Let it Snow R.A.T.

Lou nous invite à un nouveau week-end lecture avec un petit marathon pour se mettre dans l’ambiance de Noël. (pour en savoir plus c’est par ici). De quoi se préparer pour les nombreux rendez-vous à venir !

Voilà qui donne matière à trouver de bonnes idées lecture pour ce premier week-end de décembre.

Le marathon se déroule sur 3 jours de vendredi (ce matin, mais je n’ai pas eu le temps de préparer mon billet plus tôt) à dimanche minuit.

Le principe est simple, lire et venir mettre à jours ses progressions de lecture sur ce même billet. Aller faire un tour chez les camarades marathonien, prendre du plaisir, boire du thé et profiter de la vie.

les camarades marathonien : FondantGrignotte, Lou, Lorouge, Blandine, Nath, Martine

Mon week-end va être chargé et je ne suis pas sure de trouver beaucoup de temps pour lire, mais j’adore toujours ces moments de partage privilégié.

J’ai commencé ma première journée de lecture avec un livre de circonstance : Lettres du Père Noël de J.R.R. Tolkien : 33 pages lues

Puis pour changer un peu, sur le trajet de retour j’ai continué ma lecture de Jusqu’au bout de la peur de Moka : 20 pages lues

 

Pas de lecture pour moi hier soir, c’était soirée apéro entre amis.

En ce samedi matin, je commence ma journée avec un petit café au lit (histoire de gâcher la grasse mat de Chéri, mais c’est mon petit plaisir du week-end le café au lit avec un petit livre pour se réveiller en douceur). Et tandis qu’il fait de la résistance et laisse refroidir le café que je lui ai préparé avec amour, moi j’ai lu Je reviens vers vous d’Olivier Tallec. J’ADORE. De quoi me mettre de bonne humeur.

Couverture Je reviens vers vous

Maintenant petit tour chez mes camarades marathoniennes, puis opération gâteau d’anniversaire.

Avant d’entamer l’opération gâteau j’ai pris le temps de poster une présentation express du Décembre nordique, auquel je vais participer cet année. Au programme il y aura du conte venu de Norvège.

Quelques tâches ménagère et un gâteau (raté) plus tard, je me suis posé pour lire une petite BD jeunesse : Liloo fille des cavernes. Que j’ai trouvé bien mignon et dont je reparlerais bientôt.

Couverture Liloo : Fille des cavernes, tome 1 : La grande chasse

J’ai aussi pris 5 minutes pour bricoler un petit panier-mangeoire pour les oiseaux. Je leur ai mis une pomme, je ne sais pas si ça va les intéresser. Sinon je pourrais toujours utiliser le petit panier pour les boules à graisse.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

J’avais 5 minutes, j’ai bricolé un distributeur de pommes pour les oiseaux

Une publication partagée par Bidib Ma Petite Médiathèque (@bidibmpm) le

Maintenant petit tour chez mes camarades 🙂

Pas de nouvelles lectures le samedi. Après une battle gâteau d’anniversaire avec Chèri (battle que j’ai lamentablement perdue) nous somme allé faire des emplettes, un cadeau d’anniversaire à trouver et de quoi faire un calendrier de l’avent. J’avais enfin eu une idée le samedi matin (en retard, moi ?! nooon), mais finalement j’ai tellement aimé le calendrier de  Blandine que j’ai eu envie de faire pareil. Mais je n’ai pas trouvé de jolie maison en bois. Ce ne sera donc pas exactement pareil, mais je garde l’idée de tiroir en bois.

Nous avons donc trouvé de quoi préparer notre calendrier de l’avent, mais pas le temps de nous y atteler. Direction Saintes pour l’anniversaire de notre Panda d’amour. 20 déjà !! C’est tellement énorme que je ne réalise pas. Je suis dans le déni total.

Nous sommes revenu de l’anniversaire tard dans la nuit.

