Auteurs à l’honneur #3 Les frères Grimm

Auteur

Bienvenu pour un nouvel épisode d’auteur à l’honneur, rendez-vous mensuel lancé par Nina.

Me revoici avec (enfin !!) un nouvel épisode. J’aime beaucoup ce rendez-vous mais entre le temps qui file trop vite, le manque d’inspiration et la vie qui passe, je fini toujours pas zapper. Avec la nouvelle année j’avais envie de faire revivre ce rendez-vous avec plus d’assiduité qu’en 2017 mais… il m’aura fallu trois moi pour m’y mettre. Je voulais un auteur qui soit dans la thématique du mois : les contes et légendes, alors j’ai eu envie de parler des frères Grimm.

Pas vraiment besoin de les présenter. Tout le monde connais plus au moins, mais comment ne pas parler d’eux alors que leur nom revient régulièrement tout au long de ce mois.

Je ne ferais pas leur bibliographie (les livres publié de leur vivant ne doivent plus être facile à trouver) mais je vais me permettre une présentation toute décalé, avec plus d’adaptation que d’originaux.

Description de cette image, également commentée ci-aprèsLes frères Grimm sont né à Hanau, ville allemande, à la fin du XVIII siècle. Jacob en 1785, suivi l’année suivante par son frère Wilhelm. Ils mourrons à Berlin en 1863 et 1859.

Il étaient linguistes et philologues mais ce qui les a rendu très célèbre c’est leur recueil Contes de l’enfance et du foyer où ils ont recensé 201 histoires issue du folklore allemand. Il ont publié plusieurs version de ce recueil, en le peaufinant à chaque nouvelle édition. Ces contes, devenus très populaires sont encore très souvent raconté, adapté et revisité.

Image illustrative de l'article Le Petit Chaperon rougeLes frères Grimm ont prétendu avoir collecté ces contes auprès de paysans mais en réalité leur source principale était une conteuse très cultivée ainsi que familles françaises. Ils s’inspirerons aussi de Perrault. C’est pourquoi on retrouve dans les travaux des Frères Grimm et chez Perrault des contes similaires. Perrault lui-même avait mélangé les sources en proposant à la fois des contes qu’il avait collecté dans la tradition orale et d’autres qu’il puisa dans des recueil d’autre collecteurs, notamment des collecteurs italiens. Bref vous l’aurais compris, les contes ont voyagé d’un pays à l’autres par la tradition orale peut-être mais aussi parce que les collecteur puisent les uns dans les livres des autres.

Si la méthode de collecte des frères Grimm a depuis était effectivement critiquée, il n’en reste pas moins que leur recueil recense un grand nombre de contes et que il s ne sont pas pour rien dans la popularité de certains.

Afin de contrer les critiques faites aux premières éditions des Contes de l’enfance et du foyer les frères Grimm vont modifier certains aspect des contes pour plaire au public de l’époque. Les méchantes mères deviennent des marâtres, tandis que les châtiment que l’ont réserve aux méchant deviennent de plus en plus cruels (je me souvient avoir lu une version de Blanche Neige ou l’on fait danser la reine avec des souliers ardant jusqu’à ce que mort s’en suive).

retrouvez ici la liste complète des Contes de l’enfance et du foyer (toutes éditions confondues)

Parmi leur contes les plus célèbre on retrouve Blanche Neige, Cendrions, Le Petit chaperon rouge (qu’ils ont piqué à Perrault), Hansel et Gretel, La belle au bois dormant, Raiponce, les musiciens de Brême, le joueur de flute

Je soupçonne un certain Disney avoir joyeusement pioché dans leur Contes de l’enfance et du foyer 😀

Résultat de recherche d'images pour "blanche neige"

Un biographie très fidèle ? Que diriez-vous de film Les frères Grimm ? XD

Livres dont j’ai déjà parlé adaptant les contes des frères Grimm (plus ou moins librement) :

Couverture Blanche neige (Rossi)

Je vous ai parlé il y a quelques jours de l’albums Blanche Neige de Francesca Rossi, elle propose une version on ne peut plus classique du conte. Parmi ses albums de contes on retrouve d’autres histoires des Frères Grimm comme Raiponse, Cendrion, la belle au bois dormant

Blanche Neige toujours avec cette bande dessiné de la série à l’origine des contes pas vraiment fidèle à la version des frères Grimm.

Avec Grimms manga de Kei Ishiyama on a une adaptation beaucoup plus libre. L’hommage est très clairement énoncé dès le titre mais les contes prennent une allure typique du manga. Les personnages sont plus penser au shojo/shonen habituels qu’à des personnages de contes classiques.

Les contes des frères Grimm sont aussi au centre des intrigues de Ludwig revolution de Kaori Yuki pour une adaptation encore plus libre et un penchant franchement glauque.

Les cent nuits de Héro

Adaptation libre aussi pour Les Cent nuit de Héro bande dessinée de Isabel Greenberg qui, parmi toute les références, pioche aussi dans les contes des frères Grimm avec le bal des douze princesses.


Share

2 réflexions sur « Auteurs à l’honneur #3 Les frères Grimm »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *