littérature jeunesse

10 contes d’Australie

J’ouvre le bal, ou plutôt le mois des contes et légendes, avec un ouvrage que j’ai acheté tout exprès pour cette première semaine de challenge. La première semaine est dédiée à l’Océanie et des tous les contenants que nous allons explorer c’est sans doute celui que je connais le moins. Je ne connais rien à son histoire et encore moins à son folklore et sa mythologie. J’aime cette collection des éditions Flamarions jeunesse, feu Castor poche.

10 contes d’Australie

En faisant quelques recherches pour le mois des contes, je suis tombé sur 10 contes d’Astralie de Annie Langlois, illustré par Fred Sochard, et j’ai craqué.

Ce que j’aime dans les volumes de cette collection que je possède c’est que les contes sont écrits avec un langage moderne, fluide, plaisant à lire et facile à comprendre pour les jeunes lecteurs. Ce qui me semble être une qualité essentielle si on veut pouvoir les lires à haute voix.

De ce côté là, Annie Langlois, qui signe ici sont premier livre pour la jeunesse, fait super bien son job. C’est agréable à lire et clair. Les histoires sont assez courtes et se lisent rapidement.

Dans ce recueil l’auteur partage des contes et légendes du peuple Pitjantjatjaras, originaire du désert central d’Australie. Ces contes parlent du “Dreaming“, le temps des rêves. Un temps ancien où les esprits façonnent le monde et vivent sur terre. Un temps habité par des hommes-animaux aux pouvoirs magiques.

Les contes que l’on découvre ici nous parlent de l’origine du monde, des origines des animaux ou de comment ils ont acquis leur particularité ou encore nous livrent une morale essentielle : respecter l’équilibre de la nature, car rien n’est plus important que l’équilibre.

Si vous aimez les contes remplis d’animaux, ce recueil est pour vous. Vous y croiserez bien plus d’animaux que d’hommes. Et quels animaux ! Kangourou, Koala, wombat… tous ces animaux très particuliers qui peuplent l’Australie, rien que l’Australie. Voyage dépaysant garanti.

Je vous livre ici les premières lignes, avant-propos du recueil :

Celui qui raconte les histoires raconte ce qu’il veut : il peut omettre certaines choses, en ajouter d’autres, exagérer par endroits. Celui à qui l’histoire est racontée la reçoit avec ce qu’il sait : il comprend ce qu’il peut comprendre en fonction de ce qu’il connaît.

Ces histoires aborigènes sont telles que je me les rappelle et telle que je les ai comprises. Que le grand Esprit Créateur ne m’en veuille pas si j’ai parfois failli. J’ai juste voulu faire connaitre son monde et celui des Aborigènes d’Australie, plus particulièrement celui des gens du désert central, les Pitjantjatjaras. Pour mieux appréhendes une autre vision du monde.

Avez-vous lu ce recueil, en connaissez vous d’autres pour découvrir les légendes aborigènes ? Dites-nous tout en commentaire.

sur le site de l’éditeur

→ sur Amazon ou chez votre libraire préféré


Share

Commentaires

30 août 2019 à 07:02

J’aime bien cette collection qui permet de découvrir des récits venus de différents horizons!



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.