Les mots de Pika # héliogabalique

Les mots de Pika : une nouvelle collaboration sur Ma petite Médiathèque. Tenger avait partagé ici un article sur le Théâtre Noh, c’est autour de Pika de faire son apparition sur le blog. Sa spécialité, dénicher des mots « bizarres » et s’amuser à les comprendre. Sa tombe bien, depuis un moment déjà je réfléchissait à la création d’une petite rubrique de vocabulaire. Grâce à Pika, j’espère qu’elle sera riche.

Le mot d’aujourd’hui, c’est moi qui l’ai choisi. Héliogabalique. J’ai trouvé ce mot dans une nouvelle d’Edgar Allan Poe, traduite par Charles Baudelaire : William Wilson.

Dans le texte :

D’une perversité relativement ordinaire, j’ai passé, par une enjambée de géant, à des énormité plus qu’héliogabaliques.

J’ai demandé autour de moi, personne ne voyait ce que cela pouvait bien dire, le dictionnaire qu’on me prêtait ne m’était d’aucun secours, puis… j’oubliais. Voilà que ce matin je retrouve mon recueil de nouvelles Le Chat noir et je pose la question à Pika. Ni une, ni deux, j’ai ma réponse.

Le mot héliogabalique n’existe pas. C’est un mot invité par Baudelaire (ou Poe, je ne connais pas la version originale du texte) à partir du nom d’un empereur romain : Héliogabale, autrement appelé Varius. Un méchant, me dit-elle. Sans doute le mot est utilisé dans le sans de méchant, sanguinaire.

La définition n’est pas très précise mais elle colle bien au contexte. Conclusion : si vous voulez lire Edgar Allan Poe faut connaitre ses empereurs romain !

Connaissiez-vous le mot héliogabalique ? ça va pas être facile à ressortir dans la conversation : )

à bientôt avec un nouveau mot de Pika

le-chat-noir.jpg

Share

2 réflexions sur « Les mots de Pika # héliogabalique »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *