Challenge un max de BD en 2018

Quoi ?! Encore un challenge !? Que voulez-vous, j’adore ça. Ça m’amuse tellement de chercher des titres qui puissent correspondre à telle catégorie, répondre au critère d’un voir de plusieurs challenge. Parfois j’achète des livres exprès et cela me fait découvrir des livres que je n’aurais peut-être pas vu autrement. Parfois je m’amuse seulement à caser les nombreux livres de ma PAL, mais à chaque fois le plaisir d’échanger avec les autres challengers est là.

Challenge un max de BD en 2018

C’est  Nathalie qui m’a fait découvrir le challenge un max de BD en 2018 organisé par Kobaitchi.

J’ai trouvé l’idées très originale et j’ai tout de suite eu envie d’en faire partie.

Le principe : lire une BD pour chaque catégorie proposé

dates : 1er janvier au 31 décembre 2018

Les catégories :

  1. Où il pleut
  2. Avec des animaux qui parlent
  3. En couleur
  4. En noir et blanc + une couleur
  5. Avec des personnages LGBTQ+
  6. Qu’une connaissance a adoré
  7. Qui a (eu) mauvaise presse
  8. Où on ignore le genre d’un des personnages
  9. Dont le scénariste et le dessinateur sont de deux nationalités différentes
  10. Fantastique
  11. De science-fiction
  12. Explicative/documentaire
  13. Dont on possède un objet dérivé
  14. Adapté d’une autre œuvre (film, peinture, roman, etc)
  15. Qui parle de fantômes
  16. De sorcières
  17. De vampires
  18. Qu’on a reçu en cadeau
  19. Dont la couverture est majoritairement verte
  20. Loué à la bibliothèque
  21. Emprunté (mais pas à la bibliothèque)
  22. Dans une autre langue que le français
  23. Auto-éditée
  24. Qui demande une interaction autre que la lecture
  25. Dévorée d’une traite
  26. Qu’on a mis plus de trois jours à finir
  27. Avec des héros enfants (- de 12 ans)
  28. Sans texte
  29. Au contenu adulte
  30. Qui aborde le handicap
  31. Qu’une connaissance n’a pas aimé du tout
  32. Qu’on a acheté/loué après la lecture d’une critique sur un blog
  33. Qu’on voulait lire depuis très longtemps (plus de 2 ans)
  34. Sortie depuis moins d’un mois
  35. Adaptée d’un blog
  36. Éditée grâce à un crowdfunding
  37. Historique
  38. Achetée lors d’un salon
  39. Dont on a rencontré l’auteur
  40. Un one-shot
  41. Qui est la première BD de l’auteur
  42. Qu’on aimerait faire lire au monde entier
  43. Qui nous a fait pleurer
  44. Qui nous a déçu
  45. Qui aborde une cause importante à nos yeux
  46. Qui a été éditée avant notre naissance
  47. Choisie au pif
  48. Sélectionnée par son libraire
  49. Le dernier tome d’une série
  50. Au contenu scientifique

les bonus à débloquer avec les lecture entrant dans les catégories précédentes : 

  • Au moins une BD venant de chaque continent
  • Un ratio d’un moins 50% d’autrices (bon là par contre, je me permets une petite protestation personnelle ! Moi, la discrimination positive ça m’énerve. Positive ou pas ça reste de la discrimination. Quand je lis une BD, je regarde pas le sexe de l’auteur ! Je m’en fout complètement. Après coup, au moment de faire ma chronique, je vais chercher a en savoir plus sur son auteur, mais jamais avant. Et même là, le fait que ce soit un homme où une femme m’importe assez peu. Bon, je comprends la démarche de vouloir promouvoir les autrices mais j’adhère pas à la méthode. Voilà, c’était la minutes rabat-joie. Ok, je sors 😛 )
  • En faire voyager au moins 5 (En boite à dons, bookcrossing, swap, cadeaux, etc)

Kobaitchi nous propose plusieurs palier :

  • 10 lectures : Étudiant·e. Bien, même les plus beaux voyages débutent par un premier pas.
  • 20 lectures : Apprentie. Les choses sérieuses commencent. Ne lâche rien. (mon objectif)
  • 30 lectures : Coloriste. Bravo, ton talent commence à être reconnu.
  • 40 lectures : Assistant·e. Tu peux être fier.e de toi et de ta progression.
  • 50 lectures : Bédéiste. Wow ! Génial. Tu y es arrivé·e 😀
  • 100 lectures : Raoul Cauvin. Deux BD lues dans chaque catégorie ? Tu es assurément accro !

Envie de participer ? c’est par ICI

Share

8 réflexions au sujet de « Challenge un max de BD en 2018 »

  1. pareil, je n’ai pas pu résister ( mais comme je sais maintenant que je vais être consignée chez moi 15jours/ 3 semaines ce printemps pour une petite opération, rien de grave, juste quelque chose à faire maintenant avant que ça ne traîne trop, et donc pas de sport, pas de musique, pas de ménage – yeah, la bonne excuse- pendant un moment), finalement, ça m’occupera pas mal .
    Pareil le ratio d’autrices, je n’ai pas prévu de spécialement m’y intéresser, et de mon côté, j’ai dégagé l’écriture inclusive qui me gave profondément. J’ai une formation de prof de français pour étrangers, et même si je n’enseigne pas au final, ça pourrait arriver un jour ( fut-ce simplement si je sors avec un étranger!) le français c’est déjà assez le bordel comme ça pour ne pas le bordéliser plus. On n’a pas de neutre et faut faire avec, c’est pareil en espagnol…
    A part ça oui, l’idée est sympa, même si je ne ferai pas le bingo des 50 catégories.
    Mais on se retrouve donc là aussi, encore une fois 🙂

    1. J’ai du mal aussi avec l’écriture inclusive. ça m’embrouille et je n’en vois pas vraiment l’intérêt, même si je comprends la démarche, je trouve que ça complique beaucoup trop une langue qui est déjà assez complexe comme ça. D’ailleurs j’ai mis un moment à m’en rendre compte ^^’ je me disais qu’un truc clochait mais j’arrivais pas à comprendre XD boulet for ever ^^’
      Hâte de voir ce que tu vas lire. Bon courage pour ton opération.

  2. Je suis comme toi, j’adore tous ces challenges qui galvanisent et permettent tant de découvertes !

    Je te rejoins sur ton coup de gueule car je suis comme toi.

    Par contre, je ne m’inscris pas. Je participe déjà au rdv BD de la semaine, qui n’a aucun critère sauf de publier le mercredi. Et ça me va très bien!
    Et que de découvertes faites!

    1. oui, j’ai vu que tu participais au rendez-vous BD du mercredi. Un rendez-vous que j’aime suivre, de loin. Le mercredi j’ai déjà « chut les enfants lisent », un rendez-vous que j’aime bien et que je suis avec plus ou moins d’assiduité 🙂
      J’aime bien ce challenge parce que les 50 catégories sont aussi varié qu’étranges et je trouve ça drôle de faire coller ses lectures au catégories, mais j’avoue que je lis ce que j’ai envie de lire et après je me demande dans quelle case ça pourrait bien rentrer. Du coup c’est finalement beaucoup moins contraignant que les challenges thématiques mais tout aussi amusant. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *