Nouveautés manga & BD #22 – Mars 2018

Voici quelques uns des titres sorti en Mars 2018 et qui ont attiré mon attention.

Artiste, un chef d’exception de Tarô Samoedo, publié chez Glénat

résumé : Plongeur dans un grand restaurant parisien, Gilbert est quelqu’un de timide et réservé. S’il fait tout pour éviter de se faire remarquer, il semble cependant posséder un goût et un odorat particulièrement développés et des connaissances poussées en cuisine… Ces talents parviendront-ils à faire de lui un maître des saveurs ? (source : Manga Sanctuary)

Pourquoi ? J’aime beaucoup les manga gastronomique, j’aime toutes les lectures qui donnent faim. Et je suis toujours à l’affût d’une nouveauté, pourvu que la série ne soit pas trop longue. Parce que je n’aime pas m’éterniser sur une seule série. Je préfère varier les plaisir.


La magie du rangement de Marie Kondo, illustré par Yuko Uramoto, publié par Kurokawa

résumé : Une adaptation graphique de la célèbre méthode de Marie Kondo pour ceux qui veulent en finir avec la pagaille mais aussi changer leur vie. (source : Manga Sanctuary)

pourquoi ? Bon aà vrais dire je ne vais pas l’acheter, mais je trouve ça amusant et je voulais au moins le citer. J’ai déjà lu le bouquin de Marie Kondo, la version illustré ne me serait d’aucune utilité. Et si j’ai bien aimé le livre, ma maison est… toujours en pagaille ! Un cas incurable, des génération et des génération d’endoctrinement, ça ne se soigne pas si facilement !


Trait de famille, le bestiaire fantastique d’un père et de ses fils de Thomas Romain, publié par Kurokawa

résumé : Designer français installé au Japon, Thomas ROMAIN est mondialement connu et reconnu pour son travail. Ce volume exceptionnel compile de nombreux personnages imaginés par ses fils et qu’il a ensuite adaptés.
Un must have pour tous les amateurs de graphisme, de charadesign, d’imaginaire et de pop-culture japonaises ! (surce : Manga Sanctuary)

pourquoi ? un « must have » qu’il disent, alors faut que je l’ai. Non, plus sérieusement je trouve que c’est une très jolie idée pour un dessinateur que de donner vie aux dessin de ses enfants, cela doit être un beau moment de partage et j’ai envie de découvrir ça.


Manga - Manhwa - On The FrontierOn the Frontier de Tôru Izu, publié par Kana.

résumé : Avec ses histoires « tranches de vie », qui vous feront voyager de la douce innocence de l’enfance aux désillusions de la vieillesse avec des personnages hauts en couleur, ce titre émouvant se doit de finir entre vos mains. (surce : Manga News)

pourquoi ? Un couverture intrigante. Un synopsis qui laisse espérer un traitement adulte. En plus c’est un one-shot et je préfère toujours les one-shot et courtes séries aux interminables saga. Que dire de plus, rien puisque c’est la curiosité pure et dur qui m’a attiré dans le cas précis. A si, j’aime les tranche de vie.


Manga - Manhwa - Cook KoreanCook Korean !  de Robin Ha, publié par Glénat.

Résumé : Reconnue pour sa variété et sa qualité, la cuisine coréenne fait désormais un carton hors de son pays d’origine, et particulièrement en hexagone. Kimchi, bulgogi, gimbap, bibimbap… vous raffolez de ces spécialités exotiques, mais elles vous semblent impossibles à réaliser ? Alors Cook Korean est fait pour vous ! Aussi agréable à feuilleter que facile à utiliser, cet hybride unique entre livre de recettes et roman graphique est une introduction idéale pour se mettre à la cuisine coréenne. Finies les fiches de cuisine de mamie aux listes insipides et aux photos plus ou moins appétissantes : régalez-vous avec les recettes dessinées de Robin Ha !
Entre anecdotes en BD et pas-à-pas illustrés, l’autrice nous décrit de façon détaillée les étapes et ingrédients à respecter pour pas moins de 60 recettes. Simple, ludique, savoureux et précis, Cook Korean se révèle idéal aussi bien pour les débutants que pour les cuisiniers plus aguerris qui souhaitent élargir leurs horizons culinaires ! (sources : Manag News)

pourquoi ? Parce que j’adore les manuels de cuisine en bande-dessinée.


