Archives de catégorie : fourre-tout

MPM fait sa revue de presse #1

Faire ou ne pas faire une revue de presse ? Là est la question qui me taraude depuis des mois. Ben oui, après plus rien ne sera plus pareil ! Heu… au fait si, ça va rien changer du tout. Ce serais juste pour moi l’occasion de partager avec vous quelques unes des lectures que j’ai apprécié. Alors c’est décidé : j’arrête la prise de tête ! Je ne vous proposerais aucune régularité, aucune forme précise. Je vais improviser et on verra bien si ça marche. ^p^

o_o_o

 La presse écrite :

Ce mois-ci je vous conseille le Cahier Science et Vie – aux racines du Monde n°154 : Chine au delà des mythes.

En partant de différents cliché et idées reçue sur la Chine la revue peint un portrait assez complet de la Chine : son histoire, sa culture et sa société… Des articles très intéressant et abordables pour tous. Idéal pour le néophyte qui s’intéresse à l’extrême orient.

Au sommaire : Un grand empire monolithique ? un pays fermé au monde extérieur ? entre tradition et modernité

Toute la revue m’a plu, je l’ai dévorée.

o_o_o

Blogosphère :

J’en ai déjà parlé, mais cela mérite bien un petit rappel : Les Sama Awards 2015 se sont tenu le mois dernier, les resultats on été annoncé le 30 mai dernier sur le blog Animint : Le palmarès des Sama Awards 2015.

Parmi les articles au palmarès, j’attire votre attention sur lAnalyse graphique de l’œuvre de Kazuo Kamimura de Meloku. Il a obtenu à la fois le 1er prix du meilleur article et le prix des auteur. Maintenant je peux vous l’avouer, c’est pour cet article que j’ai moi-même voté ^^

C’est très riche et intéressant. Si vous ne connaissez pas encore Kazuo Kamimura, Meloku sera vous donner envie. Et si comme moi vous avez déjà lu quelques uns de ses manga, vous aurais envie d’y replonger avec un regard nouveaux. Bref un très bon article.

-_-_-

Je vous propose un tout autre univers avec Rubrikabrac n°14, au creux des branches, au cœur des racines de Laurette entièrement dédié aux arbres. Un article très riche et varié où l’on passe du rôle de l’arbre dans l’écosystème planétaire aux illustrations de Paul Bond ou Rob Gonsalves. Bref une jolie balade pour tous les amoureux des arbres.

o_o_o

Altermondialiste un jours…

Altermondialiste toujours ! Comme on dit : chassez le naturel, il revient au galop. Alors que j’ai grandi sous un soleil bio et un parfum de peace and love déjà démodé, ces dernières années je me suis laissé aller au consumérisme ambiant, me contentant de signer quelques pétitions écolo ici et là…

L’autre jour, je dînais avec ma sœur (oui, je vous raconte ma life) et j’aperçois sur sa table une boite de céréales Kellogg’s. A peine l’avais-je remarqué que ma sœur s’excuse d’avoir fait un tel écart dans son boycott de la marque.

– Boycotter Kellog’s ? Mais pourquoi ?

– Ben, parce que la marque est lié à Monsanto.

– Quoi ?!

J’en revenais pas . C’est que j’en savais rien, moi ! Et la vérité c’est que j’avais pas cherché à savoir. Quelle hypocrisie ! A quoi bon signer des pétitions contre Monsanto, ses ogm et ses pesticides, si je consomme sans m’en soucier les marques qui lui sont lié ?

Verte de honte je suis rentrée chez moi et je me suis empressé de faire quelques recherches. Parmi les nombreux articles que j’ai trouvé je citerais Monsanto : les produits à boycotter + Liste des marques à connaître publié sur Santé nutrition pour sa présentation très claire.

A la fin de l’article vous pourrez également découvrir un vidéo sur Vandana Shiva, fondatrice de Navdanya, une organisation indienne qui propose une alternative à la cultures des ogm. (Je ne peux guère vous en dire plus, je découvre avec cette vidéo, mais cette femme à l’air très intéressante).

Vous pouvez également trouver une liste imprimable des marques à éviter ICI, mais il va falloir la compléter.

Et pour ceux qui préfèrent les images aux longs discours voici quelques marques à bannir :

Moi j’ai décidé de me convertir. Je deviens consom’acteur. La conversion va pas se faire sans douleur, plus de la moitié des marques faisaient partie de mes courses habituelles, mais c’est l’occasion de repenser totalement la façon de s’alimenter. Du bio, du vrac, du local, du fait maison ! Je réinvesti ma cuisine et… ça fait du bien !!

o_o_o

Pour aujourd’hui c’est fini, on a vu de tout, cours d’histoires avec les cahier science & vie, du manga et des promenades bucolique pour finir sur des problématiques plus sérieuses : ce qu’on met dans son assiette. J’espèce que vous aurez trouvé de l’inspiration dans ce four-tout. Moi je vous dit à très bientôt pour de nouvelles aventures 😉

Sore jaa, mata

Share

nouveautés manga #6 Juin 2015

Que nous réserve le mois de juin ? A vrai dire je n’ai rien remarqué de particulièrement excitant dans les sorties de juin. tout au plus quelques titres qui attirent mon attention sans trop que je sache encore si j’aurais vraiment envie de les lires ou pas.

Les nouveaux manga :

des nouveau manhua de Urban China ont attiré mon attention : Légendes de Tarsylia de Miaou Wu et Petit canard de Na  Liu et Andreas Vera Martinez. Tout deux prévu pour le 12 juin.

 

Alors que les Légendes de Tarsylia nous promet un monde de légendes et magie et un design inspiré du théâtre des ombres, Petit Canard et un recueil de nouvelles réalistes qui a travers les souvenirs personnels de l’auteur nous dépeint la Chine des années 70. Deux styles très différents mais qui tout deux semblent intéressant. Le terrible dilemme sera : vais-je me laisser tenter ? Le quel choisir ? Les deux ?

Un autre titre m’intrigue parmi les nouveauté de juin. Enfin… nouveauté seulement dans nos contrée car il s’agit d’un manga des années 70 de Machiko Satonaka : Cléopâtre. Je suis pas très fan des vieux manga, mais j’avoue que se titre historique me fait envie.

Il est prévu pour le 20 juin chez Black box.

Les animes :

J’ai noté la sortie en blu-ray de l’intégrale de Shi Ki chez Kazé le 17 juin. J’avais commencé  à regarder cette série en streaming complètement illégal après avoir lu l’article de Yomu-chan sur les anime d’horreur. Puis l’anime a du être licencié, bref je ne l’ai plus retrouvé et j’ai laissé tomber. Le début était plutôt pas mal. Cette sortie en blu-ray serait peut-être l’occasion de m’offrir une petite pose anime ^^

Séries en cours

 Pas mal de sorties de ce côté là. Comme à mon habitude, je tiens pas le rythme et la plupart des tomes prévu pour juin sont loin devant le dernier tome que j’ai lu.

  

  

Mais parmi tous ceux-là il y a une sortie que j’attends de pied ferme : Erased tome 5. J’ai vraiment beaucoup aimé cette série.

Share

Récap de fin de mois ~ Mai 2015

ça y est, le mois de mai s’achève. Bientôt le mois de juin, l’arrivée de l’été, la fin des cours pour les chanceux qui sont encore à l’école… Mais avant de rêver à tous ce que l’on fera en cette fin de printemps, prenons quelques minutes pour faire le point sur ce qui a été fait/dit au mois de mai sur Ma petite Médiathèque. Si vous avez raté nos meilleurs billets, c’est le moment de s’y mettre 😉

Une rubrique manga sous le signe de la femme et de la bouffe

Non, je ne fait pas de mauvais jeu de mots en associant les femmes et la cuisine dans ce titre, c’est juste qu’à une exception près les manga dont je vous ai parlé ce mois-ci étaient des manga féminin (shôjo et josei) et/ou des manga culinaires.

C’est à manger qu’il nous faut !

Pour faire écho au menu manga du mois dernier (je n’ai eu presque aucun retour. Vous avez aimé ? Vous avez testé ?) je vous ai présentez plus en détails 2 manga qui m’avaient inspiré :

Food wars !

Un bon shonen, très classique dans sa structure et la construction de ses personnages, comme dans le dessin, mais qui a su me conquérir par des recettes ancrée dans le réel et le quotidien, réalisable facilement (du moins si vous avez déjà utilisé une cuisine…).

Outre mon excellent article (ben quoi ? faut bien que quelqu’un me fasse des compliments) vous pouvez lire une autre bonne critique sur Nostroblog.

Mes petits plats faciles by Hana

Autant j’ai aimé, contre toute attente, Food wars ! autant le premier tome de Mes petits plats faciles by Hana ne m’a pas convaincue. J’ai aimé le dessin rond et doux de Etsuko Mizusawa mais le personnage de Hana est vraiment pas terrible, trop sale (au sens premier du terme) à mon goût. Quant au recette, ben… ça n’en est pas !

Mais je regrette pas de l’avoir acheté ^^

Après la bouffe les femmes !

Ne cherchez pas le rapport, il n’y en a aucun. C’est juste que tout à coup je me suis souvenue que je m’était inscrite au Mega Challenge Shôjo en janvier et que je n’avais toujours pas validé ne serais-ce qu’une seule lecture. J’ai sauté sur l’occasion pour donner un coup de canif (un tout petit) à l’énorme pile de manga acheté et toujours pas lus.

J’ai donc validé, en un mois, 3 étapes du challenge :

Le shôjo romantique avec Kimi wa pet 

J’ai été séduite par le début de cette romance étrange sur fond de critique sociale qui s’interroge sur le rôle de la femme dans la société nippone. Surimé, l’héroïne, est une femme moderne et émancipée. Loin d’être une évidence, cette indépendance la fait souffrir et la mène dans une bien étrange relation.

Malheureusement pour moi, le troisième tome a refroidit mon enthousiasme. La romance y prenant le pas sur la critique sociale et le tout commençant à tourner en rond. Continuer ou laisser tomber ? Là est la question !

J’ai oublié de dire que j’avais acheté ce manga après avoir lu cet article sur Paoru.

Au temps de l’amour, le drame

Si ce titre nous fait penser qu’on aura droit à de la romance, c’est surtout un drame qui va nous être conté. Dans ce one-shot Yamaji Ebine met en scène 2 personnages blessé par la vie qui vont s’accrocher l’un à l’autre pour enfin se sauver eux-même.

Si tout le manga est réaliste et délicat je regrette une fin qui en fait un peu trop gâchant ainsi le réalisme de l’histoire. Cela reste néanmoins une très belle découverte.

Banana fish, le shôjo d’action

Un shôjo d’aventure sans femmes ni histoires d’amour c’est possible et c’est précisément ce que nous offre Akimi Yoshida avec Banana fish.

J’ai été captivé par cette histoire d’action aux rebondissements multiples nous menant des bandes de jeunes délinquants des banlieues new-yorkaises à la mafia et au complots politiques.

Si le titre ne manque pas de petits défauts, ils sont bien dilué dans une intrigue qui tient la route et des personnages caricaturaux mais attachants. A lire !

L’exception du mois

Juge Bao

Ni femme ni bouffe, et pas même de manga !

Ce titre franco-chinois a su me séduire par son ambiance de polar en Chine médiévale. Une bonne lecture que je partage avec l’équipe K.BD. La rédaction de la synthèse me reviens et vous pourrez la découvrir dès aujourd’hui sur le blog K.BD.

Un soupçon de BD :

 Une seule bd franco-belge au menu de mai. Seule mais bonne ! Ce mois-ci j’ai lu l’excellent Chat du kimono. J’ai beaucoup aimé mais j’ai trouvé difficile d’en parler tout en laissant au futur lecteur le plaisir de la découverte.

J’ai adoré le dessin, envoûtant, et l’ambiance décalée que propose le récit, entre fantastique et surréalisme. A découvrir absolument !

Les mots des coéquipiers

Si le mois dernier Yomu-chan avait été bavarde (voir le récap d’avril) pour le mois de mai elle m’a laissé tomber 🙁 Au même temps entre le lycée et tout le reste, pas facile de trouver du temps !

Les petits ont prix le relais. 🙂

Timboy nous présente le roman Cherub dans sa dernière mini-chronique.

Un roman que je ne connais pas du tout mais qui a l’air pas mal à en croire Timboy ! ça me donne envie d’aller voir 🙂

Quant à Mimiko, elle m’a dicté sa tout première chronique de l’année. Elle ne sait pas encore écrire toute seule, mais ça ne l’empêche pas d’être une blogueuse accomplie. Elle a d’ailleurs parlé de sa chronique à tous ceux qu’elle a rencontré : « Tu sais, sur internet je m’appelle Mimiko et avec maman on a parlé d’un livre de dragons. Tu l’as vu ? Il est sur tout les ordinateur ! » 😀

Elle était d’ailleurs un peu déçue de ne pas avoir de commentaires. Alors si vous avez 2 minutes devant vous et que vous aimez la littérature jeunesse, encouragez mes petits blogueurs en herbe. Timboy et Mimiko attendent vos bons conseils 🙂

En mai en a aussi parlé de

du challenge 1%

Le but était de lire au mois 6 livres publiés à la rentrée 2014. Avec Food wars ! j’ai atteint les 1%, maintenant j’ai 2 moi pour faire du rab ^^

du Mega Challenge Shôjo

J’en ai parlé plus haut, le club Shôjo propose un challenge annuel pour découvrir ou approfondir ces connaissances manga au féminin. L’occasion pour moi (avec la semaine shôjo) de m’éloigner de mon domaine de prédilection et de découvrir de nouvelles lectures.

de nouveautés manga

Comme chaque mois depuis janvier, je vous ai proposé ma petite sélection parmi les nouveauté du mois de mai.

D’un anime à regarder gratos

Et oui, Gintama en streaming légal et gratuit il fallait en parler ! XD

Un peu de stat :

Allez, des stats, ça fait longtemps 🙂

Ce mois-ci les lecteurs étaient au rendez-vous puisque la fréquentation a nettement augmenté. Je soupçonne que notre participation au Sama Awards y est pour quelque chose ^^

En effet cette année Yomu-chan et moi-même y avons participé en proposant chacune un titre :

Et je était très heureuse de voir que nous 2 articles avaient été retenu par le jury dans la présélection faite pour la catégorie « le meilleur article ».

La compétition était rude ! Il y a de très bon billet 🙂 Le palmarès final a été annoncé hier soir  et je suis très fière de vous annonces que j’ai remporté le 1er prix de la meilleure idée.

Le palmarès des Sama Awards 2015

Et je reviens à mes moutons. Je sais pas si nous avons battu nos records de fréquentation (je ne garde aucun historique) mais c’est sans doute le meilleurs mois de 2015 (pour l’instant !). J’espère que ceux qui ont découvert Ma petite Médiathèque ce mois-ci s’y sont plu et qu’il reviendrons.

J’espère, oui, parce que si les statistiques affichent de bons scores, nous avons eu peu de retours. Snif :'(

N’hésitez pas à nous laisser vos commentaires même si vous ne partagez pas nos avis. Nous sommes toujours ravis d’en discuter et nous sommes avides de conseils (même si on a pas toujours le temps de tous les suivre ^^)

Voici le top 10 des articles les plus fréquentés :

  1. La Reine des neiges
  2. A table ! aujourd’hui c’est menu manga
  3. Le maître des livres ~ le tome 1
  4. Le mega challenge 2015 du Club Shôjo
  5. In these words – le tueur, le psychiatre et le sexe
  6. La violence dans le manga / Dissertation ~ by Yomu-chan
  7. Happy Halloween !! ~ by Yomu-chan
  8. Semaine shôjo : le meilleur personnage féminin
  9. Nouveauté manga #5 ~ Mai 2015
  10. Banana fish

Toute l’équipe de Ma petite Médiathèque vous donne rendez-vous en juin pour un nouveau mois de lecture et de partage. Sore jaa, mata

Share

Yatta ! Challenge 1% réussi !

En septembre dernier je décidais d’ajouter un challenge à ma charge de lecture : le challenge 1% Rentrée littéraire 2014 proposé par le blog Délivrer des Livres. Il fallait lire 6 livres parmi toutes les sorties de mi-août à mi-octobre 2014 et les commenter avant le 31 juillet.

Après avoir fait une petite sélection parmi les manga et les romans sortis à cette période, je me suis donc lancé dans ces nouvelles lectures. Il me reste encore 2 mois mais le 1% est déjà atteint !

Les heureux élus sont : 4 manga, un nouveau roman made in Japan et une sortie en livre de poche.

Les manga de la rentrée littéraires :

Les titres sortis entre mi-août et mi-octobre étaient nombreux. Le choix de la maison était :

10 count, un yaoi de Rihito Takarai

Le premier tome était un de mes coups de cœur de la rentrée. J’aime beaucoup le trait de l’auteur tout en finesse et d’une grande douceur, tout comme l’ambiance nostalgique qu’elle donne à ces récit.

J’avais apprécié son Seule la fleur le sait et je n’ai pas été déçu pas cette nouvelle série, même si, avec le deuxième tome on change un peu de ton pour devenir moins doux et subtile et plus… sexuel !

Le maître des livres, une histoire de littérature

Autre coup de cœur de cette rentrée, le premier tome de cette nouvelle série de Umiharu Shinobara sortie chez Komikku m’a enchanté. Plus que l’histoire et les personnages, sympathiques mais assez quelconque, j’ai aimé la façon dont l’auteur sait nous donner envie de lire des romans, de (re)découvrir les classiques de la littérature jeunesse tout en lui redonnant ses lettres de noblesse. Ce n’est pas parce que c’est écrit pour des enfants que ce n’est pas de la vraie littérature. Un manga qui m’a vraiment donné envie de lire !

La suite (j’ai depuis acquis le tome 2 et 3) m’a beaucoup moins convaincue. Les personnages y prennent de plus en plus d’importance au détriment de la littérature, véritable personnage principal du premier tome.

Gokusen, la prof bad as

Encore un coup de cœur ! Décidément j’étais gâté en cette rentrée.

