Archives quotidiennes :

Olivier Ciappa – les couples imaginaires

FB_IMG_1469832101926

La semaine dernière Olivier Ciappa a publié sur ses réseaux sociaux deux nouvelles photos de sa série « Les couples imaginaires » mettant en scène  David Testo et Etienne Boulay, deux sportifs canadiens (que je connaissez pas du tout, mais voilà c’est fait).

Cette série de photos, Les couples imaginaires, a pour but de lutter contre l’homophobie en mettant en scène des célébrités dans des pauses de couples homosexuels pleines de tendresses et loin des cliché sexe, drogue et rock ‘n’ roll qu’on se fait des homos.

Il y a quelques mois déjà son expo de Toulouse avait été vandalisé à plusieurs reprises. Voilà que maintenant ce sont les réseaux sociaux qui le censurent. Si vous pouvez encore voir ces photos sur la page facebook du photographe c’est qu’il a eu autant d’acharnement et de soutiens que de détracteurs. Il a continué a poster et re-poster les photos en demandant a un maximum de personne de liker (en donnant carrément rendez-vous à ses amis et followers pour que le nombre de like soit supérieur aux signalements). Car de tout évidence il suffit que des gens à l’esprit étroit signalent ces photos au combien choquantes pour que facebook et instagram les suppriment.

J’aime beaucoup le travail d’Olivier Ciappa parce que ses photos sont très belles mais aussi par le message d’amour et de tolérance qu’il essaie de faire passer. La censure facebook/instagram a été la goutte qui a fait déborder le vase de mon indignation. J’ai eu envie de partager ces photos ici. Personne viendra me censurer !! Non mais ! L’occasion pour moi de vous faire connaitre son travail (si ce n’est pas déjà fait).

13686512_1317649984914428_7330302991307636182_n

Si les photos mettant en scène les deux sportifs sont très sexy (au même temps avec deux belles plantes pareils, ça aurait été dommage de se priver) tous les couples imaginaires de Ciappa ne sont pas aussi hot. Quoi qu’il en soit il n’y a, dans ces très joli clichés, rien qui mérite la censure. On y voit certes deux hommes apparemment nus s’enlacer avec tendresse mais moi je ne vois là rien de choquant ou de pornographique. Les photos transpirent la tendresse et c’est le message que le photographe veut faire passer.

L’homophobie est d’abord le symptôme d’une grande méconnaissance de l’homosexualité, d’une vision faussée, fantasmée parfois. J’ai donc voulu confronter le spectateur à la douceur, à la simplicité de ces images afin de changer son regard, balayer ses représentations pour ne garder que l’essentiel : l’amour, rien que l’amour.

nous dit le photographe sur son site.

Et c’est vrais que de ses photos se dégage toujours beaucoup de douceur. Et voir ces photos dans les espaces public va non seulement donner une vision de l’homosexualité différente de celle que nous véhiculent souvent les média tout en paillette et en ultra sexe. Le couple homosexuel y est en quelques sorte banalisé, ils devient un couple comme un autre. Confronté a ces images, nos enfants n’auront plus à nous demander « mais deux garçons ensemble c’est possible? » parce que ça sera une évidence pour tous. Et là, la marmotte met le chocolat dans le papier alu… Oui je sais je rêve un peu mais l’espoir fait vivre, non?

Quoi qu’il en soit, qu’Olivier Ciappa réussisse à faire évoluer les mentalité par ces belles photos ou pas, moi j’aime beaucoup son travail et je continuerais de le soutenir. Je vous invite à faire de même en le suivant sur son compte facebook, instagram et twitter

PS : pour la petite histoire des deux beaux gosses sur la photo un seul est homosexuel, si ça s’intitule « couples imaginaires » c’est justement que les personnalités qui jouent le jeu ne le font pas pour dévoiler leur homosexualité, mais pour signifier leur engagement pour la cause homosexuelle : égalité des droits, respect, tolérance et tutti quanti. Alors bravo au photographe mais aussi aux modèles pour leur engament

  

Share