Premières lignes #15 – Gulliver Voyage à Lilliput

Ma lecturothèque nous invite à partager les premières lignes de nos lectures.

Cette semaine, j’ai choisi un classique : Gulliver – Voyage à Lilliput de Jonathan Swift, dans la version abrégé récemment sortie aux éditions l’école des loisir.

Chapitre I

l’auteur fournit quelques renseignements sur sa naissance, sa famille et les premiers motifs qui le portèrent à voyager. Il fait naufrage et parvient à la nage dans le pays de Lilliput. On l’enchaîne et on le transporte à l’intérieur des terres.

Mon père avait un petit bien dans le comté de Nottingham. J’étais le troisième de ses cinq fils. Quand j’eu quatorze ans, il m’envoya au collège Emmanuel, à Cambridge, où pendant trois années, j’étudiai avec application. Ma pension étant trop lourde, on me mit ensuite en apprentissage, à Londres, chez M. James Bates, chirurgien célèbre, auprès de qui je demeurais quatre ans. De temps en temps, mon père m’envoyait un peu d’argent, et je l’employais à étudier la navigation, ainsi que diverses connaissances mathématiques nécessaires à ce qui se proposent de voyager sur mer, car je prévoyais que telle serait tôt ou tard ma destinée.

Couverture Le voyage à Lilliput

Ce premier paragraphe ne m’a guère donné envie, je m’attendais à m’ennuyer. Finalement c’est plutôt une agréable surprise. Enfin, heureusement quand même que c’est une version abrégée !

Share

2 réflexions sur « Premières lignes #15 – Gulliver Voyage à Lilliput »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *