Archives quotidiennes :

Top Ten Tuesday #35 – les pères à l’honneur

Rendez-vous hebdomadaire, créé par The Broke and the Bookish et repris par  Frogzine. Chaque semaine, un top ten sur un thème imposé.

Photo


10 romans livres où l’un des personnages est un père 

Couverture Les petites victoires Couverture Le mari de mon frère, tome 1 Couverture L'enfant et le maudit, tome 1

Couverture Neige d'amour La légende de Yuki Onna  Couverture Le Cortège des Cent Démons, tome 01 Couverture Food Wars !, tome 01

Couverture Drôle de princesse Couverture Le fils du tailleur de pierres

Couverture Les larmes interdites Couverture Pourquoi j'ai mangé mon père

Beaucoup de bandes dessinées, deux albums, un témoignage et un roman seulement pour ce top ten dédié aux pères.

Les petites victoires est une bande dessinée autobiographique d’un père qui raconte sa lutte face à l’autisme de son enfant. C’est un témoignage aussi émouvant qu’intéressant.

Le mari de mon frère est un manga familial mettant en scène une famille pas comme les autres. Une ode à la tolérance. Le personnage principal est un père célibataire qui élève seul sa fille. Une situation déjà exceptionnelle au Japon. Leur situation familiale devient encore plus particulière quand le mari de son frère débarque au Japon dans un voyage de deuil après la mort de ce dernier. Le personnage principal va alors peu à peu s’interroger sur sa façon d’appréhender l’homosexualité et, aidé par sa fille, va faire tomber un à un tous les préjugés négatifs qu’il pouvait avoir et qui l’avaient séparé de son frère. Un titre très chouette qui parle d’homosexualité, mais pas que.

L’enfant et le Maudit ne met pas en scène un père à proprement parler. Mais une étrange bête, victime d’une malédiction qui recueille en enfant de 5 ans et qui éprouve pour l’enfant un véritable amour paternel. Un très beau manga.

Neige d’amour reprends une légende classique japonaise pour la transposer dans un contexte moderne. Si le personnage au cœur de l’histoire c’est une femme légendaire, Yuki Onna, il y a aussi un homme qui devient père, et qui, comme dans tous les contes où une femme magique épouse un homme ordinaire, va tout gâcher en révélant un secret. Je ne vous en dis pas plus.

Dans le cortège des cent démons, le rôle du père est intéressant, car celui-ci a été remplacé par un esprit qui doit assurer la sécurité de l’enfant. Ce dernier, le héros de la série, est le seul à savoir que l’enveloppe corporelle du père ne renferme plus son âme. À moins que la mère ne fasse semblant de l’ignorer. La mère y est aussi discrète qu’énigmatique.

Dernier manga de la sélection : Food Wars ! Dans cette série le père brille par son absence, il n’en ai pas moins important, car il est l’exemple que le fils veut suivre.

Drôle de princesse détourne la structure des contes de princesses traditionnels et ici le roi, le père, est quelque peu fantasque. Il va chercher querelle à une méchante sorcière pour que sa fille se fasse envoûter. Un plan génial pour trouver un prince charmant, pense-t-il.

Le fils du tailleur de pierre c’est un père et son fils. Un album très amusant.

On change radicalement de ton avec Larmes interdites, un témoignage d’une enfant prisonnière avec sa famille des Khmers rouges. Un témoignage vraiment poignant et atrocement triste.

Et enfin Pourquoi j’ai mangé mon père. J’ai choisi ce dernier livre pour son titre. Je l’ai lu il y a une éternité et je ne m’en souviens plus trop.

Quels titre nous conseillez-vous qui mette à l’honneur des pères ?

Share