Archives quotidiennes :

Niko le petit renne

Avec le Christmas Time Challenge aujourd’hui c’est cinéma. Je suis bien heureuse que Mimiko est grandie et qu’elle se soit enfin lassé du film dont je vais vous parler. Non pas qu’il soit désagréable à regarder mais on la vu tellement de fois qu’on connais presque toutes les répliques par cœur !!

Kiko vit seule avec sa mère, elle lui parle de son père qu’elle n’a connu qu’un soir mais qui était le plus séduisants des rennes du père Noël. Niko est a un âge où l’on se pose des questions. Est-il vraiment le fils d’un renne du père Noël ? Il veut absolument découvrir la vérité et rencontrer ce père mystérieux. Il part donc à sa recherche avec un écureuil pour qui il est un fils adoptif et en chemin ils rencontrent une hermine malicieuse. Ensemble ils vont affronter divers danger avant de pouvoir enfin découvrir le village du père Noël.

Le film arbore le schéma traditionnel de la quête initiatique : la bande d’amis, les danger à surmonter, ses propres peur à dépasser et enfin la récompense. Si en cela il n’offre rien de particulièrement nouveau, il faut avouer qu’il est assez drôle. Il y a beaucoup d’humour, c’est joyeux, dynamique, il y a de l’action et du suspens et le happy end indispensable à un bon film de Noël. Bref, classique mais efficace. Parfait pour les petits bout de choux en cette période de fin d’année.

Résultat de recherche d'images pour "Niko le petit renne"

Il y a même une suite dans laquelle la mère de Niko rencontre un renne et décide de fonder avec lui une nouvelle famille. Niko qui rêvait encore de rabibocher ses parents, doit à la fois faire le deuil de cet espoir vain et devenir le grand frère du fils de son nouveau beau-père. Beaucoup d’émotion pour le petit renne !

Avec ce deuxième volet, que Mimiko a aussi regardé plusieurs fois, le côté moderne du premiers film m’est apparu encore plus clairement. Dans le premier volet la mère raconte à Niko très librement qu’il est le fruit de la rencontre d’un soir. Pas un discours très courent dans le film pour enfant où l’on a très souvent encore une image très classique de la famille et de l’amour. Ici on continue dans la même veine en abordant un sujet actuel : les familles recomposées. Si les familles recomposées font partie du quotidien des enfants depuis quelques années (voir décennies) ce n’est pas si souvent que l’on voit le sujet abordé dans les films d’animation comme celui-ci et j’ai trouvé ça très sympa. Finalement la famille recomposée devient quelques chose de normal et les enfants dans situation ne se sentent plus mal à l’aise face aux autres. Déjà que c’est une situation émotionnellement délicate, sentir en plus que la société demande de vous justifier c’est très lourd. Je me souvient de l’embarras que j’éprouvais chaque début d’année scolaire quand les professeurs me demandais pourquoi je ne portais pas le nom de ma mère. Heureusement on en est plus là (enfin, j’espère !!) mais le fait de voit le sujet abordé ainsi dans un film pour tout petits m’a beaucoup plus. Surtout que le film montre que tout ne se passe pas tout de suite bien et que c’est normal.


Share