Top Ten Tuesday #55 – Les 10 livres avec une belle histoire d’amitié

Photo

Rendez-vous hebdomadaire créé par The Broke and the Bookish et repris par  Frogzine. Chaque semaine un top ten sur un thème imposé.

Les 10 livres avec une belle histoire d’amitié

Il fallait trouver 10 romans, j’ai finalement sorti de ma bibliothèque 5 romans et 5 manga avec de belles histoires d’amitié.

On commence avec les romans :

Couverture 14-14Un roman historique et fantastique où un garçon de 2014 se lie d’amitié avec un garçon de 1914 à travers les courriers qu’ils s’échangent à travers le temps. Du pourquoi de cet échange épistolaire étrange on se sait rien, il est prétexte à faire découvrir aux jeunes lecteurs d’aujourd’hui la vie que menaient les jeunes gens de leur âge un siècle plus tôt. Il est aussi prétexte à faire découvrir la guerre de 1914 dans le quotidien des gens et non dans les livres d’histoire. Un roman jeunesse très réussi. Agréable à lire.

ma chronique est ici

Couverture Le célèbre catalogue Walker & DawnUn road novel savoureux, qui amène 4 gamins du Sud des États-Unis jusqu’au nord. Déjà très amis, les 4 enfants verrons leurs liens se renforcer par ce grand voyage.

Un très bon roman jeunesse, dépaysant, drôle et prenant. Une belle amitié, de ces amitiés fortes qui lient les enfants. Plus que des frères et sœurs : des frères et sœurs qu’on se choisit.

ma chronique est ici

Un grand classique de la fantasy, un précurseur du genre, mais aussi une histoire d’amitié, des histoires d’amitié. Les membres du groupe vont au fil de leur aventure lier de vrai lien d’amitié, de ses amitiés que seul le combat commun peut forger. Mais si j’ai choisi ce titre c’est surtout pour la très forte amitié qui unit Sam et Frodon. Une amitié si forte que mon esprit corrompu y a vu autre chose…

Un livre lu il y a une éternité que je me suis juré de relire un jour, en anglais.

Couverture Le garçon qui voulait devenir un être humain, tome 1 : Le naufrageJ’ai parlé de ce roman il y a peu pour un TBTL sur le dépaysement. Mais ça marche aussi pour un TTT sur l’amitié ! Dans ce récit initiatique, un jeune Viking fait naufrage et est recueilli par une tribu d’Inuit. Très belle et forte amitié va se créer entre le jeune viking et les 2 enfants qui l’ont trouvé.

Un beau roman jeunesse à découvrir absolument.

ma chronique est ici

Couverture La fille sans nomEt pour finir cette sélection, une lecture récente: un roman fantasy jeunesse. Dans ce livre, une jeune fille fugue et se retrouve, sans le vouloir, prisonnière sur une péniche qui l’amène dans un autre monde, un monde fait de magie. La force de l’héroïne c’est son courage, sa ténacité, mais avant tout son esprit ouvert et à l’écoute. Loin de tomber dans la folie et la peur, la jeune fille observe et tente de voir plus loin que les apparences. C’est ainsi qu’elle deviendra une très bonne amie des deux créatures monstrueuses qui travaillent sur la péniche, et de bien d’autres créatures et personnes tout au long de l’aventure. J’ai trouvé l’histoire d’amitié entre l’héroïne et les deux drogons très touchante.

ma chronique est ici

Voilà pour les romans, maintenant place au manga !

Couverture BL Métamorphose, tome 1Je commence avec une lecture très récente. L’amitié c’est justement le pivot central de ce manga. Une amitié étonnante entre une vielle dame et une jeune fille qui va se créer autour d’un centre d’intérêt commun : le boy’s love. Qui irait imaginer qu’une vieille dame se passionne subitement pour le BL ? Surement pas Urara, la jeune fille qui travaille à la librairie et qui cache cette passion par honte. Décomplexée, la mamie va bousculer le petit monde de la jeune fille, qui enfin, trouve quelqu’un avec qui parler de ces titres préférés. Une jolie histoire, et une jolie amitié.