J’ai tout de suite accroché au aventures de cette prof pas comme les autres. Héritière d’une famille de yakuza, c’est pas une classe de voyous qui va lui faire peur ! Même si c’est ça première année comme prof…

Un peu de baston, beaucoup d’humour, un titre pour se détendre sans pour autant éteindre tous les neurones.

Foods wars ! et que ça cuisine

Bonne pioche avec ce shônen culinaire. Le titre à toutes les tares du gros shônen de base mais à su me séduire par ses recettes concrètes et réalisables chez soi.

Un titre qui ne se prends pas trop au sérieux, caricature du genre avec ce soupçon autodérision qui fait pardonner les excès.

Idéal pour se détendre tout en y puisant quelques idées pour le dîner 🙂

Les romans de la rentrée littéraire :

L’incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pèlerinage

J’ai beaucoup aimé ce roman de Haruki Murakami, auteur que je connaissez déjà pour avoir lu plusieurs de ses romans. Avec les aventures de Tsukuru j’ai été particulièrement séduite. Si ces précédents romans m’avaient captivé par leur style (impossible de les reposer avant de les avoir fini) ici j’ai en plus aimé le personnage principal dans lequel je me suis reconnue.

Un beau roman qui fait réfléchir.

La fabrique des mots :

Pour une rentrée livre de poche, mon format préféré !

Un joli petit roman, hommage à la langue française, pour les petits et les grands.

Je me suis beaucoup amusé en lisant ce conte surréaliste où les mots entrent en résistance pour échapper à l’oubli. De quoi vous donner envie d’utiliser les mots désuet !

Il ne me reste plus qu’à lire les autres ! La grammaire est une chanson douce est déjà dans ma PAL 🙂

Et voilà, il fallait lire au moins 6 livres, c’est fait. Maintenant il me reste 2 mois et demi pour en lire plus 🙂

Share

Le méga challenge 2015 du Club Shôjo

En janvier le Club Shôjo lançait un nouveau challenge annuel : le méga challenge !

Évidemment je me suis inscrite 🙂 Bon maintenant il s’agit de choisir ses manga et de le lire ! Parce que s’inscrire c’est bien beau, mais nous somme déjà début mai et j’ai encore rien fait du tout !!

Le challenge :

Avant tout, un petit mot de présentation : pour valider le méga challenge il faut lire 10 manga qui correspondent chacun à l’une des 12 catégories proposées :

  • Lire une nouveauté de 2015
  • Lire un oneshot
  • Lire une romance
  • Lire un shôjo tranche de vie
  • Lire un shôjo dramatique
  • Lire un shôjo mature
  • Lire un shôjo fantastique
  • Lire un shôjo d’aventure
  • Lire un magical girl
  • Lire un shôjo d’horreur, gothique ou à suspense
  • Lire un yaoi ou un shônen-ai
  • Lire un shôjo humoristique

Comme il s’agit du Club Shôjo les manga à lire sont des shôjo, joseiyaoi. Je suppose que le yuri comptent aussi mais il n’en est pas fait mention.

Pour valider ce challenge il faut que ce soit de nouvelles lectures, soit des one-shot où une série commencé en 2015. Le billet précise qu’il faut que ce soit un tome 1 mais moi généralement je préfère lire plusieurs tomes avant d’écrire un billet du coup je vais pas vraiment tricher et ne parler que ces séries commencée après le 1er janvier 2015.

Envie de participer aussi ? Il n’est pas trop tard ! Inscrivez-vous sur le Club Shôjo ICI et suivez les instructions !

Que lire ?

Bon maintenant que les présentations sont faites, faut choisir son matériel, en l’occurrence les nouveaux titres à découvrir.

J’ai déjà quelques titres dans ma PAL et d’autre lu tout récemment qui n’attendent plus qu’à avoir leur petit billet d’amour (ou pas). Mais en me creusant les méninges je n’ai réussi à rassembler que 5 titres sur les 10 nécessaires à la réussite du challenge ! Voulez-vous m’aider à trouver d’autres idées ?

il me faut des (bonnes) idées lectures pour les catégories suivantes :

  • romance
  • shôjo mature
  • humoristique
  • dramatique
  • gotique/suspens/horreur

Mes lectures

  1. Shôjo d’aventure : Banana Fish
  2. Shôjo dramatique : Au temps de l’amour
  3. Shôjo romance : Kimi wa pet
  4. Shôjo gothique : Black Rose Alice
  5. Shonen-aï : Le cœur de Thomas

 

Share

Nouveautés manga #5 ~ Mai 2015

la sélection du mois d’avril était plutôt maigrichonne, celle de mai va être bien plus riche en nouvelles séries. Et moi qui n’a pas avancé d’un iota sur mes séries en cours, ni sur les nouveauté des mois précédents !

Le nouvelles séries :

La première série à avoir attiré mon attention est Sangsues de Daisuke Imai dont le 1er tome sort le 13 mai chez Casterman. J’ai été séduite par la couverture et le titre qui m’intriguent, le pitch ne fait que titiller d’avantage ma curiosité, mais aussi un peu mes crantes. Il y a des chances que j’aime pas. Tout dépend du degrés de violence et de la façon dont le sujet est traité. En tout cas ça m’intrigue.

Yoko, une fille à première vue ordinaire, s’est évaporée. Nous ne la voyons pas, mais elle est là, juste sous nos yeux : Yoko vit chez nous pendant notre absence, allant d’un appartement à un autre selon ses besoins et ses envies. Yoko est une sangsue : elle a cessé d’exister aux yeux de  la société et vit désormais, invisible, dans ses replis, dans l’angle mort de nos consciences. Elle se croit seule dans son cas, elle va découvrir toute une société parallèle, un amas d’électrons libres qui coexistent sans que nous les voyions alors que la violence y est omniprésente. Car les sangsues se disputent nos domiciles, qu’elles appellent des nids, s’affrontent dans de sanglantes guerres de territoire et se livrent à des vendettas qui tournent volontiers au massacre.

