Archives quotidiennes :

une fleur, un caillou

Attendez ! J’arrive !! Oui, oui j’ai un peu de retard, le rendez-vous était samedi dernier… mais bon… samedi j’étais à l’aquarium avec toute la marmaille, pas le temps de lire 🙂

Mais je voulais pas rater ce rendez-vous dédié aux albums jeunesse et à l’art. D’autant plus que j’ai un très joli livre à vous présenter : Une fleur, un caillou de France Alessi et Eric Battut, sorti en 2005 aux édition Bilboquet.

Je vous ai déjà parlé de deux livres de cette collection : Un pont où l’on faisait la rencontre de Monet et Hokusai et une balle, une pomme qui nous faisait découvrir la peintures de la fin du XIX début XX siècle.

Avec Une fleur, un caillou ce sont deux artistes de la fin du XIX siècle que nous découvrons : le Douanier Rousseau et le Facteur Cheval. Deux artistes qui, je l’avoue sans honte, je ne connaissez pas avant. Comme quoi même les mamans apprennent des choses en lisant des albums jeunesse. Et ça j’adore !

Le concept est toujours aussi génial, proposer une petite histoire inspirée de plusieurs œuvres d’art. A droite l’oeuvre originale, à gauche le texte de France Alessi et les jolies illustrations de Battut où l’ont peut retrouver les éléments de la peinture. L’oeuvre est présenté avec un descriptif complet : titre, année de production, type, auteur… bref tous les détails techniques qu’il faut. Et gare à moi si je ne lis pas tout bien comme il faut, car Mimiko veut tout savoir !

Surpris !

1891, huile sur toile

Henri Rousseau (dit le Douanier Rousseau), (1844-1910)

Et pourquoi ça s’appelle « Surpris ! » ?

1891 ? waaa !

Ma culture en histoire de l’art est telle que mes réponses sont, comment dire… pas terrible mais au moins elle découvre, et moi avec elle.

Dans cet album j’ai trouvé le texte un peu trop énigmatique et j’ai parfois butté sur quelques phrases, mais il est très court et se lit vite. Ce qui est amusant c’est de chercher le lien entre les tableaux et l’illustration et puis à la fin de dire quelles étaient nos œuvres préférées.

Bouquet de fleurs, huile sur toile – Henri Rousseau

Mimiko a beaucoup aimé Bouquet de fleurs de Henri Rousseau qu’elle aimerais accrocher à son mur. Trop beau, dit-elle.

Elle aime également Moi-même, portrait paysage de Henri Rousseau qu’elle trouve amusant ainsi que le Palais idéal du Facteur Cheval, surtout ses façades nord et ouest. ça donne envie d’y entrer, m’a-t-elle dit.

Palais idéal du Facteur Cheval

Bref un beau livre, une très jolie collection pour initier les enfants à l’art. Je vous le conseille vivement.

1/20 – thème du mois de mars : l’art

quand la culture est en danger et que le maire ne sais pas compter

Une fois n’est pas coutume. Ici je ne fait pas de politique, pourtant aujourd’hui j’ai envie de partager une lettre ouverte adressée au maire de Parthenay, jolie ville médiévale des Deux-Sèvres riche en événements culturels et possédant un dense réseau associatif très dynamique. Leur existence est aujourd’hui en danger, la baisse radicale des subventions en 2015 pourrait mettre sérieusement en crise leur fonctionnement et leur dynamisme.