Blanche Neige et le chasseur

Résultat de recherche d'images

Je suis tombé par hasard sur ce film à la télé et comme le mois des contes & légendes n’était pas loin, je me suis dis pourquoi pas. Le film n’a franchement rien d’extraordinaire mais il n’était pas désagréable à regarder. Il y a une belle photographie et les actrices jouent bien leur rôles. J’ai bien entendu une préférence pour la méchante reine qui est sublime. Méchamment belle, et un brin plus intéressante que sa rivale qui déjà dans le conte n’a pas grand chose à offrir à part sa beauté et qu’ici devient particulièrement mièvre malgré les efforts fait pur la rendre bad as.

Le film reste assez fidèle au conte traditionnel à quelques détails près (en particulier le rôle du chasseur). Le rois et la reine ont une fille, la reine meure et le rois inconsolable se console très vite dans les bras d’une femme magnifique. De mémoire le roi s’efface complètement dans le conte. Ici, histoire de rendre les choses plus faciles et acceptable par un public moderne, le roi meure aussi. Comme ça on pourra pas lui rerocher d’abandonner sa fille aux griffes de la méchante reine.

Celle-ci est si méchante qu’elle ne se contentera pas de s’acharner sur Blanche Neige mais va détruire tour le pays. Et là, déjà ça commençait à m’agacer. Cette manie de faire des méchant tellement méchant que tout dépérit sur leur chemin est franchement puérile. Quelle intérêt aurait la reine à gouverner un pays en ruine, surtout une fois le roi écarté du pouvoir. Aucun ! Mais ne soyons pas tatillons, la reine est trop méchante et elle veut tout détruire, soit. Du coup elle emprisonne Blanche Neige qui n’est encore qu’un enfant et n’est donc pas une menace pour sa beauté.

Heu… minute. La reine elle était hyper trop méchante, non ? Parce que moi, à sa place, je tue la gamine et fin du film. Non ? Ah non ! faut tenir deux heures. Donc, pour une raison absolument incompréhensible, la reine décide de ne pas tuer la gamine mais de l’enfermer dans une tour où elle peut grandir et devenir la plus belle du royaume.

Chose que la reine (et là on colle au conte) ne peut pas accepter. Elle décide donc de enfin tuer Blanche Neige. Mais celle-ci réussi a s’enfuir du château. Et c’est là que le chasseur entre en jeu. Un ivrogne qui ne se remet pas de la mort de son épouse. La reine le somme de retrouver la princesse. Celui-ci la retrouve mais finalement les choses ne tournent pas comme prévu et il rate sa mission sans vraiment l’avoir voulu. Il est donc contraint de fuir lui aussi il décide d’aider la princesse à rejoindre la résistance. Et là on est pus du tout dans le conte traditionnel.

La princesse et son preux chasseur servant vont traverser diverses contrée et mettre trois plombes à faire le chemin que le prince charmant fera en trois minutes mais bon, c’est pour le bien de l’histoire. En chemin on rencontre des nains qui font vraiment pas penser à ceux de Disney. Blanche Neige mange la pomme et… qui va la réveiller ? A ce stade, cela ne fait plus un mystère pour personne mais faudra bien donner le change. Puis une fois réveillé voilà que Blanche Neige se prend pour Jeanne D’Arc. Petite guerre et tout est bien qui fini bien.

Comme je l’ai dit, la photographie du film est belle et… c’est tout. C’est pas désagréable à voir, il y a un bon rythme et les acteur sont pas mal. Mais tous les défaut de scénario de ce genre de film sont là, les raccourcis qui ne tiennent pas la route, l’excès de psychodrame avec des scènes assez inutiles, et surtout une Blanche Neige pas tellement convaincante. On en fait des tonnes sur sa pureté et ça sent la propagande religieuse à plein nez. Quand je parle de Jeanne d’Arc c’est vraiment à ça que ça ma fait penser. On voit d’ailleurs Blanche Neige prier et ça vient un peu comme un cheveux sur la soupe. Au même temps on nous met des fées et on laisse même entendre que Blanche Neige aurait des pouvoir. Pourquoi ? Parce qu’elle a un cœur pur, quelle question. Bref une vision que je partage pas vraiment. Du coup j’ai trouvé que la reine avec toute sa méchanceté était plus touchante. Au moins on nous laisse entendre qu’elle a des bonnes raison d’être méchante. Alors que Blanche Neige c’est juste Blanche Neige. Et on doit accepter comme allant de soit qu’elle est quelqu’un d’extraordinaire. Sauf que les images montrent quelqu’un de normal, de gentil mais pas de quoi faire un plat. C’est souvent le cas. Je sais pas pourquoi, le personnages gentils sont bâclé tandis que les méchants sont généralement mieux travaillé.

Bref, c’était pas le film du siècle et si vous ne l’avez pas vu, vous n’avez rien manqué. Si vous tombé dessus et que vous n’avez pas envie de trop réfléchir, vous aurez de quoi passer une petite soirée sympa. Mais je préfère quand même un bon Marvel XD

Au casting : Kristen Stewart dans le rôle de Blanche Neige, Chris Hemsworth dans le rôle du chasseur et Charlize Theron dans le rôle de la méchante reine.

Réalisateur : Rupert Sanders

année de réalisation : 2012


Share