Archives pour la catégorie photos

projet 52-2017 #semaine28 – Fruits

Le thème de cette semaine, pour le projet 52-2017, c’est fruit. Un thème qui tombe à pique, je croule sous les prunes !! J’ai dans mon jardin un petit fruitier si généreux que ses branches ont même cassé sous le poids des fruits. Le sol est jonché de fruit tombé. Nous en mangeons tous les jours et j’ai même préparé de la confiture

C’est parti pour une belle confiture maison avec les fruits du jardin #confiture #faitmaison #famillezerodechet #zerodechet #zerowaste

Une publication partagée par Bidib Ma Petite Médiathèque (@bidibmpm) le

Retrouvez d’autres fruits chez Ma

 

Share

Projet 52-2017 #semaine24 – Fleurs

Me revoici ! Le projet 52-2017 est enfin de retour sur le blog, j’ai loupé quelques épisodes… alors même que j’avais pris les photos… T_T j’ai oublié de les publier

Le thème de cette semaine c’est fleurs. ça tombe bien, j’ai profité de mon dimanche matin pour jardiner et j’ai pris quelques photos  parmi celle-ci il y a justement des fleurs 😉

#monjardin

Une publication partagée par Bidib Ma Petite Médiathèque (@bidibmpm) le

 

et puisque sur la photo que j’avis pris pour illustrer le thème de la semaine 22 (pont) il y a aussi des fleurs, je la poste ici :

d’autres Fleurs chez Ma’

Share

projet 52-2017 #semaine21 – Arbre

J’adore le thème du projet 52-2017 de cette semaine : Arbre. J’aime les arbres, à chaque fois que je passe sur un spécimen imposant je le salue avec respect (oui ! je parle aux arbres !) Et il n’et pas rare que je les prenne en photo même si je suis toujours un peu déçue par le rendu. Je n’arrive pas à rendre leur somptuosité.

J’ai fait du tris dans mes photos mercredi dernier et je suis tombé sur une photo prise l’année dernière à Melle. J’avais très envie de la poster pour le projet 52-2017 mais elle parait déjà dans l’article que j’avais fait pour raconter notre balade (la toute dernière photo).

Il faut donc que je trouve un nouvel arbre à vous présenter. J’ai choisi celui-ci, photographié en décembre dernier dans la campagne niortaise.

Retrouvez d’autres arbres chez Ma

 

Share

Kyoto vu par Takashi Yasui

Kyoto nobody #RECO_ig

Une publication partagée par Takashi Yasui (@_tuck4) le


Ajourd’hui je vais vous parler d’un photographe Japonais que je suis sur istagram : Takashi Yasui.

Ume blossoms (梅) #Kyoto

Une publication partagée par Takashi Yasui (@_tuck4) le

Sur son compte on peut voir de très jolie photos de différentes villes du Japon, comme le thème d’aujourd’hui est pour le challenge un moi au Japon est Kyoto, je n’ai choisi que les photo de cette ville mais vous y trouverais aussi des vue insolites de Tokyo et d’autres endroit aussi bien au Japon qu’ailleurs.

晩秋 – in late autumn #Kyoto

Une publication partagée par Takashi Yasui (@_tuck4) le

Contrast #RECO_ig

Une publication partagée par Takashi Yasui (@_tuck4) le

Everyone has a story #RECO_ig

Une publication partagée par Takashi Yasui (@_tuck4) le

Kyoto station #2014

Une publication partagée par Takashi Yasui (@_tuck4) le

 

Retrouvé Takashi Yasui sur instagram et facebook


Share

projet 52-2017 #semaine15 – jeu (nippon)

Encore une fois j’adapte le rendez-vous photographique de Ma au thème du mois d’avril du blog : le Japon. Aujourd’hui le mot d’ordre était jeu, c’est donc des photos d’un très joli jeu japonais que je vous propose : le hanafuda  (dans la version koï-koï édité par Robin Red Games)

#hanafuda

Une publication partagée par Bidib Ma Petite Médiathèque (@bidibmpm) le

Petite partie d’hanafuda #jeuxdesociete #hanafuda

Une publication partagée par Bidib Ma Petite Médiathèque (@bidibmpm) le

#hanafuda #jeuxdesociete

Une publication partagée par Bidib Ma Petite Médiathèque (@bidibmpm) le

Petite partie d’hanafuda #jeuxdesociete

Une publication partagée par Bidib Ma Petite Médiathèque (@bidibmpm) le

Le hanafuda est un jeu de carte qui se joue à deux. Les cartes sont divisée en 12 “familles” qui se distinguent par la fleur qui les illustre. 12 comme les 12 mois de l’année.

  1. janvier : pin
  2. février : prunier
  3. mars : cerisier
  4. avril : glycine
  5. mai : iris
  6. juin : pivoine
  7. juillet : lespédèze
  8. août : miscanthe
  9. septembre : chrysanthème
  10. octobre : érable
  11. novembre : saule
  12. décembre paulownia

aux cartes de base s’ajoutent les cartes poèmes, les cartes spéciales, les animaux, les ruban…

Le but du jeu est d’assembler les cartes pour former des combinaisons qui remportent un certain nombre de points. Il faut faire le plus de point possible avant l’adversaire sinon c’est lui qui remporte la manche et vous perdez tous vos point.

Je ne vais pas ici rentrer dans le détails des point, la façon de relancer, etc. ça serait trop long et les règles sont très bien expliqué dans le livret de l’éditeur 🙂

C’est un jeu que j’aime beaucoup. Un peu complexe au début (heureusement qu’il y a les petites cartes mémo pour se souvenir de toutes les compositions possibles) mais je le trouve vraiment très agréable et très beau à regarder. C’est plutôt tranquille, on est pas pressé par le temps mais ça demande un peu de réflexion, se souvenir des cartes qui sont déjà passées, tenter des stratégies, prendre des risque et voir ses point doubler ou au contraires réduit à néant. 

Eclat

Envie de jouer ? plus d’info sur ce jeu ici


Retrouvez d’autres jeux chez Ma


Share

O’hanami 2017

Le o’hanami est une fête traditionnelle japonais où l’on rends hommage aux floraisons printanières, et plus particulièrement à celle du cerisier, par des balades et des pic nic sous les arbres en fleurs. J’en avait déjà parlé sur le blog il y a quelques années.

J’aime beaucoup l’idée de célébrer les floraisons et toutes les occasions sont bonnes pour se retrouver entre amis 🙂

Aujourd’hui c’est sur Ma petite Médiathèque que je fête avec vous le o’hanami 2017 et partageant la floraison de mes arbres fruitiers qui en se succédant m’offrent un mois d’enchantement. Je les remercie en les photographiant à la moindre occasion.

C’est le pécher qui le premier nous enchante avec ses douces fleures roses

#printemps #fleurs #monjardin #urbangarden

Une publication partagée par Bidib Ma Petite Médiathèque (@bidibmpm) le

Puis vient le prunier avec ses fleures délicates et blanches. Le même prunier qu’illustrait le projet 52-2017 de la semaine 11

#fleurs #prunier #monjardin #urbangarden

Une publication partagée par Bidib Ma Petite Médiathèque (@bidibmpm) le

Suivi de près par le poirier. Un tout petit arbre planté l’année dernière qui nous offre cette année sa première floraison

Fleurs de poirier #printemps #monjardin #urbangarden

Une publication partagée par Bidib Ma Petite Médiathèque (@bidibmpm) le

Enfin les cerisiers sont en fleurs. Deux cerisier semi sauvages qui ne font pas de gros fruit mais que j’aime bichoner et voir grandir. Leur floraison faisant un modeste écho à l’imposant cerisier du voisin

Cerisier en fleur #monjardin #urbangarden #printemps

Une publication partagée par Bidib Ma Petite Médiathèque (@bidibmpm) le

 

Fleurs de cerisier #monjardin #urbangarden #printemps

Une publication partagée par Bidib Ma Petite Médiathèque (@bidibmpm) le


Share

Pérégrination vers l’est, sur les terres de Bouddha

Aujourd’hui je ne vous parlerais ni de roman, ni de manga mais bien d’un livre de photo que j’ai découvert grâce aux éditions Asiatika.

Résultat de recherche d'images pour "Pérégrination vers l'est, sur les terres de Bouddha"

Dans Pérégrination vers l’est, sur les terres de Bouddha, Stéphane Castagné, photographe amateur, nous invite dans un magnifique voyage dans l’est de l’Asie.

Les photos y sont regroupées en quatre chapitres : Peuples d’Asie, Lieux de prières, Monuments et Paysages. Photos couleurs et noirs et blanc, toutes sont d’une très grande poésie.

J’ai beaucoup aimé la première partie où des portrait cohabitent avec des instants furtifs de vie, des jeunes moines qui jouent, des femmes qui discutent assises à l’ombre… Il y a beaucoup de beauté et d’humanité dans tous ces clichés.

Photo serpent artbook - Editions Asiatika

Dans la partie lieux de prière et monuments on découvre des monuments connus mais il y a d’autres clichés, particulièrement intéressant qui saisissent des détails. Ce sont sans doute mes photos préférées. Les monuments sont joliment mis en valeur, mais ces détails dégagent une poésie et un quelques chose de nostalgique très touchant.

C’est un peu frustrant de ne pas avoir les mots pour vous parler des photographie de Stéphane Castagné à leur juste valeur. J’ai trouvé cet album très beau. Si les paysages qu’il nous montre ne m’étaient pas inconnu, le regard qu’il pose sur les paysages et les gens est particulièrement touchant et nous invite au voyage, à la rencontre. On referme le livre en ayant l’impression d’avoir entre nos mains un bout de son voyage, un peu de ses émotions, de ses rencontres. Un livre que je conseille aux amoureux de l’Asie et des belles photos.

Merci aux éditions Asiatika pour cette découverte

Retrouvez le livre sur le site de l’éditeur

Share