Ferdinand – le film

C’est l’histoire d’un taureau qui ne veux pas se battre dans la corrida. Ce qu’il aime lui, c’est les fleurs. Après la mort de son père, il s’enfuis de l’acienda et est recueilli pas une gentille famille de fleuristes. Il grandi et devient une immense bête. Il est doux à l’intérieur mais effrayant à l’extérieur et lors de la fête des fleurs il se fait arrêter et… retour à la case de départ : l’acienda, la corrida, les matadores…

Le cœur doux et vaillant de Ferdinand trionphera-t-il de l’obstination du matador ?

Nous sommes allé voir ce film au cinéma en famille et nous nous sommes bien amusé. C’est rythmé et drôle.

Le seul reproche que je ferait à ce film (comme à tous les autres du même genre) c’est un accès de naïveté. La corrida c’est mal, l’abatoir c’est mal mais à aucun moment on fait le lien entre les taureau qu’on envoie à l’abattoir et les steack qu’on mange. On gros le film ne va pas au bout de l’idée. Si l’abatoir c’est mal alors manger de la viande aussi et pas seulement celle de Ferdinand, non ?

D’un autre côté je comprends ce parti prix car le film s’adresse à un très large public dont la plupart de membres ne sont pas végétarien et il est évident que l’on fait un effort pour ne pas offusquer le public.

Tout comme dans la scène finale (attention spoiler !) de la corrida. Les spectateurs qui finalement réclament la grâce pour Ferdinand sont montré de façon très positive, comme s’il étaient en train de faire un truc trop bien… ils sont quand même venu voir une corrida ! Je vois pas vraiment ce qu’il y a de bien là-dedans. On les pardonne un peu vide à mon goût mais… je chipote.

Le film est très sympa et on rigole bien. A voir.

Share