons pour les chats, mordent à l’appât. Jamais Morgane, la truite. Ne mérite-t-elle pas de porter le nom d’une fée ?

-Et puis, avait ajouté son père, Morgane recèle un ou deux secrets.

-Lesquels ?

-Pour connaître un secret, il faut le mériter.

Depuis, Antonin n’a qu’une envie : réussir l’impossible. Attraper Morgane. Et, du coup, découvrir ce qu’elle cache.

Avec Morgane, Antonin va apprendre la patience et l’art de l’observation. Chaque jour il va à la rivière au moment où les rayons de soleil lui permettent d’observer le poisson. Il l’étudie, prend des notes pour enfin découvrir ses secrets.

Un joli album, qui apporte par son dessin et ses couleurs beaucoup de douceur. L’histoire est courte et simple mais elle invite à la contemplation dans la nature. Après l’avoir lu on a envie de découvrir nous aussi quelques secrets caché dans la nature, d’observer dans le silence, carnet à la main quelques créatures mystérieuses. Un joli conte qui met à l’honneur la nature et son respect. Parfait pour la lecture du soir : pas trop long, un texte facile à lire à haute voix, de belles illustrations et un certains apaisement qui se dégage de l’ensemble.

Merci aux éditions Plumes Solidaires pour cette découverte.

⇒ à lire aussi l’avis de Yannick De ProseCafé


Share