Les sœurs Grémillet, tome 1 : le rêve de Sarah [BD jeunesse]

9 septembre 2020 25 Par Bidib

J’ai tout de suite eu un coup de cœur pour la couverture que je trouve magnifique. Les avis que j’avais lus étaient engageants alors j’ai sauté sur l’occasion qui s’est présente de découvrir à mon tour cette BD jeunesse (je remercie, au passage, NetGalley et les éditions Dupuis pour cette opportunité).

Ma première impression ne m’avait pas trompé : j’ADORE ! C’est simple, j’ai tout aimé dans ce premier tome, je crois bien que c’est mon coup de cœur du mois. Ce qui m’avait attiré dans la couverture c’est une ambiance à la fois féerique et mystérieuse, un dessin doux et coloré. J’ai retrouvé ces aspects dans l’album aussi bien dans le graphisme que dans l’aventure que vivent ici les trois sœurs.

Sarah, l’ainée des trois soeurs fait souvent le même rêve : une forêt, des méduses, un château de verre sur un arbre majestueux, et cette petite méduse qu’elle appelle. Mais à chaque fois elle se réveille avant d’avoir pu savoir qui est cette petite méduse lumineuse. Ce rêve l’obsède, elle veut comprendre ce qu’il veut dire. Et sa soif de réponse sera d’autant plus forte que leur mère réagit bizarrement à leurs questions anodines. Sarah a alors une idée : le club des trois soeurs va mener l’enquête pour en apprendre plus sur le passé de maman. Les voici parties à la recherche d’indices dans le grenier. Sarah mène une enquête très sérieuse, elle est persuadée que leur mère cache quelque chose. Cassiopée, la cadette, est surtout intéressée par l’idée de faire une jolie surprise pour la fête des Mères. Et Lucile, la benjamine, elle, elle ne s’intéresse qu’aux chats.

Je trouve que les auteurs ont merveilleusement rendu l’univers de l’enfance où la moindre petite chose devient une aventure. Ici le merveilleux n’est pas à l’extérieur, les trois soeurs évoluent dans un monde de plus ordinaire, mais à l’intérieur d’elles. Les rêves de Sarah amènent une touche magique à cette aventure. À chaque instant on s’attend à découvrir quelque chose d’extraordinaire. Ainsi sont les enfants, cherchant des fées et des mystères dans chaque fleur. Cette ambiance féerique est parfaitement rendue par les planches d’ Alessandro Barbucci qui sont magnifiques, avec de très belles couleurs. Que ce soit l’ambiance bleutée des rêves de Sarah ou les couleurs chaudes de la vraie vie, il se dégage beaucoup de douceur du dessin qui nous emmène dans cet univers.

Le scénario de Giovanni Di Gregorio n’est pas en reste. J’ai trouvé cette histoire très émouvante, j’en ai même eu les larmes aux yeux. Une histoire de famille, somme toute assez banale, vue à travers des yeux d’enfant, qui de tout font un mystère, qui cherchent l’aventure, cultivent l’art du suspens, apportent du merveilleux dans le quotidien, du rêve dans la vraie vie… Trois sœurs qui s’aiment, qui se disputent, qui s’entraident, qui ne peuvent plus se saquer… il y a quelque chose de très authentique dans cette famille, avec elles, je me suis sentie chez moi. Cela m’a ramené en enfance, j’ai été tenue en haleine, j’ai été émue, j’ai souri… Et maintenant j’ai très envie de retrouver toute la petite famille pour de nouvelles aventures.

sur le site des éditions Dupuis

⇒ Barbucci (Instagram, Facebook)

→ sur Amazon, BD Fugue ou chez votre libraire préféré

→ à lire aussi les avis de Kiba-chan, Azilis


retrouvez la BD de la semaine chez Moka


avec cette lecture je participe aux challenges

(cliquez sur les logos pour en savoir plus)

Share