Romain & Augustin un mariage pour tous

Au bout de quelques tentatives ratées, j’ai enfin réussi à m’inscrire à la dernière Masse-critique BD organisée par Babelio. J’avais coché plusieurs album qui me donnaient envie et parmi ceux-là se trouvait Romain & Augustin un mariage pour tous.  Le dessin, ne m’attirait pas trop, mais le sujet m’importe. Du coup j’ai me suis dit que ça pourait être intéressant …

Surprise ! Je reçois un mail pour m’annoncer que, justement, j’avais été sélectionné pour recevoir cet album. J’avoue, ma première réaction a été une légère frustration, d’autres albums me donnaient plus envie. Mais je suis curieuse de nature, et recevoir un cadeau ça fait toujours plaisir !

Laissez-moi vous annoncer dès à présent que, après avoir lu cette BD, je regrette pas du tout d’avoir eu la chance de la recevoir !

Commençons par quelques mots de présentation :

Romain et Augustin un mariage pour tous est tout d’abord un feuilleton numérique publié sur le site du Nouvel Obs . C’est aux éditions Delcourt qu’il sort en album papier, toujours en 2013. Le scénario est de Thomas Cadène et les dessins sont de Didier Garguilo et Joseph Falzon (pour les intermèdes).

romain-et-augustin-un-mariage-pour-tous---romain-et-augustin-un-mariage-pour-tous-16457

Et l’histoire ? ça parle de quoi ?

Ben… c’est l’histoire de Romain et Augustin qui vivent ensemble et décident de se marier…

Comment ? Vous le saviez déjà?! Ah! Quoi d’autre ? Ben… pas grand chose, au fait. Les amateurs des grandes aventures, drames et autres envolées lyriques, ne trouverons sans doute pas leur bonheur ici. C’est l’histoire de monsieur et monsieur tout le monde. Une histoire ordinaire de deux personnes qui s’aiment et qui veulent se marier. Cela n’aurait en soit rien d’extraordinaire mais voilà, comme c’est deux hommes, on en fait toute une histoire. Enfin, c’est notre belle société qui en fait toute une histoire ! L’histoire banale de Romain & Augustin sert de prétexte pour faire une caricature assez réaliste de la société française de 2013 en prenant comme focus le débat qui a animé, voire déchiré la France en cette année 2013 autour du mariage homosexuel.

Tout comme certain des personnages de la BD, personnellement, je pense que le débat n’aurait même pas dû avoir lieu. C’était, pour moi, une simple démarche administrative qui aurais du reconnaître une évolution sociale déjà existante. Malheureusement, j’ai eu un choc. Je sais bien que la société française est profondément conservatrice, il n’y a qu’à voir le machisme à peine voilé qui la gouverne… Mais une telle réaction violente ? Franchement, je m’y attendais pas. Et c’est en ça que je trouve le sujet intéressant. Inquiétant, mais intéressant.

romain & augustin

Et cette BD, alors ?!

Justement j’y viens. Je trouve que la façon dont le thème du mariage pour tous est abordé très intéressante car elle montre une histoire ordinaire qui ne l’est plus par le contexte sociétal dans lequel elle se déroule. L’histoire ne m’a pas franchement fait réfléchir sur le problème de fond puisque je n’y vois même pas matière à débattre. Mais j’ai trouvé intéressant de revenir sur le sujet et de me demander pourquoi un tel sujet à fait tant de bruit.

Quand à la BD, comme je disais plus haut, le dessin ne me tentait guère. Durant les premières pages j’ai eu un peu de mal avec le graphisme, surtout avec le teint blafard des personnages, tous couleur mur. Je trouvais ça un peu glauque. Le dessin des intermèdes je le trouvais même pire. Pourtant dès le premier chapitre, je suis entrée dans l’histoire et j’ai apprivoisé le dessin. A moins que ce ne soit le dessin qui m’aie apprivoisée. J’ai apprécié le côté simple et directe, un dessin qui va droit au but sans s’encombrer du superflu. À la fin, je l’ai même trouvé beau.

Mais ce que j’ai le plus aimé, ce sont les dialogues. J’ai bien rit tout en lisant des propos justes et sérieux. L’auteur, notamment par les intermèdes, nous fait si bien entrer dans l’intimité des personnages que je me sentais avec eux comme chez moi. J’avais le sentiment de prendre part à leur débat, de pouvoir leur répondre. Le ton est léger et pourtant on ne mâche pas ses mots (un peu comme chez moi, en effet ^^).

Finalement j’ai beaucoup aimé cette BD, mon premier coup de cœur de l’année qui commence ainsi en beauté. Un grand merci aux auteurs pour ce moment de plaisir. Un grand merci aussi à l’éditeur et à Masse-critique de Babelio qui m’ont permis de découvrir une BD et des auteurs que je n’aurais probablement jamais lu sans ça.

_-_-_

Et si avec tout ça, j’ai pas réussi à vous convaincre, peut-être que la critique de Paka finira par avoir raison de vous 🙂

Augustin

4 réflexions au sujet de « Romain & Augustin un mariage pour tous »

    1. Il y a l’histoire principale, dessiné par Garguilo en couleur, qui nous raconte l’histoire de Romain et Augustin et la préparation de leur mariage. Leur doutes, leur disputes, leurs réconciliation etc. Cette histoire est interrompue par des intermèdes dessiné par Falzon, en noir et blanc. Dans ces intermède on retrouve les mêmes personnages mais sous un angle de vue différent, subjectif. C’est le cousin de Romain qui décide de faire une vidéo et filme les différents membres de sa famille. D’abord pour lui même puis pour le mariage. Il fait des sorte d’interview des personnages et leur demande de livrer leur impressions sur ce mariage ou sur le débat du mariage pour tous. Je n’aime pas le dessin de ces intermèdes mais j’apprécie l’approche différente de la même histoire, un regard plus subjectif, plus intime aussi

  1. Personnellement, j’ai adoré textes et illustrations. La question n’est pas là: ce petit message est juste pour vous conseiller l’utilisation d’un correcteur orthographique. On ne sait jamais!…

    1. heu… merci. C’est ce que je fais. Ce qui reste, c’est ce que le correcteur ne voit pas et moi non plus. Enfin, j’ai relu et essayé de corriger. Il reste sans doute encore des erreurs.
      Ce-ci dit, personnellement, je trouve que ce qui importe est dire ce qu’on pense de cette BD, parce que que mon orthographe est déplorable je le sais déjà, ça fait 30 ans que je me bat avec. Et j’ai bien peur que le combat soit perdu d’avance.
      En tout cas je vous remercie d’avoir lu mon petit billet et vous invite, si vous en avez envie, a partager votre point de vue sur cette BD. Pourquoi l’avez-vous aimé ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *