TBTL 2019 #11 – Famille

Le Throback Thursbay Livresque est un rendez-vous initié par Betty Rose Books et repris par Carole de My BooksLe principe du rendez-vous est simple, mettre en lumière un livre lu il y a quelque temps et qui illustre les thèmes de la semaine. Thème qui nous est donné par Carole.

Thème de cette semaine : Famille

Pour le thème de cette semaine, j’ai choisi un roman jeunesse de Marie-Aude Murail, celui qui m’a fait découvrir cet auteur : Oh, boy ! J’hésitais avec un autre roman jeunesse de la même auteur : Sauveur et fils, où la famille est encore au centre du récit, mais je saute sur l’occasion offerte par le TBTL pour reparler de ce livre, plus vieux, que j’ai lu en 2015.

Oh, boy ! raconte l’histoire d’une fratrie qui doit réapprendre à vivre après la mort de leur mère. Orphelins, ils vont être séparés et pris en charge par d’autres membres de la famille qu’il ne connaissent pas encore. Les choses ne seront pas simples et il faudra se battre et négocier avec le juge pour enfant, lui montrer que si, on forme une famille, et qu’on va s’en sortir.

Oh, boy c’est une histoire très dramatique, les enfants perdent leur mère, sont séparés, affrontent la maladie… mais ce court roman est lui plein d’espoir, d’amour et d’humour.

Une histoire que j’ai beaucoup aimée.

ma chronique de l’époque

Couverture Oh, boy !

Cette semaine j’ai envie de vous présenter aussi un manga qui a toute sa place dans ce thème : Le mari de mon frère de Gengorô Tagame.

Ici encore c’est une famille peu ordinaire qui est racontée. Yaichi est père célibataire et élève seul sa fille, une situation déjà peu ordinaire au Japon. Quand le mari de son frère jumeau vient sonner à la porte, sa famille va devenir encore moins ordinaire. Le frère de Yaichi était parti vivre au Canada où il s’était marié avec Mike, un canadien. Après sa mort, Mike fait un voyage de deuil au Japon et souhaite rencontrer le frère de son époux. Yaichi, tout empêtré qu’il est dans ses a priori, décide de lui ouvrir sa porte et de l’héberger quelque temps. Sa fille, heureuse de rencontrer ce nouvel oncle va briser toutes les réticences de son père. Une belle famille faite d’un père célibataire et d’un oncle gai venu d’Amérique, de quoi prôner la tolérance. Un manga à la porte des tous, grands et petits.

Couverture Le mari de mon frère, tome 1


Le thème de la semaine prochaine : Humour
Share

Pieds sur terre et tête en l’air [audiolivre]

Pieds sur terre tête en l’air de Sarah Degraeve est un livre de méditation qui s’adresse aux enfants, publié par Audible.

Mimiko et moi-même l’avons testé pour vous.

Chaque chapitre dure quelques minutes  et propose un voyage méditatif autour d’une partie du corps.

Sarah Degraeve est à la fois l’auteur et la lectrice, sa voix est douce et très agréable. Le ton est joyeux et calme.

Je l’ai écouté le soir, au moment du coucher avec Mimiko qui a déjà 11 ans (le livre est conseillé pour les 3-10 ans). Le ton est un peu trop enfantin pour elle, elle se sentait un peu gênée par celui-ci. L’auteur s’adresse clairement à un public très jeune tant par le choix des mots que par le ton de sa voix. En même temps, les premières minutes de gène passées, Mimiko s’est prêtée au jeu et je l’ai vu se détendre au rythme des paroles de Sarah Degraeve.

Ce que nous propose Sarah Degraeve, c’est une méditation active. Il ne s’agit pas ici de s’allonger et rester immobile, mais de ressentir chaque partie du corps en les faisant bouger lentement. C’est dynamique et ça permet de capter l’attention de l’enfant tout en l’invitant à la concentration et à la détente.

Nous avons pratiqué cette méditation au moment du coucher, un moment privilégié pour ce genre d’activité en famille. La méditation peux s’ajouter très facilement au rituel du soir. Mais cette méditation me semble aussi parfaitement adaptable pour une utilisation avec un groupe d’enfant, à l’école ou dans un centre de loisirs, pour recentrer l’attention des enfants après la récréation ou la pause de midi. Étant une méditation active, les enfants ne vont pas s’endormir, mais bien se détendre et se concentrer afin d’aborder la suite des cours plus sereinement.

