Le chant de mon père

 chant-de-mon-pere-sarbacane.jpg

Le Chant de mon père

Keum Suk Gendry-kim

2012

éditions Sarbacane

Résumé :

Gusoon est la neuvième enfant d’un couple de paysans coréens. Elle est née dans un petit village du sud où son père, agriculteur, est connu pour ses connaissances des herbes médicinales et son talent pour le Pansari, chant traditionnel coréen où l’improvisation joue un grand rôle.

Mais voilà, lorsqu’elle a 6 ans, sa famille décide de quitter la campagne pour Séoul, où ils espèrent trouver une vie meilleure. Ce qu’il y trouveront, sera une vie bien plus difficile. Mais malgré les difficultés du quotidien, le manque d’argent et les embrouilles familiales, Gusoon réussira à réaliser son rêve : partir vivre en France.

le-chant-de-mon-pere-detail.jpg

Mon avis :

Ce récit autobiographique est très touchant. On suit la petite Gusoon de ses premiers pas à son émancipation dans une Corée du Sud bien loin de l’image dorée que peuvent nous servir les média.
L’auteur y décrit la vie difficile des gens modeste avec talent. C’est émouvant sans pour autant tomber dans le mélodrame. Les moments douloureux sont contrebalancé par l’humour et le caractère bien trempé de la petite Gusoon.

Le tout est servi par un dessin à l’encre de Chine magnifique à la fois caricaturale, avec des visages à peine esquissé, et des paysages emprunt de poésie, rappelant la peinture traditionnelle. Keum Suk Gendry-kim a un coup de pinceau sublime qui rend cet album aussi agréable à regarder qu’à lire.

C’est un très beau cadeau que les éditions Sarbacane nous ont fait en publiant ce manhwa. Si le prix élévé peut décourager les lecteurs foché, je conseille cet ouvrage à toutes les médiathèques. Et j’en profite pour remercier notre médiathèque municipale à qui je dois d’avoir pu lire se magnifique album.

Share

Une réflexion au sujet de « Le chant de mon père »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *