manga - BD - comics

Légendes de la Garde – Hiver 1152 [comics]

Légendes de la garde est un comics de David Petersen, publié chez Gallimard. J’avais lu le premier tome il y a une éternité et je l’avais beaucoup aimé. J’adore le graphisme et l’histoire était aussi très sympa. Depuis je me disais “faudrait que je m’achète la suite”. Et, de demain en demain, les années ont passé. L’autre jour j’ai fini par craquer. Il était temps !

Le deuxième tome, Hiver 1152, reprend l’histoire là où le tome précédent s’arrête.

Chapitre I

L’automne 1152 avait vu Minuit le mécontent lever une armée pour pénétrer dans la forteresse de Lockhaven et assassiner Gwendolyn, la matriarche de la garde.

Maintenant que l’hiver est là, les territoires sont démunis. La pénurie de nourriture et de soin commence à menacer la communauté. Gwendolyn dépêche onze ambassadeurs choisis parmi ses meilleurs Gardes pour assurer au plus vite un ravitaillement.

Que dire ? Le dessin est superbe.

Les souris sont adorables avec leurs tout petits yeux noirs, mais on n’est pas du tout dans le kawaii. Nos héros sont des guerriers confirmés et doivent faire face à de nombreux dangers. Dans ce tome ils se battent contre un hibou et contre des chauves-souris. J’ai d’ailleurs beaucoup aimé la scène avec les chauves-souris. Celles-ci sont des ennemis, mais ce n’est pas elles qui déclenchent le combat. C’est l’un de nos héros qui les agresse le premier. Sont-elles vraiment méchantes ? Méritent-elles d’être traitées ainsi ? N’est-ce pas lui qui a tort ? Croire que l’autre est l’ennemi c’est déjà commencer le conflit. Peut-être qu’un autre comportement aurait eu d’autres conséquences. Un chapitre qui, l’air de rien, glisse quelques réflexions sur les conflits et les guerres. La posture de la Hache noir est aussi très intéressante vis à vis des guerres et des conflit qui opposent les différents territoires.

Un aventure épique avec de l’action, un peu de romantisme, et en filigrane une réflexion intéressante.

Le tome se termine avec une annexe ou on en apprend plus sur les différents territoires, les cités visitées. En refermant ce tome on n’a qu’une envie, lire la suite. Et cette fois je n’attendrais pas que les années passent avant de me l’offrir !

ma chronique sur le tome 1

sur le site de l’éditeur

⇒ sur Amazon, BD Fugue ou chez votre libraire préféré

→ à lire aussi les avis de Sharon et AcrO

Share

Commentaires

16 décembre 2019 à 20:02

Hop, ajout direct des 2 tomes sur ma wishlist, ils sont trop beaux et l’histoire a l’air vraiment sympa.
Merci pour la découverte 🙂



3 janvier 2020 à 17:16

J’avais repéré cette série chez Acr0 et j’avoue qu’elle me tente de plus en plus!



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.