Archives du mot-clé musique italienne

Ginevra Di Marco

Après avoir écouté cette version de Belle Ciao, j’ai eu envie d’en savoir plus sur Ginevra di Marco que je ne connaissais pas avant.

J’ai découvert quelques chanson très sympa que j’ai eu envie de partager à l’occasion du mois italien 🙂

la première chanson ci-dessus me semblait tout désignée pour aujourd’hui. Les italophones aurons compris qu’il s’agit de … ne pas vouloir travailler !! 😀 Le lundi c’est parce que la tête lui tourne et pour chaque jour une nouvelle excuse pour ne pas aller travailler. Il y a même un jeudi férié qui l’oblige à ne pas travailler ! Bref c’est une chanson parfaite pour cette semaine 😉

Dans cette seconde chanson il est question d’un homme qui pie Jésus Christ et se plaint de son patron qui le maltraite. Jésus lui répond « qui veut la justice se la fasse ».

Tu ti lamenti, ma che ti lamenti? Pigghia nu bastune e tira fora li denti…

Tu te plains, de quoi te plains-tu ? Prends le bâton et sort les dents

Et pour finir une chanson qui parlera à tous les expatrié, à tous les immigré : Amara terra mia. J’ai trouvé plusieurs enregistrement de cette chanson mais je j’ai choisi celui-ci plutôt que les autres c’est parce que la vidéo commence par la voix de Margherita Hack astrophysicienne italienne qui parle avec l’accent de chez moi. J’ai été très émue en l’écoutant.

J’espère que ça vous a donné envie de découvrir cette chanteuse.  A très bientôt pour de nouvelles escapades italiennes.


 L’image contient peut-être : ciel, plein air, eau et texte

Share

Bella Ciao Versione Mondina

Pour le mois italien de l’année dernière j’avais présenté la version originale de Bella ciao, une version qui parle des femmes qui travaillent dans les rizières. Rien à voir avec le chant partisan crée par la suite.

Cette année je remet ça puisque, en faisant des recherches sur Faraulla,  je suis tombé sur cette belle vidéo de Bella Ciao versione Mondine avec Lucilla Galeazzi, Elena Ledda et Ginevra Di Marco au chant.

Que pensez-vous de cette version ?


 L’image contient peut-être : ciel, plein air, eau et texte

Share

Faraualla

Faraualla est un groupe de 4 chanteuses que nous avons découvert à la médiathèque. Depuis Mimiko n’arrête pas de le passer et repasser en boucle. Elle adore ! Et comme c’est le mois italien en ce moment je ne pouvais pas passer à côté de cette occasion pour vous en parler 🙂

Les chanteuses, de formation musicale différentes, se sont retrouvé autour d’un projet commun où la voie joue le rôle d’instrument à travers les polyphonies d’ethnie et périodes historiques diverses ainsi que des compositions originales.  Le groupe est originaires des Pouilles, dans le sud de l’Italie.

Discographie :

  

  

 

Elle ont un projet commun avec une autres chanteuse italienne dont j’ai déjà parlé ici : Lucilla Galeazzicorrete sorelle. Mais je n’ai pas trouvé de vidéo de bonne qualité de ce projet commun.


site du groupe

page facebook


 L’image contient peut-être : ciel, plein air, eau et texte

Share

Bella ciao, la vraie

Tout le monde à déjà entendu au mois une fois la chanson italienne Bella Ciao (ici une reprise par la chanteuse corse Battista Acquaviva à la voix très particulière, j’aime beaucoup son interprétation)

Mais saviez-vous que ce n’est pas la version originale ? Ce chant partisan de la deuxième guerre mondiale reprends la musique du chant des mondine, ces femmes qui travaillaient dans les rizières dans la plaine du Pô au XIX/début XX.

C’est du chant des mondine que je voulais vous parler aujourd’hui. Voici Bella ciao dans sa version originale chanté par Milva :

paroles : 

Alla mattina appena alzata
O bella ciao bella ciao bella ciao, ciao, ciao
Alla mattina appena alzata
In risaia mi tocca andar

 

E fra gli insetti e le zanzare
O bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao
E fra gli insetti e le zanzare
Duro lavoro mi tocca far
Il capo in piedi col suo bastone
O bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao
Il capo in piedi col suo bastone
E noi curve a lavorar (bis)
O mamma mia o che tormento
O bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao
O mamma mia o che tormento
Io t’invoco ogni doman
Ed ogni ora che qui passiamo
O bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao
Ed ogni ora che qui passiamo
Noi perdiam la gioventù
Ma verrà un giorno che tutte quante
O bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao
Ma verrà un giorno che tutte quante
Lavoreremo in libertà. (bis)

 

Share