Et ce matin, pas de lecture au programme non plus ! J’ai profité d’un réveil tranquille pour partager la chronique que j’avais préparée pour le rendez-vous contes & légendes de Noël organisé en partenariat avec le challenge Il était six fois Noël. Au menu il y aura des noisettes ! Des casse-noisettes même !

J’en ai profité aussi pour faire quelques mises à jour sur la page du groupe Facebook Challenge Contes & Légendes. Vous pouvez venir, il y a des ogres et de méchants loups, mais ils sont sympas 😀

Maintenant je fais un tour chez mes camarades puis petit-déj ! (j’ai faim, moi !!)

Comme prévu, je n’ai rien lu de la journée encore. Ce matin courses et déjeuner sur le pouce, puis atelier DIY avec Mimiko. Nous avons enfin un calendrier de l’avant !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

#calendrierdelavent #challengechristmastime #ilétaitsixfoisnoël

Une publication partagée par Bidib Ma Petite Médiathèque (@bidibmpm) le

Et pour se donner des force, on a préparé des cookies en attendant que la peinture sèche. Cookies déjà testé et approuvé, la recette est ici.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Un après-midi qui fleure bon noël avec Mimiko. Au menu cookies et calendrier de l’avent #challengechristmastime #ilétaitsixfoisnoël

Une publication partagée par Bidib Ma Petite Médiathèque (@bidibmpm) le

Pour, la mouche du rangement m’a piqué et il a fallu absolument que je réorganise le garde manger parce que là c’était intenable.

18 heure et enfin je me pose. Je prends quelques minutes pour faire mes mises à jour et aller voire où en sont mes camarades et après je vais quand même me détendre avec une petite lecture avant de m’attaquer à la rédaction du billet de demain (je suis à la bourre !!!)

PS : petite précision, mon Panda d’amour est une fille ^^ merci pour vos vœux 🙂

Finalement il n’y a pas eu d’autres lectures, hormis celle de vos blog. ^^

Après le dîner j’étais trop fatiguée pour ou écrire alors je me suis mise dans l’ambiance nordique avec 2 épisodes de la série policier Maria Wern. Une série suédoise actuellement diffusées sur Polar+.

C’est sur cette note venue nord que s’achève mon week-end et un read-a-thon pas très prolifique mais toujours aussi agréable. Merci Lou pour cette belle idées et merci à vous toutes pour la belle ambiance de partage. A très bientôt pour de nouvelle aventures livresques.

Share

Bibliothèque de jardin #1 – une lettre au Père Noël

Il y a tellement de livres de jardinages qu’il est parfois difficile de s’y retrouver. Souvent je note des livres que j’aimerais avoir et puis… j’oublie ! Cette lettre au père Noël côté jardin va me permettre de me faire un pince-bête contenant les titres que j’ai remarqués et que j’aimerais découvrir. Si au passage un lutin prend des notes… c’est tout bénef 😀

Dans les livres de jardinage j’aime beaucoup la maison d’édition Terre Vivante. J’en ai déjà plusieurs dans ma bibliothèque. J’aime leurs livres parce qu’ils sont très agréables à lire et feuilleter, toujours très bien illustré. Dans leur proposition j’ai repéré quelques livres qui compléteraient bien ma collection.

La permaculture

Quand j’ai commencé à m’intéresser à la permaculture (et surtout à son application en jardinage) j’ai voulu en savoir plus et j’ai investi dans un livre. J’ai jeté mon dévolu un peu au hasard et j’ai acheté Permaculture Guerir la terre, nourrir les hommes de Perrine et Charles Hervé-Gruyer. Un livre très intéressant, mais qui ne correspondait absolument pas à ce que je cherchais. Plus qu’une explication sur ce qu’est la permaculture et sur comment la mettre en application, Perrine et Charles Hervé-Gruyer nous font le récit de leur projet, pourquoi et comment ils en sont venus à faire de la culture micro-intensive en permaculture. Un récit très intéressant qui permet de comprendre la philosophie de la permaculture, mais qui m’a laissé avec exactement les mêmes questions qu’au départ : « et maintenant, je fais quoi, moi ? ».