Je me souviens qu’une des maîtresses de Mimiko avait pris l’habitude de leur faire des exercices de méditation après la pause de midi, avant de reprendre les cours de l’après-midi. Mimiko avait beaucoup apprécié ces moments de calme. Je trouve que c’est une très bonne idée.

L’audiolivre compte 30 chapitres pour trois heures et quart de lecture au total.

⇒ sur audible


chut les enfants lisent

Share

Top ten Tuesday #50 – 10 nuances de Gris

Rendez-vous hebdomadaire, créé par The Broke and the Bookish et repris par  Frogzine. Chaque semaine, un top ten sur un thème imposé.

Photo

Les 10 romans que vous avez lus ou aimeriez lire qui ont une couverture principalement grise

Couverture Pour le meilleur et pour le pire Couverture Et soudain, la libertéCouverture Homo deus : Une brève histoire de l'avenir Couverture 1984Couverture Le garçon qui voulait devenir un être humain, tome 3 : ... et SolviCouverture La souveraineCouverture Hors-Service

Gris norvégien avec Pour le meilleur et pour le pire, un aventure de Varg Veum. Gris féminin avec Et soudain, la liberté. Gris intélo avec Homo Deus. Gris anticipation avec 1984. Gris voyage avec Le Garçon qui voulair devenir un être humain. Gris souvenir avec La Souveraine. Et gris suédois avec Hors-service.

Couverture Mytho

Enfin une touche de gris dans ma PAL avec Mytho.

Share

C’est lundi que lisez-vous ? #120

Rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading? par One Person’s Journey Through a World of Book et repris par Galleane. et maintenant pas I Belive in Pixies Dust.

En quoi consiste ce rendez-vous ? C’est très simple il suffit de répondre à 3 questions :

  1. Qu’avez-vous lu la semaine passée ?
  2. Qu’êtes-vous en train de lire ?
  3. Qu’allez-vous  lire ensuite ?


Les lectures de Bidib

J’ai lu

Je lis

Je lirais (peut-être)

C’est Yomu-chan qui va m’imposer ma prochaine lecture, je dois une faire une traduction d’un livre d’anthropologie, j’ai un peu peur ! Pas sûre d’y arriver

Les lectures de Mimiko

J’ai lu

Couverture La légende des quatre, tome 1 : Le clan des loups

Je lis

Couverture La légende des quatre, tome 2 : Le clan des tigres


C’est lundi on fait le point

La semaine dernière sur le blog

 

Share

Premières lignes #17 – Les Amazones

Ma lecturothèque nous invite à partager les premières lignes de nos lectures.

Cette semaine j’ai décidé de partager avec vous les premières lignes d’une de mes lectures en cours : Les Amazones de AdrienneMayor (éditions La Découverte).

Couverture The Amazons: Lives & Legends of Warrior Women across the Ancient World

Prologue
Atalante, l’Amazone grecque

Le roi Iasos ne voulant que des fils, il abandonna sa fille dans les montagnes accidentées d’Arcadie, dans le sur de la Grèce, où elle était condamnée à une mort certaine. Cependant, une mère ourse pris soin du bébé. Des chasseurs trouvèrent l’enfant sauvage et l’appelèrent Atalante. Tarzan femelle, Atalente était d’instinct une athlète et une chasseresse. Capable de se débrouiller toute seule, elle « n’avait rien de féminin ou de tendre », se battait comme une ourse et pouvait distancer n’importe quel homme ou animal à la course. Elle aimait se battre et sa force lui assura la victoire à la lutte sur le héros Pélée. Garçon manqué intrépide, le plus grand bonheur de ce personnage mythologique était de vagabonder, seul, dans la forêt, armé de son arc et de sa lance. Le monde sauvage dans lequel Atalante vivait n’était pas sans dangers, mais quand deux centaures malveillants tentèrent de la violer, elle les transperça de ses flèches.

J’ai découvert la légende d’Atalante dans ce livre et je l’ai beaucoup aimé, je vais bientôt en reparler.

Share

C’est le 1er (Juin 2019) je balance tout !