⇒ ma chronique…ah non ! je ne l’ai pas encore écrite -_-‘

Couverture Whispering : Les voix du silence, tome 1Et puisqu’on parle d’amitié intergénérationnelle, j’enchaîne avec Whispering. Ici le personnage principal, un adolescent, se lie d’amitié avec un petit garçon. Sans doute le petit frère qu’il n’a jamais eu. Cette amitié vient d’un don surnaturel que les deux garçons partagent. Chacun trouvant en l’autre un interlocuteur capable de comprendre ce qu’il ressent. De cette amitié naître un monde plus riche pour Kôji. Car s’il a bien des copains au lycée, il garde toujours une certaine distance avec eux. Au contact de son nouvel ami, Kôji évolue et s’ouvre à ses amis pour créer avec eux des liens plus forts.

mes chroniques sont ici et là

Couverture Kids on the Slope, tome 1Amitié toujours, adolescence encore, avec Kids on the slope. Une très belle série mettant en scène des adolescents dans le Japon des années 60 au rythme du jazz. Pour Kaoru, enfant solitaire, ballotté d’école en école, arrive enfin le moment de découvrir l’amour, mais aussi l’amitié, la vraie, celle qui vous unit vraiment, celle sur qui on peut compter.

Un très beau manga et une très chouette adaptation animée.

ma chronique est ici (sur l’anime)

Couverture Banana Fish, tome 01On change de style et d’époque. Direction les USA avec une amitié interculturelle. Dans Banana Fish, un jeune délinquant américain se retrouve avec entre les pattes un assistant photographe japonais super naïf. Embarqués ensemble dans de rocambolesques et dangereuses aventures, les deux jeunes hommes se lient d’une très forte amitié. Si forte que l’auteur joue avec les nerfs de pauvres fujoshi (moi la première !)

ma chronique est ici

Couverture Goyô, tome 1Autre style et tout autre époque, retour au Japon, mais à l’époque des samouraïs pour une autre amitié ambiguë entre un ronin empoté et un yakusa expert en enlèvement. Une drôle d’amitié pour des personnages énigmatiques. Est-ce vraiment de l’amitié, de l’admiration ou tout simplement de la manipulation ?

En tout cas un manga que j’aime beaucoup

ma chronique est ici

Voici quelques titres qui, pour moi, racontent de belles histoires d’amitié. Et vous, quel titre choisiriez-vous pour ce thème ?

Share

Le mois des contes et légendes 2019 c’est pour bientôt

Préparez vos PAL, le mois des contes et légendes arrive bientôt ! Du 26 août au 30 septembre, nous partons pour un Tour du monde des contes et légendes ! 5 continents (et sous-continents) à explorer.

  • Europe
  • Asie
  • Afrique
  • Amérique
  • Océanie

Pour accomplir votre tour du monde, il vous faudra présenter un conte pour chacune de ses destinations. Bien sûr vous êtes libre de faire autant d’escales que vous souhaiterez. Tous les articles présentés dans le cadre du mois des contes et légendes peuvent également compter pour le jeu en 10 pistes du challenge annuel (cliquer ici pour en savoir plus).

Je vous propose aussi un marathon de lecture. Pour choisir les dates, venez voter sur le groupe Facebook.

On se retrouve le 26 août pour le programme complet.

Share

Ma vie dans les bois – tome 2 [manga]

Dans le premier tome de cette série, Shin Morimura nous raconte les premières étapes de son installation dans les montagnes. Las de la société de consommation et de la vie moderne, le mangaka décide de tout plaquer et de s’installer à la campagne. Il achète un bout de forêt et décide de s’y installer. Il devra tout apprendre sur l’autoconstruction et la vie en autonomie. De ce projet de vie, il fait aussi un projet de manga. Dans ses chroniques, il raconte son vécu et son expérience.

Dans le premier tome, on le voyait choisir son terrain, puis le défricher et y bâtir sa maison en rondin de bois. Il me manquait l’aspect alimentaire de ce projet. Voilà que je suis servie avec le deuxième tome. Dans la première moitié de celui-ci, l’auteur nous partage différents éléments de sa démarche d’autonomie alimentaire : la cueillette de plantes sauvages, la mise en place d’un potager et l’élevage de poules. Comme pour la construction, Shin Morimura doit tout apprendre. Cultiver des légumes ce n’est pas si simple que ça. Il nous montre ses galères et ses erreurs.

© AKATA / Shin Morimura

Puis dans la seconde moitié du manga, il s’attèle de nouveau à une construction en bois. À la demande de son rédacteur en chef, il se lance dans la construction d’un sauna. Cette seconde partie m’a beaucoup moins intéressée.