Livre Permaculture en route pour la transition écologique de Grégory Derville semble plus technique, peut-être même un peu scolaire si j’en juge par sa table de matière (à découvrir sur le site de l’éditeur), mais c’est justement ce dont j’ai besoin, quelque chose qui m’explique clairement en quoi consiste la permaculture et comment l’appliquer.

⇒ sur le site de l’éditeur

⇒ chez Amazon, Decitre (ou dans votre libraire préféré)

Livre Un autre livre de leur collection sur le même thème me tente bien : Le Guide de la permaculture au jardin de Carine Mayo.

Ici, il s’agit vraiment des applications de la permaculture au niveau du jardin, adapté aux débutants et jardiniers amateurs, et c’est justement l’aspect de la permaculture qui m’intéresse le plus. Celui que je peux facilement mettre en pratique.

sur le site de l’éditeur

⇒ chez Amazon, Decitre ou chez votre libraire préféré

Je nourris les oiseaux en hiver

Livre L’un des plaisirs du jardinier c’est d’admirer les oiseaux, du moins, c’est le mien. J’aime beaucoup les observer, les entendre et les nourrir. J’ai déjà mis en place des mangeoires et abreuvoirs, mais je suis toujours à l’affût d’idées pour leur faire plaisir. Et puis surtout, ce livre m’attire pour le plaisir de les voir en photos. Je n’arrive jamais à faire de jolies photos des oiseaux que je croise dans mon jardin. Un livre de saison !

⇒ sur le site de l’éditeur

⇒ chez Amazon, Decitre ou votre libraire préféré

Mon jardin du moindre effort

Livre Voilà un livre pour moi ! Comment avoir un beau et bon jardin sans se fatiguer, gagner du temps, c’est ce qu’il me faut, surtout maintenant que je n’aurais plus un, mais 2 jardins à gérer, dont un loin de chez moi. Si je connais déjà bon nombre de technique. Ce livre m’attire par son titre . Sans doute pourrais-je y puiser d’autres bonnes idées et améliorer mes techniques.

sur le site de l’éditeur

⇒ chez Amazon, Decitre ou votre libraire préféré

Dans le même esprit, Terre vivante propose un livre intitulé  Je ne jardine que le week-end ! celui-ci je l’ai déjà lu 🙂

Une année au jardin bio

Livre L’un des livres de jardinage que je consulte le plus souvent c’est Le potager plaisir de Jean-Pierre Coffe. C’est le premier livre de ma collection et c’est sans doute celui que je consulte le plus souvent. La rubrique que je consulte en permanence c’est celle qui reprend les choses à faire mois par mois. Mais c’est une rubrique assez succincte et exclusivement axée potager. Je trouve l’idée d’un livre qui suive le calendrier et qui fasse un tour d’horizon de ce qu’on peut faire au jardin que ce soit au potager, au verger au jardin d’agrément très pratique.

⇒ sur le site de l’éditeur

⇒ sur Amazon, Decitre ou votre librairie préférée

Des fleurs sauvages dans mon jardin

Livre J’adore laisser les fleurs sauvages s’inviter dans mon jardin. J’aimerais en avoir encore plus. Et ce livre pourrait être l’occasion d’en inviter des nouvelles. Ce qui m’intéresse surtout c’est d’apprendre à les multiplier.

sur le site de l’éditeur

⇒ sur Amazon, Decitre ou votre librairie préférée

Le Guide Terre Vivante Aménager et fleurir son jardin

Le dernier livre Terre Vivante de cette sélection est un livre qui est malheureusement épuisé. Pourtant il me faisait très envie, c’est même celui que j’avais le plus envie d’avoir. Et pour cause, mon problème jardinier du moment c’est de créer des massifs fleuris. Une chose que je ne maîtrise vraiment pas. Je trouve mille fois plus facile de faire un potager. Heureusement pour moi on le trouve encore.

⇒ chez Amazon

Mais il n’y a pas que Terre Vivante dans la vie ! Un autre livre de jardinage aurait une jolie place sous le sapin. 🙂

Le potager du paresseux

Le potager du paresseux - ou comment produire des légumes plus que bio, sans travail du sol, sans engrais, sans pesticideLe potager du paresseux – ou comment produire des légumes plus que bio, sans travail du sol, sans engrais, sans pesticide de Didier Helmstetter m’intéresse beaucoup également. La raison principale est la même que celle évoquée plus haut : apprendre à jardiner en travaillant le moins possible, pour gagner du temps avant tout, mais aussi pour être le plus respectueux possible de la vie du sol et de la biodiversité. Je connais Didier Helmstetter pour ses vidéos YouTube et je suis très curieuse de découvrir son livre. Bien qu’il revendique ne pas faire de la permaculture, je trouve que ça méthode en est très proche. 

⇒ chez Amazon, Decitre ou votre libraire préféré

Si vous avez l’un de ses livres dans votre bibliothèque, laissez-moi vos impressions 🙂


 

Share

TBTL 2018-48 – Nature paisible

Rendez-vous initié par Bettierose Books, le Throwback Thursday Livresque nous invite à évoquer de vieilles lectures autour d’un thème commun chaque jeudi.

Cette semaine le thème est :

Le premier titre qui m’est venu à l’esprit est un album (comme la semaine dernière).

Couverture Mon arbre

Mon arbre est un album très classique, que ce soit dans la narration ou son graphisme, classique, mais très efficace. Nous l’avons beaucoup apprécié à la maison et il correspond parfaitement au thème, puisque nous plongeons au cœur de la forêt ou les enfants leur un arbre préféré. Un vieux chêne que l’on suit au fil des saisons.

ma chronique

Mais je ne pouvais pas laisser filer ce thème sans parler d’un autre titre : Petite Forêt, un manga de Daisuke Igarashi. Dans cette courte série de deux tomes, on suit le quotidien d’une jeune femme qui revient vivre dans son village natal, un tout petit village perché sur la montagne où l’on vit encore à l’ancienne, chauffé au bois, mangeant le produit de ses cultures ou les fruits offerts par la nature sauvage. Un très joli manga tranche de vie qui donne envie de partir se ressourcer à la campagne.

Couverture Petite forêt, tome 1Couverture Petite forêt, tome 2

Quelle lecture vous inspire le thème de cette semaine ?

Share

La vie Nocturne des arbres

La vie nocturne des arbres n’est pas un simple album, c’est une oeuvre d’art. Les sérigraphies des 3 artistes gond (Bhajju Shyam, Durga Bai, Ram Singh Urveti) sont sublimes, d’une incroyable finesse, avec des couleurs magnifiques qui ressortent particulièrement bien sûr l’épais papier noir. Les textes sont assez mystiques et font référence aux légendes et croyances gond.

La vie nocturne des arbres

Plus qu’un album, c’est un livre objet d’art qui est plus beau à regarder qu’intéressant à lire. J’ai été subjuguée par les sérigraphies dont le style particulier ne plaira peut-être pas à tout le monde, mais qui moi me touchent beaucoup. Je ne savais rien de l’art visuel gond, communauté de l’État du Madhraya Pradesh, au centre de l’Inde. Ce livre m’a donné envie d’aller plus loin et d’en apprendre d’avantage sur les Gond et leur culture.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Coup de coeur album #albumjeunesse #gondart

Une publication partagée par Bidib Ma Petite Médiathèque (@bidibmpm) le

Une superbe découverte que je dois à la bibliothèque. Assurément un coup de coeur que je conseille encore plus au grand qu’aux petits.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

La vie nocturne des arbres @actessud #gondart #albumjeunesse

Une publication partagée par Bidib Ma Petite Médiathèque (@bidibmpm) le

Connaissiez-vous l’art gond ? avez-vous d’autres lectures à me conseiller ?

The Nigt Life of Tree a été publié pour la première fois en 2006. En 2013 Acte Sud jeunesse propose une première édition. L’édition que j’ai eu la chance de lire, et qui est vraiment très belle, date de 2015, il s’agit d’une édition limitée et numérotée.

sur le site d’Acte sud

⇒ sur Amazon

Le coin des curieux

Voici quelques vidéo qui intéresserons peut-être les plus curieux.


 chut les enfants lisent

Share

C’est lundi que lisez-vous ? #103

Rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading? par One Person’s Journey Through a World of Book et repris par Galleane.

En quoi consiste ce rendez-vous ? C’est très simple il suffit de répondre à 3 questions :

  1. Qu’avez-vous lu la semaine passée ?
  2. Qu’êtes-vous en train de lire ?
  3. Qu’allez-vous  lire ensuite ?


Les Lectures de Bidib

Ces dernières semaines je n’ai pas été très ponctuelle avec le rendez-vous C’est lundi, que lisez-vous? Deux raison à cela, la première c’est que j’étais un peu débordé, la seconde c’est que je n’ai pas assez lu pour que cela vaille la peine d’en parler. Mais le moment est venu de faire un petit point sur mes lectures de novembre.

J’ai lu

 

J’ai fini deux romans : Le sang du serpent à plumes, un roman jeunesse qui retrace l’histoire de la conquête du Mexique, et changer l’eau des fleurs que j’ai découvert en audiolivre sur audible.

Je Lis

J’ai commencé aussitôt un nouveau roman jeunesse, Jusqu’au bout de la peur de Moka, j’ai lu une bonne moitié et pour le moment je ne sais pas trop quoi en pense.

J’ai aussi commencé un livre que j’ai reçu l’année dernière en cadeau de Noël et que j’ai précieusement mis de côté en vue des challenges de fin d’année (Challenge Christmas Time et Il était six fois Noël). Il s’agit de l’édition italienne de Lettres au Père Noël de J.R.R. Tolkien.

Je lirais

J’ai quelques livres mis de côté à terminer. Des manga et des albums à découvrir et une bibliothèque remplie de livres pas encore lus. Je n’aurais que l’embarras du choix et comme d’habitude je n’organise rien, se sera selon l’inspiration du moment. Néanmoins j’aimerais terminer le premier tome de Marion d’ici la semaine prochaine.

Et vous, que lisez vous ?

Share

Insoumises – Conceiçao Evaristo

J’ai découvert Conceiçao Evaristo avec Banzo Mémoires d’une favela. J’avais été particulièrement impressionnée par ce roman et par son style littéraire que l’auteur nomme elle-même l’écrit-vie. J’avais envie de retrouver cet auteur et son écriture. Insoumises c’est offert à moi.

Résultat de recherche d'images pour "Insoumises - Conceiçao Evaristo"

13 femmes, 13 histoires, 13 destins. Des femmes fortes, noires, brésiliennes qui nous racontes, qui racontent à l’auteur qui écoute puis fait siennes les histoires de ces femmes qui ont su faire face, résister et se reconstruire une vie qui leur appartienne, une vie libre, insoumise.

J’ai été touché par ces 13 destinées, très différentes les unes des autres, mais qui toutes mettent en lumière la force de ces femmes qui n’ont pas voulu se soumettre à ce que d’autres ont décidé pour elles, qui ont pris en main leur destin, qui se sont reconstruites ou construite de toute pièce, des femmes qui sont confrontées à une société particulièrement machiste et raciste qui est celle du Brésil.

La démarche de l’auteur est intéressante aussi, elle traverse le pays pour aller à la rencontre de femmes, pour écouter leurs histoires pour ensuite les réinventer, les faire siennes. Des histoires à la fois très ancrées dans la culture afro-brésilienne et universelle.

Des récits touchants, un recueil que j’ai lu avec avidité, mais dont le style m’a finalement beaucoup moins surpris que dans Banzo. Si vous ne deviez en choisir qu’un, je vous conseillerais plutôt ce dernier.

J’ai, ici, aimé le féministe sous-jacent à chaque histoire, un féminisme ordinaire, celui de femmes qui résistent, qui s’imposent par leur mode de vie, sans forcement penser à revendiquer, manifester, mais qui par la force de leur vécu impressionnent.

sur le site des éditions Anacaona

⇒ achetez sur Amazon, Decitre, ou votre librairie préférée 😉


Share

Changer l’eau des fleurs

C’est la présence du cimetière qui m’a donné envie de « lire » (écouter) se roman. Le cimetière était en effet l’une des thématiques du challenge Halloween de cette année. Mais avec ses 15h30 d’écoute, je n’ai pas réussi à le finir à temps. Comme dit l’adage, mieux vaut tard que jamais. Je partage tout de même cette chronique dans le cadre du challenge avec une bonne dizaine de jours de retard, j’espère que vous ne m’en voudrez pas pour cette introrse au calendrier. 🙂

Couverture Changer l'eau des fleurs

L’histoire commence dans un cimetière d’une petite ville de Bourgogne. Violette Toussaint y travaille comme garde-cimetière. On suit son quotidien au sein du cimetière, ses interactions avec les fossoyeurs, le prêtre, les visiteurs en deuils… Violette est une personne très attentive aux autres et a toujours une boisson chaude ou un peu d’alcool à leur offrir. Une ambiance tranquille, nostalgique et… je commençais à paniquer ! Comme d’habitude, je me suis jetée dans l’écoute de ce roman après un simple regard très distrait au résumé et je ne savais pas trop à quoi m’attendre. Bien que l’ambiance dans ce cimetière était très agréable et parfaitement de circonstance pour le challenge je commençais à douter, à me dire que si tout le roman était comme ça, fait des petites rencontres au détour d’une tombe, j’allais m’ennuyer. Mais j’ai à peine eu le temps de m’inquiéter que Violette commence à nous raconter sa vie. Et les choses deviennent vraiment intéressantes.

Le roman se construit avec des allées et retours entre passé et présent sans toujours suivre une stricte chronologie du passé. Violette nous livre des bribes de son passé, et, peu à peu, le puzzle se construit. On comprend mieux la personnalité de Violette, comment elle est arrivée dans ce cimetière.

Il y a pratiquement 3, non 4, histoires dans ce roman, celle du passé de Violette, celle de son présent, celle du cimetière et une autre histoire, d’une autre femme (je ne vous en dis pas plus). Difficile d’en parler sans gâcher l’effet de surprise. Car, ce que j’ai le plus aimé dans ce roman c’est la reconstruction du puzzle avec des pièces maîtresses qui n’apparaissent qu’à mi-chemin. C’est un peu comme un roman policier, on ne cherche pas ici à reconstituer un crime, mais une vie. On mène l’enquête pour comprendre, comprendre Violette, ses joies, ses peines, ses peurs.

Violette est un personnage très touchant, et je l’ai vraiment beaucoup aimée. C’est un de ces personnages qui vous donnent envie de les rencontrer, en vrai. C’est une femme que j’aurais aimé avoir pour amie.

Et si j’ai beaucoup aimé remonter le sens du courant de la vie de Violette tout au long de ces 15 heures d’écoute, il y a tout de même un point qui m’a chagriné tout au long du récit : les personnages masculins ne me plaisent pas. Même ceux qui sont censés être positifs ont des traits très machos, c’en est même caricatural. Et si on ne peut pas les traiter de machos, ils sont au moins paternalistes. Il y a soit le protecteur bienveillant, soit le possessif malveillant, mais dans un cas comme dans l’autre nous sommes dans un même rapport de force, ce n’est que la bienveillance à l’égard de la femme avec laquelle ils interagissent qui change. Et ça, ça me dérange beaucoup. Les femmes n’en sont pas moins caricaturales avec leur air fragile, malgré une belle force de caractère elles sont souvent dans une position de soumission.