Rendez-vous initié par Lupiot, et repris par Charmant Petit Monstre, conçu comme le « petit frère dérangé » du C’est lundi que lisez-vous. Entre le récap de lecture, le bilan et la revue de presse, Lupiot nous invite à tout balancer les 1er du mois.

  1. Top & flop lu le mois dernier
  2. Au moins une chronique lu le mois dernier ailleurs
  3. Au moins un lien qui a fait « wahou » le mois dernier (hors chroniques littéraires)
  4. Ce que j’ai fait de mieux le mois dernier

c'est le 1er

Mes lectures de Mai

roman :

albums :

manga :

Le mois dernier j’ai lu pas mal de manga, quelques bons albums et un roman (un classique). Un petit mois de lecture sympa.

Top et Flop

Le voyage de Gulliver a été une très bonne surprise,  mais je n’irais pas jusqu’à parler de coup de coeur. Côté album j’ai beaucoup aimé Akim court, qui traite avec délicatesse un sujet difficile. Les trois vies de petite perle est aussi très beau. Côté manga j’ai beaucoup aimé Route end, un thriller étrange, mais captivant.

En revanche j’ai été déçue par Graineliers qui est plutôt confus et pas très captivant. J’aime beaucoup le dessin, mais l’histoire n’est pas terrible, j’ai quand même envie de poursuivre pour voir.

Sur la blogosphère

ces chroniques-là m’ont donné envie de lire

Direction Jagaimanga avec une très belle chronique qui m’a donné envie de lire Pileliu, seinen sorti chez Vega :

PELELIU — GUERRE ET LITTÉRATURE : LA DÉNONCIATION FACE AU MUR DE LA FASCINATION

Jérôme nous parle aussi manga avec une chronique qui ne peut que donner envie de (re)découvrir Solanin : Solanin : l’intégrale – Inio Asano

Les geek sont dans la place !

Dans la famille des geek je demande l’Otaku Poitevin !

J’ai 40 ans, je lis des mangas et je vous…

Dans la famille des geek bricolo je demande le Vagabons :

Ranger ses manga : rentabilité maximum !

les rendez-vous blogo

Juin c’est Le mois Anglais organisé par Myloubook

Le Mois Anglais saison 8

C’est en Mai que Sharon a publié le récap du mois du polar auquel j’ai participé avec un roman norvégien :

Bilan du mois du polar 2019

Pendant ce temps-là sur le net

Mai et moi

Mai a été un mois riche en émotion. Nous avons recueilli une petite chatte de rue, affamée et malade. Et comme nous avons déjà un chat, les choses sont un peu compliquées. Rendez-vous chez le vétérinaire qui s’enchaine, économies qui y passent, quarantaine obligatoire, car les deux chats ne doivent pas entrer en contact l’un avec l’autre… Nous ne sommes pas encore sortis d’affaire, mais voire cette petite chatte reprendre du poids et nous faire de grandes preuves d’affection met du baume au coeur.

En mai la vie était belle, il fait beau le jardin est magnifique, les enfants vont bien, mon gros panda a eu sa licence et est rentré chez « môman » pour quelques semaines, Mimiko pète la forme et grandi à vue d’oeil ça donne le vertige.

Histoire de lui faire aimer la lecture, je lui ai offert un défi avec une carotte au bout, x pages lues par semaines = une petite pièce. Résultat : je serais bientôt ruiné ! Au début elle lisait le strict nécessaire pour gagner sa pièce maintenant, on ne l’arrête plus ! Tant mieux, ça me fait plaisir de la voir prendre plaisir à lire.

Mai a été aussi l’occasion d’enfin s’organiser un petit week-end en famille. Nous nous sommes partis visiter les châteaux de Blois et de Chambord. Un super week-end. À refaire !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Bidib Ma Petite Médiathèque (@bidibmpm) le

Avec tout ça je n’ai pas eu tout le temps voulu pour le blog. Je suis passé à côté du mois italien que je m’étais pourtant noté de longue date.

Mai sur le blog

Un joli mois quand même avec 20 chroniques et le début du challenge Je lis aussi des albums qui s’ouvraient sur le thème Chine. Et pour une fois j’étais dans le thème avec 2 albums. 🙂

Chronique lecture :
albums jeunesse :
romans :
manga :
Les rendez-vous
C’est lundi que lisez-vous ?
Throwback Thursday Livresque :
premières lignes :
mais aussi :
Les gourmandises
Share

Deep sea aquarium Magmell – tome 1 et 2 [manga]

Une fois n’est pas coutume, ce qui m’a poussé à acheter ce manga c’est avant tout la maison d’éditions : Vega. Toute nouvelle maison d’édition spécialisée dans le seinen. C’est en 2018 que Vega est née et Deep sea aquarium Magmellest de Kiyomi Sugishita est l’un de leurs premiers titres. Un seinen avec un thème pour le moins original puisque tout au long du manga on s’intéresse aux créatures abyssales.

Couverture Deep sea aquarium Magmell, tome 1
Nouvelle maison d’édition + magnifique couverture = j’achète !

Après la curiosité suscitée par la nouvelle maison d’édition, j’avoue avoir été séduite par la couverture du premier tome que je trouve tout simplement magnifique.

Dans cette série on suit le jeune Keitaro Amagi. Il travaille comme agent d’entretien dans un aquarium très particulier : le Magmell, un aquarium sous la mer où l’on peut découvrir les espèces vivant dans les grandes profondeurs. Pour Keitaro ce n’est pas un simple travail, mais une façon d’approcher au plus près son rêve. Keitaro se passionne pour les créatures sous-marines. Même s’il n’est que simple nettoyeur, il peut en profiter pour admirer les créatures qu’il aime tant. Cette passion ne passe pas inaperçue auprès du professeur Minato, qui va lui donner de plus en plus de tâches afin de l’impliquer plus activement dans la vie de l’aquarium et enfin rejoindre l’équipe des soignants.

Couverture Deep sea aquarium Magmell, tome 2

Les personnages sont attachants et sympathiques, mais l’intérêt de ce manga réside avant tout dans la découverte de la vie abyssale, à chaque chapitre on rencontre une nouvelle créature. Et à chaque créature que nous découvrons Keitaro prend de l’assurance et s’intègre davantage à l’équipe de saignants.

Grâce à ce titre, j’ai découvert de  nombreux animaux que je ne connaissais pas du tout. Bien que ce soit un seinen (manga visant un public adulte), ce manga plaira aussi aux jeunes lecteurs curieux et passionné par le règne animal. Quand à la narration elle est très bien menée, l’auteur arrive à très bien équilibrer entre découvertes des animaux et développent des personnages et de leurs relations.

Le dessin est moins impressionnant que sur les couvertures , plutôt classique dans le chara design, mais très agréable  à regarder. Il donne vraiment envie de découvrir la faune abyssale.

Bref, un très joli manga, agréable à lire et instructif. Un titre de plus pour ma collection « apprendre en s’amusant » !

Alors, ça vous tente ? L’avez-vous déjà lu ?

⇒ sur Amazon ou chez votre libraire préféré

→ à lire aussi l’avis de Tachan

Share

TBTL 2019 #10 – Imaginaire

Le Throback Thursbay Livresque est un rendez-vous initié par Betty Rose Books et repris par Carole de My BooksLe principe du rendez-vous est simple, mettre en lumière un livre lu il y a quelque temps et qui illustre les thèmes de la semaine. Thème qui nous est donné par Carole.

Le thème de cette semaine : Imaginaire

Un thème très très large ! Difficile de ne choisir qu’un titre. Le premier de ma liste est un titre dont tout le monde à déjà parlé alors je ne vais pas m’attarder dessus. Après avoir fait le tour de ma bibliothèque j’ai fini par choisir un de mes coups de Coué fantasy, un livre dont je n’entends jamais parler : Le gardien de l’esprit sacré de Nahoko Uehashi, sorti aux éditions Milan en 2011.

Couverture Le gardien de l'esprit sacré

Sans doute le meilleur light-novel que j’ai lu jusqu’à ce jour.

J’ai découvert ce roman par son adaptation en animé. J’avais beaucoup aimé la série et, quand j’ai découvert que le light-novel qui en était à l’origine était publié en français, je l’ai acheté et franchement je n’ai pas regretté. Même si je connaissais déjà l’histoire je me suis vraiment régalé. Je trouve que l’auteur arrive à construire un univers très complet.

Dans un univers rappelant celui du Japon Heian, on suit une femme guerrière à qui on confie la garde du second prince. La vie de celui-ci est menacée par les assassins de l’empereur. Le jeune prince serait habité par un esprit et l’empereur, pour le bien de son pays, a décidé d’éliminer son fils et l’esprit qu’il porte en lui. La reine n’a pas l’intention de laisser mourir son fils et le confie à Balsa, garde du corps experte. Prenant à cœur son travail Balsa fuit avec le jeune prince qui doit tout réapprendre. Loin du confort de la vie de palais, il va devoir survivre dans les montagnes avec Balsa et Tanda un apprenti chaman qui leur vient en aide.

Mais que va-t-il se passer quand l’œuf d’esprit que le prince porte en lui finira par éclore ?

J’ai adoré ce roman parce qu’il est très facile à lire, agréable et fluide, mais il prend vraiment le temps de construire un univers cohérent qui pousse à réfléchir. J’y ai vu de nombreux parallèles avec la culture et l’histoire japonaise, notamment dans les relations que le Japon a entretenues avec les Aïnous, peuple autochtone de l’île d’Hokkaido.

Si vous aimez la littérature imaginaire et les ambiances inspirées de l’antiquité extrême-orientale, ce roman devrait vous plaire.

pour en savoir plus, je vous invite à lire ma chronique

⇒ sur Amazon ou chez votre libraire préféré

seirei-no-moribito.jpg
couverture japonaise

Le thème de la semaine prochaine : La famille


Quelle lecture imaginaire conseilleriez-vous si vous n’aviez droit qu’à un titre ?

Share

Akim court, un enfant dans la guerre [album]

Dans ce très bel album de Claude K. Dubois publié dans la collection « les lutins » de l’école des loisirs, en collaboration avec Amnesty International, on suit Akim, un petit garçon qui mène une vie paisible dans son village jusqu’à ce que la guerre vienne bouleverser sa vie.

Akim court

Les bombardements, les morts, les blessées, les soldats, la capture, l’esclavage, puis la fuite, des mains d’adultes solidaires tendues, sa famille perdue, l’aide humanitaire et enfin le camp de réfugiés. L’histoire d’Akim n’est pas une belle histoire. C’est une histoire terrible, d’autant plus terrible que c’est l’histoire de milliers d’enfants, d’hommes et de femmes obligées de fuir la guerre.

Une note positive vient conclure cette lecture avec les retrouvailles d’Akim et de sa mère, le dessin, tout en croquis noir, blancs et sépia, vient aussi adoucir la dureté du récit. Il n’en reste pas moins que cette lecture mérite d’être accompagnée.

Un très bel album pour rappeler à tous, grands ou petits lecteurs, l’importance du droit d’asile.

Au-delà du sujet fort qui est traité ici, j’ai beaucoup aimé le dessin de l’auteur que je découvre avec cet album.

sur le site de l’école des loisirs

dossier pédagogique proposé par l’écoles des loisirs


chut les enfants lisent

Share

C’est lundi, que lisez-vous ? #119

Rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading? par One Person’s Journey Through a World of Book et repris par Galleane. et maintenant pas I Belive in Pixies Dust.

En quoi consiste ce rendez-vous ? C’est très simple il suffit de répondre à 3 questions :

  1. Qu’avez-vous lu la semaine passée ?
  2. Qu’êtes-vous en train de lire ?
  3. Qu’allez-vous  lire ensuite ?


Les lectures de Bidib

J’ai lu

Couverture Akim court

Couverture Gokusen, tome 04 Couverture Gokusen, tome 05 Couverture L'île infernale, saison 2, tome 1

Cette semaine j’ai lu un très bel album dont je vais très vite vous reparler, et 3 manga : 2 tomes de Gokusen, et le premier tome de la saison 2 de l’île infernale.

Je lis

Couverture Gokusen, tome 06

J’ai bien avancé dans ma lecture du roman La fille sans nom, un peu moins dans celle des amazones et je commence un nouveau tome de Gokusen.

Je lirais (peut-être)

Manga - Manhwa - Ile infernale (l') - Saison 2 Vol.2

Les lectures de Mimiko

Je lis

Couverture La légende des quatre, tome 1 : Le clan des loups

 

Share