Un manga sympathique sur un sujet original. Une démarche intéressante que l’auteur partage avec ses lecteurs, non seulement pour parler de ses réussites, mais aussi de ses erreurs.

sur le site des éditions Akata

⇒ sur Amazon, BDfugue ou chez votre libraire préféré


Share

TBTL 2019 #16 – quête

Le Throback Thursbay Livresque est un rendez-vous initié par Betty Rose Books et repris par Carole de My BooksLe principe du rendez-vous est simple, mettre en lumière un livre lu il y a quelque temps et qui illustre les thèmes de la semaine. Thème qui nous est donné par Carole.

Le thème de cette semaine : Quête

La première chose à laquelle j’ai pensé c’est la quête initiatique que l’on retrouve dans de nombreux romans jeunesse, et évidemment j’ai pensé à ce roman. Mais j’ai parlé il y a pas longtemps pour le TBTL sur le dépaysement. J’ai donc changé mon fusil d’épaule et regardé du côté de la quête spirituelle, de la quête de soi et un livre m’est tout de suite revenu en mémoire : Mange, prie, aime de Elizabeth Gilbert que j’ai découvert en version audio.

Ma chronique est ici.

Ce livre m’a beaucoup touché, beaucoup fait réfléchir. Mais il m’a aussi beaucoup agacé ! Une chose est sûre, il ne m’a pas laissée indifférente.

Share

Abécédaire Tomi Ungerer [album jeunesse]

J’ai découvert cet album à la bibliothèque et je l’ai trouvé très intéressant, surtout comme support « scolaire », que ce soit pour organiser des ateliers ludiques en classe ou à la maison. Il doit être avant tout intéressant si on visite le Musée de Strasbourg (ce qui n’est pas mon cas) et si on connaît bien l’oeuvre de Tomi Ungerer (ce qui n’est pas vraiment mon cas non plus). J’ai beaucoup entendu parler de son travail, mais je ne crois pas avoir déjà lu ses albums.

Disons que je commence par la fin et me familiarise avec l’univers de Tomi Ungerer à travers cet ouvrage qui lui rend hommage et qui est édité pour accompagner la visite du musée.

Résultat de recherche d'images pour "Abécédaire Tomi Ungerer"

À chaque page, une lettre, à chaque lettre, un mot qui caractérise l’auteur, une citation et, en miroir, une petite activité pour s’en inspirer. Si les mots choisis sont souvent amusants, c’est surtout l’aspect interactif et ludique qui m’a plu. Cela permet de faire plein d’activités avec les enfants, du dessin à l’écriture en passant par la musique et la réflexion.

Seul bémol, l’aspect général de l’album est un peu vieillot et ne fait pas très envie. Mimiko n’y a même pas jeté un oeil. Avec des enfants plus petits, cela marchera mieux, surtout s’ils ont déjà lu un ou deux albums cités dans l’abécédaire.

Tomi Ungerer

Musée de la ville de Strasbourg

⇒ l’Abécédaire sur Amazon (ou chez votre libraire préféré)


Share

Top ten tuesday #54 – 10 contes de mon enfance

Rendez-vous hebdomadaire, créé par The Broke and the Bookish et repris par  Frogzine. Chaque semaine, un top ten sur un thème imposé.

Photo

Les 10 des contes adaptés de Disney ou autres contes de notre enfance

Les contes et Disney ont bercé mon enfance. J’adorais les films Disney quand j’étais enfant et je prends toujours plaisir à les voir, même si j’avoue ne pas avoir été convaincue par les dernier que j’ai vu. J’ai détesté La Reine de Neiges, je n’ai pas accroché à Vaiana. Ce qui me dérange surtout c’est le côté comédie musicale. Je ne sais pas si c’est mes goûts qui ont changé ou si ce sont les nouveaux metteurs en scène qui ne sont pas doués, mais autant je trouve que dans le vieux Disney les chansons arrivent toujours à propos, autant dans la Reine des Neiges et Vaiana j’ai trouvé que les chansons tombent comme des cheveux dans la soupe, et je parle pas des paroles…

Mais nous ne sommes pas là pour parler film ! Ce top ten est un top ten livresque. Et pour le choix de mes livres, je ne vais pas regarder du côté de Disney.

Les contes de mon enfance

Dans mon enfance le conte était très présent, mais pas forcement sous forme de livre. Ma mère nous a transmis oralement les contes qu’elle tenait de ses parents. Tradition orale, on ne peut plus traditionnelle.