(source : Casterman)

Autre série a avoir attiré mon regard grâce à sa couverture : The ancient magus bride, qui sort le le 15 mai chez Komikku. Sa couverture est intrigante, le pitch aussi :

Chisé Hatori a 15 ans. Elle n’a ni famille, ni talent particulier, ni aucun espoir dans la vie. Un jour, elle est vendue à un sorcier, un non-humain dont l’existence remonte à la nuit des temps… Il la prend sous son aile pour faire d’elle sa disciple et lui annonce qu’à terme, elle deviendra son épouse. Alors, les aiguilles qui semblaient à tout jamais figées dans son cœur se mettent à tourner de nouveau, petit à petit…

(source : Manga Sanctuary)

Puisque nous somme dans le fantastique, pourquoi aller carrément du côté du heroicfantasy avec The Heroic Legend of Arslân ? Le manga sort chez Kurokawa le 15 mai. ça fait une éternité que je n’ai pas craqué pour un manga de leur catalogue. Ce genre d’histoires ne correspondent pas vraiment à mes lectures du moment, mais pourquoi pas, si c’est bien fait…

À la frontière de l’Orient et de l’Occident se trouve le prospère royaume de Parse tenu d’une main de fer par le redoutable roi Andragoras. Avec sa frêle carrure et son maniement approximatif des armes, difficile pour le jeune prince Arslân de revendiquer son statut d’héritier du trône. Alors âgé de 14 ans, il va prendre part à sa première bataille afin de repousser l’envahisseur dans la plaine d’Atropathènes. Un jour marqué du sceau de l’infamie qui fera basculer à jamais son destin et celui du royaume de Parse.

(source : Kurokawa)

Oublions les mages et les princes pour un peu de frissons, de suspens et de fantômes ! l’adaptation de Another en manga, sortira le 20 mai chez Pika. J’avais bien aimé la série animé, plutôt bien ficelé. Je n’ai pas découvert le pot au roses avant la fin et ça c’est suffisamment rare pour me faire plaisir. Mais maintenant que je connais l’histoire, est-ce que j’accrocherais autant au manga ? D’autant plus que le dessin n’est pas de ceux qui me plaisent. Mais rien que par curiosité, je jetterais volontiers un œil au premier tome.

En 1972, Misaki, élève très populaire du collège Yomiyama-Kita, périt brusquement dans un accident, juste après son passage en 3e3. Refusant d’admettre sa mort, ses camarades de classe décident de faire “comme si Misaki était en vie”. Toutefois, à la fin de l’année, Misaki apparaît sur la photo de classe…
Vingt-six ans plus tard, Kôichi Sakakibara est transféré dans cette même classe. Il se rend vite compte de l’atmosphère sinistre qui règne parmi ses nouveaux camarades et se pose des questions sur une étrange jeune fille qui se nomme Misaki…

(sources : Pika)

Après tout ces frissons, j’ai bien envie de découvrir le manhua prévu pour le 22 mai chez Urban China : Joker Danny, un récit post-apocalyptique.

La Terre a été ravagée par une peste mystérieuse. En quelques mois seulement, l’humanité a quasiment disparu. Dans une petite cité encore épargnée par la catastrophe vit Danny, un jeune orphelin turbulent qui a une tache de naissance en forme de larme sous l’œil gauche. Par un jour pluvieux, un visiteur venu de loin arrive en ville : Aurèle, un artiste peintre renommé. Voici l’histoire de leur rencontre…

(source : Urban China)

Retour à la dure réalité avec un titre qui devrait être très intéressant chez Akata : Je reviendrais vous voir (sortie prévue pour le 28 mai). Après Daisy, lycéenne à Fukushima, ce nouveau titre revient sur la catastrophe du 11 mars 2011 par l’expérience personnelle d’un auteur pour livres d’enfant parti comme bénévole dans les zone sinistrée. A lire.

Nobumi est un jeune père de famille. Il est surtout auteur de livres illustrés destinés aux enfants. À l’instar de nombreux japonais, il sera, le 11 mars 2011, choqué à vie par la triple catastrophe qui s’abat sur son pays. Un peu naïf, et le cœur empli d’espoir, il décide alors d’envoyer gratuitement plusieurs milliers d’ouvrages jeunesse (dont les siens) pour distraire les enfants de la zone sinistrée. Mais quand il annoncera son don sur son blog, les réactions des internautes seront pour le moins… violentes ! Choqué et meurtri jusqu’au plus profond de son âme, Nobumi va alors vivre une véritable crise artistique, dont une seule issue sera possible : laissant pour plusieurs jours sa vie confortable de tokyoïte, il part en tant que bénévole volontaire, pour aider à la reconstruction de la zone sinistrée du nord est du Japon. Il y découvrira un paysage encore pire que tout ce qu’il avait pu imaginer… Suivez son émouvante histoire vraie, mise en dessins sous la plume des meilleurs mangakas japonais !

(source : Akata)

Un peu de douceur dans ce monde de brutes avec un titre qui m’attire par pure curiosité : La princesse de la cuisine. La couverture et le pitch ne me disent rien mais comme ça parle de cuisine, je m’attends à être agréablement surprise comme avec un amour de bentô 🙂

Le tome 1 et 2 sortirons le 21 mai chez Clair de lune.

Place à l’imagination et à la créativité ! Voici un manhwa qui donne l’eau à la bouche ! Gaufres, omelette, okonomiyaki, dôme en gelée, bavarois, tarte aux fruits… Préparez tous les plats de fêtes que vous aimez ! Lignac, le plus beau garçon de l’école, a invité toute la classe à son anniversaire. Mais pourquoi il nous a demandé d’apporter des plats fait maison ?! Je veux épater Lignac. l’ennui, c’est que je suis nulle en cuisine !! Fort heureusement, un petit lutin va m’aider ! C’est la chance de ma vie !! J’ai remarqué que cette chipie de Rose cuisinait de mieux en mieux. Quel est donc son secret ?! Haedam est un diminutif de « comme le soleil ». Il regroupe des auteurs qui désirent apporter un sourire aussi lumineux que le soleil aux enfants. Les sept membres du studio travaillent main dans la main pour la réussite de ce beau projet. Kim Suk-Hee, La gaieté et la douceur qui se dégagent de son univers font la joie des lecteurs. « Princesse des fourneaux » est le fruit d’une longue préparation. L’artiste s’est toujours sentie attirée par la cuisine qui, à l’instar du manhwa, permet de donner libre court à l’imagination. Stimulée par la dimension ludique et créative de « Princesse des fourneaux », Kim Suk-Hee s’est attelée à la tâche avec la passion d’un chef qui cuisine avec amour pour régaler ses invités. « En vous souhaitant une lecture savoureuse ! »

(source : Manga Santuary)

Je termine ce tours des nouveauté avec un autre manhua d’Urban China prévu pour le 22 mai : Mon étoile secrète. Les émois de l’adolescence c’est pas vraiment mon truc, mais le dessin et surtout les couleurs de la couverture me plaisent beaucoup. Les quelques pages qu’on peut voir sur le site de l’éditeur, me font envie, surtout pour leur aspect graphique.