Vatican Miracle examiner de Anju Hino et Rin Fujiki, publié par Komikku.

résumé : Les pères Hiraga et Nicholas font partie du Siège des Saints, une institution spéciale du Vatican chargée d’authentifier les miracles. Ensemble, ils enquêtent pour distinguer le vrai du faux grâce à leurs capacités d’analyse exceptionnelles. Leur prochaine mission va les entraîner en Amérique où ils vont se retrouver au cœur d’un complot diabolique ! (source : Manga Sanctuary)

pourquoi ? ça sent le fan service à plein né, vu la couverture, mais j’aime bien aussi de temps en temps. Et si je m’attends pas à une surprise je suis suffisamment intrigué pour avoir envie de le lire.


After Death de Jeff Lemire et Scott Snider publié par Urban Comics.

résumé :  Et s’il existait désormais un remède contre la mort ? Des années après avoir découvert un traitement génétique capable d’offrir l’immortalité à une poignée d’élus, un homme commence à remettre en question la nouvelle société qui a émergé de la destruction totale il y a plusieurs cycle de cela. Une quête existentielle qui l’amènera à questionner notre rapport à la mort mais également à ce qui constitue l’identité propre à chaque individu. (source : Comics Sanctuary)

Pourquoi ? L’immortalité fascine l’humanité depuis toujours mais est-elle vraiment souhaitable ? Voici une interrogation qui m’intéresse vraiment.


Beauté noire, de Balez et Simsolo, publié par Glénat.

résumé : Fin du XIXe siècle. Alors que Paris a encore du mal à cicatriser des plaies de la Commune, un attentat se prépare contre l’écrivain Émile Zola. Son crime ? Avoir osé défendre le capitaine Alfred Dreyfus dans son célèbre texte « J’accuse ». Heureusement pour lui, dans cette Europe secouée par le fascisme, l’antisémitisme et les débuts de l’anarchisme, un groupe secret de marginaux lutte pour défendre les victimes des persécuteurs. Elle est noire, ils sont juifs, métèques ou saltimbanques. Et pour punir les ennemis de la liberté, ils n’ont pas peur de se montrer aussi cruels qu’eux. Ensemble, ils ne font qu’un. Ils sont le groupe Prospero. (source BD Sanctuary)

pourquoi ? le pitch, l’ambiance… ça promet d’être intéressant.


Le mystère de la chambre jaune, de Slavkovic, Gaudin et Odone, d’après l’oeuvre originale de Jean-Charles Gaudin.

résumé : Le professeur Stangerson et sa fille Mathilde vivent au château du Glandier où ils poursuivent des recherches scientifiques. Une nuit, Mathilde échappe de justesse à une tentative d’assassinat dans sa chambre jaune, pourtant fermée de l’intérieur. Rouletabille et son ami Sainclair se rendent sur les lieux, ils vont, au terme d’une enquête périlleuse, élucider « Le mystère de la chambre jaune »

pourquoi ? la couverture me plait beaucoup et j’aime bien les polar. Je n’ai pas l’habitude d’en lire en BD


Le cœur des amazones, de Rossi et Bindi, publié chez Casterman.

résumé : Plus jamais depuis la rébellion sanglante qui avait fait d’elles des femmes libres, plus jamais les amazones ne se soumettraient, elles l’avaient juré. Mais quand leur jeune reine, Penthésilée, défie le demi-dieu Achille, leur rencontre remet en cause ce qui ne l’avait jamais été : la haine des hommes, héritée de leurs aînées… (source : BD Sanctuary)

pourquoi ? avec ce genre de titre c’est quitte ou double. Il y a autant de chance que j’aime  ou que je déteste. Mais je suis très curieuse.


Et vous, par quelles nouveautés avez vous été attiré ce mois-ci ?

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *