Shanti et le berceau de lune [album CD]

10 juillet 2020 15 Par Bidib

Amazon.fr - Shanti et le Berceau de lune - Montange, Anne, Hyman ...

J’adore cette collection d’albums CD publiés chez les éditions acte sud junior en collaboration avec la cité de la musique . Shanti et le berceau de lune n’est pas tout récents, il nous avait été offert lorsque Yomu-chan était encore un bébé, je l’ai beaucoup lu/écouté avec elle, puis 10 ans plus tard avec sa petite soeur. Maintenant elles sont toutes les deux trop grandes, mais je garde précieusement cet album dans la bibliothèque familiale parce que je l’adore.

Cette histoire nous raconte comment est né le tambura, instrument à conrde indien utilisé dans le raga.

Un joueur de sitar découvre une vielle cruche, celle-ci se met à lui parler. Troublé, l’homme remplit la cruche d’eau et d’épices pour en faire sortir la créature qui lui parle, mais rien ne se passe. Sa femme, qui désire tant un enfant, trouve la cruche bois le breuvage épicé qui s’y trouve et la cruche lui révèle qu’elle aura bientôt un enfant et que celui-ci jouera d’un instrument “qui fera parler l’air et le feu, la terre et l’eau, toutes les notes contenues dans l’univers”. La femme suit les instructions de la cruche et met bientôt un enfant au monde. La petite fille devient une musicienne exceptionnelle. Un jour un homme vient à sa rencontre pour lui remettre un instrument exceptionnel. L’homme marchait sur les rives du Gange quand il tombe sur la cruche magique, celle-ci lui donne des instructions et voilà que le tambura est né, pour Shanti.

Un conte de Anne Montange, illustré par Miles Hyman, raconté par Noëlle Barthelémy, et accompagné par Anandi Roy (Tambura et vina), Michel Gay (sitar, tabla, tanmandal), Romain Mollard (tabla, flûte bansuri).

⇒ lecture commune avec Blandine

→ sur Amazon


Le coin des curieux

Le livre se termine par quelques pages documentaires nous donnant des précisions sur ce qu’est le tambura (aussi appelé tanpura). Cet instrument je l’ai découvert avec cet album.

Le tambura accompagne le sitar et la vina dans le raga. Généralement le joueur de tambura se place derrière les deux autres joueurs, assis en tailleur, il pose son instrument sur sa cuisse et il le tient à la verticale. Le tambura est constitué d’une caisse en résonance en courge ou en bois selon les régions et d’un très long manche sur lequel sont tendues 4 cordes d’acier et de cuivre.

Le père de Shanti joue du sitar, aussi un très bel instrument à cordes que l’on peut découvrir avec cette histoire.

Voilà pour moi l’occasion de vous parler d’une artiste indienne que j’aime beaucoup : Anoushka Shankar, fille du célèbre Ravi Shankar de qui elle est l’élève. La voici dans une composition classique : sitar, tabla et tampura

Mais elle collabore avec de nombreux musiciens du monde entier mélangeant les sonorités du raga indien à d’autres styles musicaux. Mais on verra ça dans un petit billet musical spécialement dédié à cette musicienne.


avec cette lecture je participe aux challenges

Les étapes indiennes2.jpg

(cliques sur les logos pour en savoir plus)

Share