En quittant son bourg natal pour étudier au lycée de Wuhan, la jeune Xiaoxi ne s’attendait pas à un changement aussi radical. Perdue dans l’agitation de cette grande ville, elle se sent moins elle, moins douée et moins légitime que ses camarades de classe. Sa rencontre avec Yan Huan, la plus belle fille de l’école, et Lin’an, le brillant étudiant, va lui permettre de s’épanouir dans ce nouvel environnement, mais va également la confronter aux émois de l’adolescence…

(source : Urban China)

Côté anime :

Jusqu’à présent je ne m’était intéressé qu’au sorties manga, mais pourquoi pas parler d’anime aussi ! ça fait un moment que j’ai pas prix le temps d’en mater (c’est terrible le travail ! ça vous fait passer à côté de ce qui est vraiment important!) mais il y a quelques sorties dvd qui ont attiré mon attention.

Commençons par Hamatora, dont l’intégrale sort le 6 mai (hé mais c’était hier ça !) chez Kazé. Je connais pas du tout mais la jaquette m’a attiré et le pitch à l’air sympa. Une histoire de détective et de pouvoir surnaturel, je dirais qu’il y a là des ingrédients pour me plaire. Ajoutez à ça un charadesign classique mais plutôt sympa. ça me fait envie. Bon, quand je vois le prix en revanche ça me refroidie directe (12 épisodes pour 35€). Je n’achète les dvd sur un coup de tête quand c’est vraiment pas cher. Sinon, je regarde d’abord, j’achète après.

Dans l’agglomération japonaise de Yokohama, les détectives privés Nice et Murasaki de l’agence Hamatora, ont recueilli des informations sur un tueur en série qui s’attaque aux personnes nées avec le « Minimum », un pouvoir dont un petit nombre d’individus est pourvu. Possédant eux-mêmes ce pouvoir, les deux enquêteurs se retrouvent malgré eux entraînés dans cette affaire…

(source : Kazé)

Autre sortie dvd à avoir retenu mon attention : Suisei no Gargantia, série en 12 épisodes + 2 OAV dont l’édition gold sort le 14 mai chez Black box. Avant j’étais fan de sf, je lisais de la sf, je regardé de la sf, je buvais de la sf… bref j’étais à fond ! Ces dernier temps je suis moins… heu… moins geek (la faute au travail tout ça ! C’est qu’on en deviendrais sérieux ! à moins que ça ne soit l’âge…) mais une bonne séries sf de temps à autres je dis pas non. Et le charadesign de Suisei no Gargantia est plutôt sympa, pas très original mais bon, ça donne envie. Quand au prix, c’est déjà un peu plus abordable.

Dans une galaxie lointaine, l’Alliance Galactique est en guerre contre une race d’extraterrestres pour sa survie. Au cours d’une bataille, le jeune soldat Red est aspiré dans une distorsion de l’espace-temps. A son réveil, six mois plus tard, il découvre une étrange planète inondée par la mer et dont l’air est respirable. C’est le berceau de l’humanité, la Terre, dont l’Alliance Galactique avait perdu la trace depuis des siècles…

(source : Manga Sanctuary)

Séries en cours :

Toujours plus de séries en cours, pas une de terminées depuis le dernier billet… Bref, avec toutes les sorties intéressantes qu’il y a ce mois-ci, je vais avoir du mal à tenir le rythme !

Ce mois-ci parmis mes séries, il va y avoir pas moins de 7 nouveaux tomes. Va falloir faire un tris et établir quelques priorité. Je met dont une option sur A Silent Voice, le tome 3 sortira le 15, Gokusen, le tome 10 est prévu pour le 13, et rendez-vous sous la pluie dont le tome 8 sort le 22.

  

Share

Récap de fin de mois ~ avril 2015

Un mois s’achève, un autre commence… Pas de répis pour les braves ! Le temps de faire un petit récap du mois qui viens de se terminer et c’est reparti pour un tour 🙂 Enfin… c’est déjà reparti puisque des nouvelles chroniques ont déjà fleuri en mai 😀

En avril 13 billets on fleuri sur le blog, avec une présence remarquable de Yomu-chan. Ce n’est pas pour me déplaire 🙂 Yomu-power !

Ce que Yomu-chan avait à nous dire :

 La Princesse Vagabonde :

Début avril Yomu-chan nous présentait ce manhua tout fraîchement sorti chez le nouveau label Urban China. Un trésor rapporté du festival d’Angoûleme.

Le personnage principal semble avoir fait mouche ! Elle en a apprécié le caractère moins nunuche que la norme. Pour ma part, je n’ai toujours pas pris le temps de le lire.

Angélique :

Encore une histoire de femme ! Autre lieu, autre ambiance, pour cette nouvelle série Yomu-chan et moi-même nous nous somme réunie pour une chronique à quatre mains. Alors que je pensais que le titre était calibré pour elle, je suis celle qui l’a le plus apprécié. Cela manque un peu de cohérence et d’action mais j’en ai aimé le côté tranche de vie.  Bref deux avis mitigés pour ce premier tome.


La violence dans le manga :

Dark-maman a encore frappé ! Pour occuper le temps d’une Yomu-chan exclue qui croyait se la couler douce : devoir sur table ! Tu vas me faire une dissertation sur la violence dans le manga. Et remercie moi, je choisi un domaine que tu aime :p

Elle s’en ai pas trop mal sortie la petite, même si, apparemment je note trop sévère. Au même temps… je n’ai été prof que pendant une semaine (après j’ai fui à toute jambe), je sais pas noter ! 12 c’est pas une si mauvaise note que ça. Vous lui donneriez combien ?


Toujours plus de manga :

Toujours plus de manga avec ma petite sélection personnelle des nouveauté d’avril.

Un petit mois avec peu de titres qui ont attiré l’attention. Parmi ceux-ci La bataille de Shanghai était déjà dans ma collection (rapporté d’Angoulême où il était en avant première, même que le mien est dédicassé) et Histoire(s) du manga moderne était en précommande, si j’ose dire puisque j’attendais mon volume de contributeur. En retard, mais il est finalement arrivé. Je viens à peine de le commencer et déjà j’ai du chagrin. Mais avant d’en parler je veux bien le lire.

C’est au mois d’avril que chaque année Le club shôjo propose la semaine shôjo, et comme les précédentes années c’est avec plaisir que j’ai participé à leur événement inter-blogs. Ma contribution de newbie vaut ce qu’elle vaut, mais moi je m’amuse beaucoup à essayer à répondre au dilemme qu’elles nous posent (je dis elles car je crois que le staff du club shôjo est principalement féminin, si des garçons s’y étaient glissés, j’espère qu’il ne me tiendront pas rigueur de cette généralisation).

Cette année nous devions répondre à la question suivante : “Quel est le personnage féminin le plus réussi du shôjo et pourquoi ?”

J’avoue que dans un premier temps j’ai paniqué. Le stéréotype du personnage féminin de shôjo est aux antipodes d’un bon personnage pour moi. Mais faut pas tout miser sur les à priori, en fouillant bien j’était sur de trouver quelques personnages que j’aime bien. A la lueur de mes maigres lectures shôjo, 3 candidates ont sorti leur épingle du jeu. Trois femmes (et jeune filles) qui n’ont pas grand chose en commun entre elles 🙂

Et pour finir la thématique manga en beauté, j’ai concocté un menu manga spécialement pour les sama awards 2015.

Dans cet article j’ai essayé de proposer un menu complet (et quelques autres plats) tous tiré de manga (et BD) culinaires, avec recette complète pour reproduire tout ça chez soi. J’espère avoir donner à quelques lecteurs l’envie d’essayer ces plats et surtout ces livres 🙂


Parce que dans la vie il n’y a pas que le manga :

il y a aussi la BD :

Du gourmand et du loufoque dans la rubrique BD du mois d’avril !

Tout d’abord un album très chocolaté reçu grâce au loto manga organisé par Loula : Les Secret du Chocolat de Franckie Alarcon. Un album intéressant que j’ai pris plaisir à lire (mais pas trop vite pour éviter l’indigestion !) où on apprends les secret d’un atelier de chocolatier. Il y a même quelques recettes pour les pâtissiers en herbe qui ont envie de mettre la main à la pâte. Pour les gourmands, retrouvez la recette de la tartelette au chocolat dans l’article A Table ! aujourd’hui c’est menu manga.

Autre style, autre ambiance avec la gigantesque Barbe du mal de Stephen Collins. Un conte surréaliste ou le personnage principal vois son unique poil se transformer en gigantesque barbe. Un contes étrange servi par un dessin apaisant mais dont la morale est quelque peu démoralisante.

Une lecture commune K.BD, la synthèse de nos avis rédigée par Champi est ici.

 Et la littérature ?

Et oui, en avril nous avons aussi parlé littérature mais ce ne fut pas un mois réussi de ce côté là ! Dans le cadre du challenge léger comme une plume proposé par le forum Have a Break, Have a Book j’ai lu deux petits livres pioché dans ma PAL. Un gros et un petit flop :'(

Et il me parla de cerisiers, de poussière et d’une montagne… Le titre était prometteur, je me suis fait piéger ! Un gros flop avec ce court roman qui ne m’a pas du tout séduite. Pourtant il avait tout pour plaire : une bonne morale, un départ sympa… mais ça ne suffit pas. Un conte qui se veut philosophique et qui a fini par sérieusement me taper sur les nerfs avec sa morale ostentatoire. Ce fut une grosse déception.

Pour me refaire, j’ai attrapé un petit livre qui traînait dans ma PAL depuis belle lurette : La vie d’un idiot de Ryûnosuke Akutagawa. 

Là, pensais-je, je ne prends pas trop de risques. La réputation de l’auteur le précède… sauf que commencer par ces derniers écrits (cette édition propose 2 nouvelles publiées posthume) n’était peut-être pas une bonne idée. Le délire dépressif et suicidaire de l’auteur m’a laissé assez de marbre.

Je ne sais pas si je dois retenter l’expérience avec un de ses romans.

Un peu de musique pour adoucir les meurs :

Ce mois-ci vous pouviez découvrir deux clips sur Ma petite Médiathèque. L’un venu de Chine et des steppes mongoles : Mother in the dream de Uudam

Et un clip de Soil  « Pimp » Session à l’ambiance envoûtante, digne d’un vieux polar 🙂

La musique japonaise je préfère la regarder que l’écouter !

Share

Nouveautés manga #4 – sorties d’avril 2015

 Voici ma nouvelle petite sélection côté sortie manga du mois :

Nouveauté :

Au pays du cerf blanc :

Le premier avril dernier sortait ce titre proposé par les éditions de La Cerise. Au pays du cerf blanc est une adaptation du roman de Chen Zhongshi, illustré par  Li Zhiwu. Nous vous avons déjà parlé de ses magnifiques illustrations que nous avions pu découvrir dans une expo au FIBD cette année. J’avais eu envie de craquer pour le livre, qui y était disponible en avant -première mais le prix m’en a dissuadé. Néanmoins je le met sur ma liste de cadeau (bon ok Noël c’est pas pour tout de suite…)

La bataille de Sahngai 1937 :

Je le site car il est sorti le 10 avril, mais à vrai dire je l’ai déjà puisque j’ai profité de la présence de l’auteur au FIBD pour l’acheter et me le faire dédicacer. Je voulais le lire et vous le présenter avant sa date de sortie officielle mais j’ai pas eu le temps. J’essaye de faire ça avant la fin du mois.

Pour la petite présentation il s’agit d’un manhua de Bo Lu sorti chez un nouveau label spécialisé dans la BD chinoise : Urban China.

C’est chez ce même label que vient de sortir La princesse vagabonde de XIA Da dont Yomu-chan vous à parlé très récemment.

Côté nouvelles séries manga il n’y a rien d’autre qui ai tiré mon attention en ce mois d’avril (cool je vais pouvoir me rattraper sur les sélection précédentes !) si ce n’est 2 guides dont l’un devrait arriver bientôt dans ma boite au lettre puisque j’avais participé au financement du projet : Histoire(s) du manga moderne et Hong Kong Comics une histoire du manhua

 

du côté des séries en cours :

Noragami tome 3 : le premier tome m’a moyennement convaincu, si je trouve l’idée originale et les personnages très amusant. L’ensemble était trop convenue, trop lisse et la chute du premier tome pas très bien gérée. Néanmoins l’intrigue mêlant le Japon moderne au son folklore via un dieu de bas étage rêvant de vénération et proposant son aide à tous ceux qui sont prêt à lui faire une offrande est vraiment marrante. J’avais aimé l’anime, je continuerais volontiers cette série sur quelques tomes pour voir.

Gokusen : le tome 9 est sorti le 1er avril. Je n’ai pas encore rattrapé mon retard mais cette série fait partie de celle que je compte bien poursuivre. J’adore la prof/yakuza !

Food wars ! : le tome 4 est sorti le 8 avril. Moi j’ai eu un coup de cœur pour le tome 1 mais depuis j’en suis restée là… Allé on se bouste et on se prépare des petits plats 🙂

Rudolf Turkey : le tome 3 sort le 23 avril. Le premier tome m’a beaucoup fait rire, avec son anti-héros, ses poulettes sexy et les 2 secrétaires à double tranchant. Bref une ambiance disjoncté servie par un très jolis dessin, idéal pour se détendre sans réfléchir.

Acid Town : un yaoi avec une histoire, c’est suffisamment rare pour être noté ! le 4 tomes d’Acid Town sort le 26 avril. Je n’ai pas encore dépassé le tome 2 et si en effet le titre propose une intrigue et une ambiance post apocalyptique, les personnages sont à mon goût un peu trop classiques. Et le héros, un peu trop entouré de drames…

Coté série en stand-by, le tome 8 de Adekan sort le 10 avril, alors que le tome 6 de Mon histoire est prévu pour le 17 avril.

Share

Récap de fin de mois ~ mars 2015

Voilà, un nouveaux mois s’achève. Qu’avons-nous fait au mois de mars ? Et bien c’était un mois plutôt riche

mangaphile un jour, mangaphile toujours :

un mois sans manga sur Ma petite Médiathèque ça n’existe pas. Si les chroniques n’étais pas nombreuses, elle étaient varié  :

Du shonen avec Noragami, de l’action et du fun avec un dieu vraiment pas comme les autres. Un premier tome avec des bonnes idées et de bon personnages, mais qui dans l’ensemble m’a semblé trop lisse.

Du yaoi venu d’Amérique : In these words, un manga qui aura fait beaucoup de bruit parmi les amateurs du genre pour au final pas grand chose. Un scénario qui ne m’a pas convaincue mais un joli dessin.

Un sujung manhwa culinaire avec Kitchen. Un coup de cœur ! Je suis tombée sous le charme de ces tranche de vie touchantes autour de la cuisine coréenne qui donnent faim. Un régal !

Pour les amateurs de nouveautés j’avais préparé ma petite sélection, il y avait quelques titres intéressants. De tout ces titres… j’en n’ai encore lu aucun 🙁 trop de livres dans ma PAL à lire avant de m’attaquer à de nouvelles séries.

Et pour en finir avec la catégorie manga, j’ai cédé la parole à jeff(erinne) le temps d’une vidéo pour vous parler d’Ono Natsume 🙂

une âme d’enfant :

Cette année 2015 commence tout doucement pour la catégorie Album Jeunesse. C’est au mois de mars que j’ai enfin repris le chemin de la bibliothèque de Mimiko pour présenter un jolis album pour le thème mensuel du challenge « je lis aussi des albums » : l’art.

Une fleur, un caillou nous fait découvrir les œuvres du Douanier Rousseau et du Facteur Cheval. Un très joli livre dans une collection que j’aime beaucoup.

Un soupçon de musique :

Ce mois ne fut pas très mélomane, une seule chanson ! Un souvenir de jeunesse, qu’est-ce que j’ai pu l’écouter cette chanson ! Avant de perdre le CD…

le monde est à pleurer

Une touche de littérature :

Avec Certaines n’avaient jamais vu la mère on découvre le monde à travers les yeux des jeunes femmes japonaises qui émigrent aux Etats-Unis au début du XXème siècle. Un livre très intéressant autant par ce qu’il raconte que par la façon de raconter.

Ambiance très différente mais tout aussi pesante avec un roman belge autour d’un drame familiale : La chambre voisine. Un libre pas spécialement marquant mais qui à su me retenir jusque’à la dernière page

Et voilà, c’est fini. Maintenant cap sur avril 😉

Détours par les stats :

Ah là là, mais où ai-je la têtes ! J’ai complètement oublié la fin de l’article !

Bon c’est pas grave, petite mise à jour rapide pour dire que ce mois ci la fréquentation à augmenté et que ça nous fait bien plaisir 🙂

Voici les 10 articles les plus visité :

  1. La Reine des neiges
  2. L’histoire de la petite fourmi qui voulait déplacer des montagnes
  3. Lexique manga et anime
  4. Nouveauté manga #3 ~ les sorties de mars 2015
  5. In These Words – le tueur, le psychiatre et le sexe
  6. Vinland Saga
  7. Noragami – le tome 1
  8. Kitchen, un manhwa tout en finesse
  9. image pour le plaisir des yeux #6 ~ Le dix droits du lecteur
  10. Le maître des livres ~ le tome 1

 

Share