La guerre des mots

Voici un livre choisit par Mimiko à la bibliothèque. « Tu verras, c’est rigolo » m’a-elle dit. Et elle avait raison 🙂

la guerre des mots

 

Parce que leur territoire se réduisait, parce que certains étaient mal ou sous-employés, parce que beaucoup d’entre eux avaient déjà disparu, parce que beaucoup d’entre eux avaient déjà totalement disparu, les mots étaient déprimés

Si les mots sont déprimés, c’est que les chiffres ont pris le pouvoir. Les hommes ne jurent plus que par les chiffres.

Les chiffres étaient devenu les maîtres du monde, de plus en fiers, arrogants, méprisant vis-à-vis des mots.

Mais les lettres ne vont pas se laisser faire ! Elle déclare la guerre aux chiffres. Fulgurante et sanglante, les chiffres sont décimé.

Les hommes sont désemparés. Comment faire sans chiffres ? Il ressortent alors de vieux mots, se laissent séduire par leur poésie…

Mais tout est bien qui fini bien, un traité de paix est signé entre les mots et les chiffres. Et on fait une grande fête.

Un livre amusant et étonnant, qui, tout compte fait, dresse un portrait assez réaliste de notre société obsédé par les chiffres. A quand le traité de paix ?

Ce qu’en pense Mimiko :

C’est très bien. C’est rigolo. J’aime les dessins plein de couleurs. Il y a la bagarre. Et c’est rigolo quand il y a plus de chiffres.

logoalbums2014 7/20

Share

Une réflexion au sujet de « La guerre des mots »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *