littérature jeunesse

Petit panier d’albums #18

Coucou ! Comment allez-vous aujourd’hui ? ça vous dis un peu de lecture jeunesse avec un panier d’albums bien garni ? Au programme, 3 titres pour grands et petits enfants.

Nous commencerons avec deux albums qui s’adressent aux plus jeunes enfants et où la nature joue un rôle important. Et finirons par un album assez énigmatique qui s’adresse à un public bien plus âgé.

Le petit faon

Couverture Le petit faon

de Kallie George et Elly MacKay (l’école des loisirs, 2022)

Dans cet album nous suivons la petite dernière d’une famille qui vit à la campagne. Tout le monde à aperçu une biche, tout le monde sauf la petite fille. Frustrée, elle décide de se balader dans les alentours de la maison afin d’apercevoir elle aussi une biche. A chaque bruit elle scrute, est-ce la biche tant attendue ? Chemin faisant, elle croise bon nombre d’animaux, mais point de biche. C’est alors qu’elle tombe né à né avec un joli petit faon.

J’ai beaucoup aimé cet album qui nous vient du Canada. La structure du récit est classique, mais toujours efficace. On suit la fillette de découverte en découverte, un périple qui nous invite à observer la nature.

Je suis tombée complètement sous le charme du dessin qui m’a rappelé l’esthétique des anciens albums des années 50-60 qui trainait chez mes grands-parents. Un trait fin et des couleurs délicates. Comment ne pas perser aussi au petit Bambi, avec se petit faon tout mignon.

De cet album se dégagent une certaine mélancolie, une grande simplicité et de la bonne humeur. Très belle découverte parmi les sorties du premier trimestre 2022 de l’école des loisirs.

→ sur le site des éditions l’école des loisirs

→ sur Amazon ou chez votre libraire préféré

Kallie George

→ Elly MacKay (Istagram)

→ à lire aussi l’avis de Tachan

Avec cette lecture je participe au challenge Petit Bac et au tour du monde en 80 livres.


Minusculette des bruits dans la nuit

Couverture Minusculette, des bruits dans la nuit

de Kimiko et Christine Davenier (l’école des loisirs, 2022)

On retrouve la petite fée Minusculette dans une nouvelle aventure. Minusculette vis dans la forêt avec les animaux sauvages. Elle a une petite maison au creux d’un tronc. Une nuit la petite fée est réveillée par des bruits. Quand la deuxième nuit les bruits recommencent, la petite fée prend peur et part chercher refuge chez ses amis. Ceux-ci lui proposent de chercher ensemble l’origine du bruit. Et ce qu’ils vont découvrir ensemble ne sera vraiment pas effrayant.

Une façon peut-être d’aborder avec les jeunes lecteurs le thème des peurs nocturnes, et aussi voir que, souvent, derrière la peur, peut se cacher une jolie surprise.

Un très joli album, plein de couleurs et de jovialité. J’aime beaucoup le dessin, très tout, tout mignon, et l’ambiance forestière ce ce nouvel album.

sur le site des éditions l’école des loisirs

→ sur Amazon ou chez votre libraire préféré

à découvrir aussi :

Avec cette lecture je participe au tour du monde en 80 livres.


La Reine et les trois sœurs

Couverture La reine et les trois soeurs

de Julia Sarda (Kaléïdoscope, 2021)

J’ai eu envie de découvrir cet album à cause de son autrice : Julia Sarda dont je connaissais Mary, auteure de Frankenstein et Les Listz, deux albums que j’avais beaucoup aimés. La couverture foisonnante de la Reine et les trois soeurs promettait un univers tout aussi riche. Et si graphiquement j’étais encore une fois sous le charme, j’avoue avoir été peu sensible à cet album.

L’ainée des 3 sœurs a fait un rêve étrange où elle rencontre une sombre reine. Elle décide de partir à la recherche de la grotte où se cache la reine et entraine avec elle ses deux plus jeunes soeurs. Elles vont traverser une inquiétante forêt, faire de drôle de rencontrer et enfin trouver la grotte et la reine. Reine qui n’est autre qu’un sombre double de la soeur ainée. Cette histoire est, je pense, une métaphore où la grande soeur sort de l’enfance pour entrer dans la puberté, ses deux jeunes soeurs n’étant pas encore prête elle décideront de rentrer à la maison.

Si symboliquement c’est très fort, c’est un peu trop obscur à mon goût. Je ne suis pas vraiment sûre avoir saisi le sens de l’histoire. Du coup, difficile de raconter une histoire qu’on n’est pas sûr de comprendre. Ceci dit, cet album s’adresse donc à des enfants plus grands, à ceux sur le point de quitter l’enfance. Des enfants qui n’ont plus vraiment besoin qu’on les accompagne dans leur lecture pour comprendre. Je pense que cette étrange et fantastique aventure à la rencontre de soi-même peut leur parler rien que par la force du dessin, foisonnant de détails. Je n’ai pas pu le tester sur des enfants de cet âge puisque je n’en avais pas autour de moi. J’aurais été curieuse d’avoir le ressenti du public cible. Moi j’ai trouvé l’histoire un peu nébuleuse.

→ sur le site des éditions kaléidoscope

→ sur Amazon ou chez votre libraire préféré

→ à lire aussi l’avis de Tachan

Avec cette lecture je participe au challenge Petit Bac et au tour du monde en 80 livres.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.