manga - BD - comics

Tempête de cristal, tome 2 et 3 [manga]

Couverture Tempête de cristal, tome 2

Je vous avais parlé de cette série à l’occasion de la sortie du tome 1. Il est temps pour moi de vous amener une nouvelle fois sous la tempête de cristal d’Aki Aoi, avec ce joli shôjo fantasy publié aux éditions Komikku.

Dans le premier tome nous découvrions un univers proche du notre, avec une ambiance la Renaissance avec ses guildes d’artisans et de commençant, loin de la technologie moderne. C’est dans un paisible petit village que l’on fait la connaissance de Sekka, une apprentie artisane qui apprend à sculpter d’étranges cristaux auprès de son maitre. Orpheline, elle vit avec celui-ci et mène une vie heureuse, mais tout bascule lorsqu’une tempête de cristal s’abat sur son village. Les tempêtes de cristal miniaturisent les paysages qu’elles rencontrent, si cela a donné lieu à tout un commerce dont Sekka fait partie, puisque c’est précisément les cristaux de paysages miniaturisés qu’elle apprend à sculpter, cela est aussi un terrible fléau quand la tempête touche des zones habitées.

Sekka se retrouve seule, son maitre, comme tout son village ont disparu dans la tempête. C’est alors qu’elle fait la rencontre d’un garçon étrange qui semble venu d’un autre monde, accompagné d’une sorte de petit robot volant aux multiples talents. Ensemble ils regnoinent une caravane de chasseurs de cristaux.

On quittait toute la troupe avec plein de questions et d’hypothèses. J’avais beaucoup d’idées quant à l’identité du jeune Tito, et c’est avec le tome 2 que j’ai commencé à avoir des réponses (toutes mes hypothèses étaient fausses 😅 ).

Dans le deuxième tome Sekka et Tito décident de partir seuls sur les traces de mystérieux trafiquant de cristaux, ils traversent le désert et font la rencontre d’une communauté de chercheurs, puis reprennent la route vers la côte ou il découvrent ensemble une ville portuaire. Là ils feront encore de nouvelles rencontres.

Couverture Tempête de cristal, tome 3

Le troisième et dernier tome les emmène encore plus loin dans leur voyage, mais je ne vous dirais pas où pour ne rien dévoiler de l’intrigue. Avec ce dernier tome, nous aurons les réponses aux dernières zones d’ombre. Nos deux héros réussiront-ils à rester unis. Feront-ils front ensemble devant les nouvelles difficultés qui les attendent ?

J’ai aimé cette suite, qui s’avère finalement un peu moins épique que ce à quoi j’avais pensé. Les personnages y sont nombreux et on les quitte un peu trop vite. Beaucoup de pistes auraient pu être approfondies et on ressent parfois un peu de frustration à tout survoler aussi vite, mais en même temps cela donne une ambiance particulière, et quelque chose de vraisemblable : quand on voyage ainsi, on fait de belles rencontres, des amitiés se lient, mais il faut se quitter et plein de choses restent en suspend, on ne connaît que peut les amis qu’on vient de se faire et qu’on quitte déjà. Cela laisse plein d’espace à l’imagination. Plein de choses sont encore possibles dans cet univers que l’auteur nous propose. Mais ce n’est pas pour autant que l’histoire est bâclée. Aki Aoi va jusqu’au bout de son aventure, propose un scénario cohérent et une vraie conclusion.

Une série courte et agréable, parfaite pour qui veut s’essayer au shôjo fantasy, au shôjo d’aventure. J’ai aimé l’ambiance de se manga, et aussi le trait de l’auteure que je trouve joli et original.

à lire aussi l’avis de Tachan

→ sur Amazon (tome 2, tome 3), BD Fugue (tome 2, tome 3), Decitre (tome 2, tome 3) ou chez votre libraire préféré


avec cette lecture je participe aux challenges

logochallenge3

(cliquez sur les logos pour en savoir plus)

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.