Le livre des démons, tome 3 et 4 [manga]

5 juin 2020 5 Par Bidib

Je vous ai déjà parlé du tome 1 et du tome 2 du Livre des démons, shonen de Konkichi, publié par Komikku. Il était grand temps que je vous parle de la suite.

Livre des démons (le) - Manga

Resituons rapidement l’intrigue. Le livre des démons raconte l’histoire d’un jeune libraire, nommé Shôtarô,  et de son assistant, un gamin appelé Shiro. Du moins c’est de ça qu’ils ont l’air. Car en réalité Shôtarô est un démon et Shiro est un dieu dévoreur de démon. Ce drôle de duo mal assorti chasse les démons pour retrouver les traces des pages du livre des démons. Un livre écrit par des démons et ayant le pouvoir de transformer ceux qui le lisent en démons. Au début, on ne connaît pas vraiment les motivations de ces deux chasseurs. Pourquoi Shôtarô cherche-t-il le livre des démons ? Pourquoi Shiro ne mange-t-il pas son compagnon démoniaque ?

Cela commence avec différentes enquêtes au cours desquelles les deux acolytes découvrent des morts suspectes et partent à la recherche du démon qui en est à l’origine. Un peu comme on mènerait une enquête policière sauf que le but n’est pas d’arrêter le coupable, mais de le tuer. À la lecture du premier tome, j’avais un peu peur que cela ne devienne trop redondant, d’autant plus que les enquêtes étaient un peu trop faciles à démêler à mon gout. Mais j’avais beaucoup aimé l’ambiance Japon au tournant du XX siècle où l’on croise autant de personnages en kimono qu’en costume. L’ambiance et la période m’avaient fait penser à un certain type de littérature à mi-chemin entre récits fantastique et l’enquête policière. J’aime le mélange des genres.

Avec le deuxième tome, le récit gagnait en profondeur, on découvre de nouveaux personnages intrigants. Et un fil rouge commence à se dessiner. On ne connaît toujours pas les motivations de Shôtarô (Shiro semble n’être la que pour la perspective d’un bon repas), mais on sent que derrière cette histoire de livre il va y avoir des intrigues intéressantes. Shôtarô n’est pas le seul à s’y intéresser, nous rencontrons ici un autre démon que j’ai trouvé très intrigant. À la fin du deuxième tome, le duo se retrouve avec une petite fille très étrange sur les bras.

Couverture Le livre des démons, tome 3

C’est justement de cette petite fille qu’il sera question dans les tomes suivants. Mayu, c’est son nom, a perdu la mémoire et la seule chose dont on soit sûr c’est que ce n’est pas une petite fille ordinaire. Shôtarô envoie alors Shiba, un détective privé, enquêter sur les origines de Mayu. Lors de son enquête, le détective se retrouve confronté à des histoires étranges et effrayantes d’un village perdu dans la montagne pratiquant d’étranges rites funéraires anthropophages. Eh oui, nous somme dans l’horrifique, mais ne vous inquiétez pas, niveau dessin, on n’est pas trop dans le gore. Quoique certains démons soient particulièrement répugnants. Heureusement ils ne se transforment qu’à la dernière minute.

Couverture Le livre des démons, tome 4

Tout en enquêtant sur Mayu, dont les origines nous sont expliquées dans le quatrième tome (je ne vous en dis pas plus), Shôtarô continue sa chasse. Nous rencontrons un nouveau démon qui semble avoir adopté un mode de vie en symbiose avec un petit village de campagne (cela implique bien sûr quelques morts, mais faut bien vivre).

Dans ce quatrième tome, de nouveaux indices nous sont donnés quant au fil rouge qui se cache toujours en arrière-plan. Il se pourrait bien que quelqu’un manipule notre bon libraire, mais qui, pourquoi ? Shôtarô en est-il conscient ou pas ? Cet aspect du récit m’a vraiment intrigué et me donne envie d’en savoir plus.

Au fil des tomes l’intrigue gagne en complexité et l’univers démoniaque du manga devient plus clair. Mes inquiétudes du premier tome ont disparu.

ma chronique sur le tome 1

ma chronique sur le tome 2

découvrir un extrait du premier tome

⇒ à lire aussi l’avis de Tachan

→ le tome 3 sur Amazon, BD Fugue ou chez votre libraire préféré

→ le tome 4 sur Amazon, BD Fugue ou chez votre libraire préféré

découvrir d’autres manga inspirés du folklore japonais


avec ce manga je participe aux challenges

(cliquez sur les logos pour en savoir plus)

Share