Avez-vous lu/écouté ce roman ? Qu’en avez-vous pensé ?

⇒ retrouvez-le sur Audible ou Amazon


Share

TBTL 2018-47 : couverture éblouissante

Rendez-vous initié par Bettierose Books, le Throwback Thursday Livresque nous invite à évoquer de vieilles lectures autour d’un thème commun chaque jeudi.

Cette semaine le thème est :

J’aurais pu vous parler de l’un des livres du dernier top ten tuesday dont le thème était similaire à celui-ci, mais je profite de cette occasion pour parler d’un album que j’ai beaucoup aimé et dont la couverture est sublime, très lumineuse : 1900 de Pog et Paul Echegoyen.

C’est Yomu-chan qui m’a fait découvrir cet album, un de ses coups de coeur de l’année dernière. Elle en avait parlé ICI.

Dans le Paris du début du XX on suit un petit garçon qui se retrouve impliqué dans une aventure fantastique et rencontre d’étranges créatures qui vivent dans les profondeurs. Une jolie histoire servie par de magnifiques illustrations. Faut que j’aille chez Yomu-chan lui piquer la suite !

Connaissez-vous cet album ?

Couverture 1900

Share

Le sang du serpent à plumes – Laurence Schaack

Journal de la conquête du Mexique

Couverture Le sang du serpent à plumes

Ce roman retrace la conquête du Mexique du point de vue de Marina, l’esclave qui servit d’interprète au capitaine Cortés, le conquistador espagnol qui fit tomber le centre du monde unique : Mexico-Tenochtitlan, la capitale de l’empire aztèque, réputé imprenable.

Plan de Mexico-Tenochtitlan publié en 1524 avec la deuxième lettre d’Hernán Cortés à l’empereur Charles Quint.

Le roman prend la forme d’un journal dans lequel Marina (La Malinche) retranscrit à la fois les événements marquants de cette conquête (différentes batailles, alliances et autres faits historiques) et ses impressions (qui sont elles pure fiction, car il existe très peu d’information sur ce personnage qui a réellement existé).

Cortez & La Malinche.jpg
La Maliche et Cortés rencontrant Monctezuma II, extrait du « Lienzo de Tlaxcala » XV

Le roman est très agréable à lire et intéressant. On y suit la conquête et on y découvre que la réussite des conquistadores a tenu à peu de choses : beaucoup de culot et de persévérance, mais aussi une bonne dose de chance.

Le parti-prix du roman se veut le plus neutre possible, il y a du positif dans un camp comme dans l’autre, et à travers les paroles de Marina, l’auteur exprime surtout un désir d’union pacifique des deux civilisations. Une vision quelque peu utopique, mais qui invite à la tolérance et à l’acceptation mutuelle, quel autre message pourrions-nous en tirer de nos jours ? Marina, ancienne esclave, est souvent tiraillé par l’amour de sa culture et de ses merveilles architecturales, et l’attirance qu’elle éprouve pour la culture espagnole à qui elle doit, entre autres, son élévation sociale.

Le roman se lit facilement, est très agréable et offre une jolie palette de personnages touchants. La guerre apporte son lot d’émotions et de suspens. On est capté par les faits historiques comme nous le serions par un roman d’aventures.

À la fin une petite annexe apporte quelques précisions historiques, un plus que j’apprécie toujours.

Ce roman peut-être un bon complément des cours d’histoire, une façon ludique d’en apprendre davantage sur la conquête du Mexique, mais aussi sur les cultures précolombiennes qui occupent le territoire au moment de la conquête.


Share

blog d'une dyslexique amoureuse des livres