Parmi les contes que ma mère nous racontait, il y avait de très classiques comme le chaperon rouge, Hansel et Gretel, Raiponce, mais aussi des contes un peu moins connu comme Prezzemolina, il mago mestolaio (une variante du conte de Barbe bleu), d’un cece un gallo, le prince grenouille, le géant qui n’avait pas de cœur

Tous ces contes elle nous les racontait sur la route pour qu’on se tienne tranquilles dans la voiture, au champs pour que la cueillette des légumes passe plus vite ou encore, si nous étions sages, le soir avant de dormir. Je garde un merveilleux souvenir de cette transmission orale. À chaque fois le conte était un peu différent, selon son humeur, si elle était pressée ou si au contraire elle voulait nous occuper longtemps… j’adorais ça, je demandais toujours des contes, et quand elle en avait assez de raconter, je prenais le relais et j’en racontais à mon tour. Ceux de ma mère ou d’autres que j’avais inventés.

Des contes de mon enfance je garde tout de même quelques livres, parmi lesquels deux magnifiques volumes de la collection Tutte le fiabe (edizioni didattiche italiane). C’est surtout mon grand-père qui nous en lisait.

Mais c’est surtout adulte que je me suis mise à collectionner les livres de contes, d’abord pour en lire à mes filles, puis pour ma collection personnelle.

Pour ce top ten j’ai pioché 10 livres dans ma collection :


Share

C’est lundi que lisez-vous ? #124

Rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading? par One Person’s Journey Through a World of Book et repris par Galleane. et maintenant pas I Belive in Pixies Dust.

En quoi consiste ce rendez-vous ? C’est très simple il suffit de répondre à 3 questions :

  1. Qu’avez-vous lu la semaine passée ?
  2. Qu’êtes-vous en train de lire ?
  3. Qu’allez-vous  lire ensuite ?


Les lectures de Bidib

J’ai lu

Je ne l’ai pas lu, je l’ai dévoré ! Un coup de coeur !

J’ai beaucoup entendu parler de cette BD sur la blogosphère, il était temps que je le lise. Pas mal.

Je lis

J’ai commencé Le voyage d’Hodei mais pour le moment je ne suis pas vraiment séduite.

Je lirais (peut-être)

Les lectures de Mimiko

J’ai lu

Couverture Le maître des licornes, tome 3 : L'homme sans nomCouverture Une aide bien précieuse

Couverture Les Légendaires : Les Chroniques de Darkhell, tome 1 : Ténébris

Je lis

Couverture Le maître des licornes, tome 4 : Le royaume menacé


C’est lundi on fait le point

La semaine dernière sur le blog

Les années passées nous parlions de

2018

Calpurnia : Apprentie vétérinaire – tome 2

La Reine-garçon

mon jardin #5 – petite vidéo de présentation

2017

Les yôkai de maître Hokusai

Europe et première guerre mondiale – L’Histoire par les cartes

Le voleur d’estampe démasqué ?

2016

Log Horizon ~ Le couronnement du roi Gobelin

Love my life ~ Ebine Yamaji

2015

Yomu-chan aussi lit des l’albums jeunesses !

Les Torches d’Arkylon ~ tome 1

2014

sur une île… il y a du manga

Légendes de la Garde – Automne 1152

2013

Tokyo électrique

Fragments d’amour

2012

Otogizoushi

 

Share

Contes & Légendes de vacances

Cela fait un petit moment que je ne vous ai pas proposé une petite thématique Contes & Légende dans la cadre des rendez-vous du challenge.

Vous n’avez pas encore entendu parler du challenge Contes & Légendes ? Filez-vite ici pour tout savoir, vous inscrire et nous rejoindre.

Pour les mois de juillet août je vus propose un petit rendez-vous de vacance. Vous partez ? Ramenez dans vos valises un conte ou une légende de la région que vous avez visité.

Vous restez chez vous ? Rien ne vous empêche de voyager à travers les livres. Choisissez une région que vous aimeriez visiter et trouvez un conte.

On se retrouve en août pour partager toutes nos découvertes en attendant le mois des Contes & Légendes qui se dérouler en septembre.

Share

Challenge Polar et Thriller 2019-2020

C’est le 10 juillet que s’ouvrait officiellement la nouvelle cession de challenge Polar et Thriller chez Sharon. Et cette année je n’ai pas résisté à la tentation d’y participer.

Si vous me suivez, vous savez déjà que j’adore les challenge de lecture. J’aime ça parce que ça me pousse à découvrir de nouvelles choses, à lire des livres que je n’aurais peut-être pas regardé autrement et, la plupart du temps, je fais de belle découvertes, de belles lectures.

Le polar est un genre que j’ai toujours peu lu, pourtant à chaque fois que je tente l’expérience, je prends beaucoup de plaisir (à quelques exception près). Et à  chaque fois je me dis que je devrait en lire plus. Et à chaque fois je ne mes pas mes bon conseils en pratique…

Alors cette année c’est décidé, une bonne résolution de juillet : je vais lire du polar ! Et le challenge de Sharon sera là pour me motiver et surtout pour me donner plein d’idée de lecture !!

Sharon nous propose plusieurs palier :

      •  jusqu’à cinq livres lus : Imogène.
      • de cinq à quinze livres lus : Montalbano.
      • de quinze à vingt-cinq livres lus : Miss Marple.
      • de vingt-cinq à cinquante livres lus : Erlendur Sveinsson.
      • de cinquante à soixante-quinze livres lus : commissaire Jules Maigret.
      • de soixante-quinze à cent livres lus : Walt Longmire.
      • plus de cent livres lus : Sherlock Holmes.
      • plus de deux cents livres lus : Lucky Sherlock

Moi je vais commencer par le début, je vise Imogène, voir Montalbano avec les bandes dessinées. 5 romans et 5 bd/manga d’ici la fin du challenge ça serais chouette !

Couverture Agatha Raisin and the first two tantalising casesCe fixer des objectifs c’est bien mais… quoi lire ?!

Dans ma bibliothèque je n’ai pas grand chose, il doit bien y avoir un ou deux thriller scandinaves et un ou deux bon britannique (dont les 2 premiers tomes d’Agatha Raisin en VO que je n’ai jamais réussi à finir).

Mais j’ai envie de découvrir des choses que je ne connais pas, alors si vous avez des conseils, c’est le moment de vous lâcher ! 😀

Envie de participer ? C’est par ici que ça se passe.

Share

TBTL 2019 #15 – supr héros

Le Throback Thursbay Livresque est un rendez-vous initié par Betty Rose Books et repris par Carole de My BooksLe principe du rendez-vous est simple, mettre en lumière un livre lu il y a quelque temps et qui illustre les thèmes de la semaine. Thème qui nous est donné par Carole.

Thème du jour : Superhéros

Pas de Batman ni de Superman dans ma bibliothèque. De quel superhéros vais-je bien pouvoir parler… En roman je ne vois pas. J’ai bien lu des livres avec des personnages aux pouvoirs surnaturels, mais je ne crois pas que des vampires assoiffés de sang ou des magiciens fous puissent être qualifiés de superhéros. J’ai beau me creuser la tête, je ne trouve rien. Et ma collection de comics est tellement minuscule que je n’y trouverais rien de ce genre. J’ai donc été piocher dans ma collection BD et manga pour tenter de trouver un livre qui colle au thème. Et j’en ai trouvé 2. Seulement 2. Du coup, je vous les présente tous les deux :

Couverture L'ombre de Shanghaï, tome 1 : Le retour du fils Couverture Last Hero Inuyashiki, tome 01

Dans l’ombre de Shanghai, une BD franco-chinoise, nous avons une superhéroïne. Jeune fille effacée le jour, ombre vengeresse dotée de super pouvoir la nuit. Enfin… pas forcement la nuit. Ce qui déclencha son pouvoir c’est la colère ou la peur. De cette série je n’ai lu que les trois premiers tomes, j’ai aimé le dessin bien qu’un peu figé et l’ambiance du Shanghai des 30. Quant à l’intrigue, dans ces premiers tomes, il n’y a pas vraiment de surprises, on est dans le classique. Un peu trop peut-être.années

mes chroniques ici et là

Last Hero Inuyashiki est une histoire de super héros et d’antihéros. Une histoire qui se voulais originale et qui, mis à part le point de départ, m’a semblé d’une accablante banalité. Le point de départ était sympa, le super héros n’est pas un bel homme musclé, mais un vieillard malade. Il se retrouve au mauvais moment au mauvais endroit et des extraterrestres transforment son corps malade en une puissante machine. Le vieil homme devient le super héros qu’il n’a jamais pu être. Mais un autre homme a subi les mêmes transformations, un jeune homme qui, lui, a choisi la voie du super méchant. Et c’est la que l’originalité s’est évaporé laissant place à l’opposition du super héros et du super méchant. Et c’est là aussi que mon envie de lire la suite s’est évaporée.

ma chronique ici

Faut croire que les histoires de superhéros ne sont pas faites pour moi. Mais peut-être arriverez-vous à me faire changer d’avis. Des titres à me conseiller ?

Share

blog d'une dyslexique amoureuse des livres