Archives par mot-clé : souvenir de lecture

Cyrano de Bergerac [classique abrégé]

Je me souviens d’avoir lu Cyrano de Bergerac, sans doute à l’école, peut-être en seconde, peut-être avant, je ne sais plus. Mais ce dont je suis sûre, c’est que j’avais beaucoup aimé, ce qui pour une lecture obligatoire était généralement très rare.

Depuis j’ai vu le film avec Depardieu dans le rôle de Cyrano il y a très longtemps, mais je n’ai jamais relu la pièce de théâtre. Je ne l’ai d’ailleurs jamais vue jouée.

Quand les éditions de l’école des loisirs ont sorti une nouvelle édition dans leur collection classiques abrégés, je me suis dit que c’était l’occasion rêvée de le relire et de le faire connaître à la petite dernière. Avant j’vais beaucoup d’à priori sur les versions abrégées, je n’en comprenais pas vraiment l’intérêt, mais… c’était bien bête de ma part, combien de classique j’ai essayé de lire et laissé tomber avant la fin. Les versions abrégées ce n’est finalement pas si mal, cela permet de découvrir les classiques sans s’attaquer à de trop gros pavé au style souvent lourd pour un jeune lecteur de notre époque.

Le Cyrano de Bergerac des éditions de l’école des loisirs est une version abrégée au sens propre du temps. Le texte n’a pas été réécrit, mais les scènes ont été choisies et les passages absents sont simplement résumés en quelques lignes.

Nous l’avons lu à voix haute, Mimiko et moi-même, en nous partageant les rôles. Moi je fais un bien piètre Cyrano, l’éloquence et moi, on est pas très copines. Mais c’était plutôt amusant de le lire en se donnant la réplique.

Mimiko a bien aimé aussi, elle a trouvé cette pièce bien drôle même si elle ne comprenait pas toujours le sens des tournures de phrases (surtout lu par moi…) quelques pauses pour reformuler ce que l’on venait de lire ont été nécessaire, mais le plus important c’est que maintenant elle sait qui est Cyrano et que ce nom est associé à un bon souvenir de lecture. Elle pourra toujours le relire, plus tard, toute seule.

En tout cas, moi ça bien donné envie de revoir le film !

Et aussi le film qui vient tout juste de sortir sur la création de cette pièce par Edmond Rostand

  

Share

Challenge Souvenir de Lecture 2019

Les challenge des RE change de nom, mais garde le même principe : RElire !

C’est avec un nom plus poétique, Souvenir de Lecture, que Blandine nous invite à redécouvrir les lectures qui nous ont marqués par le passé.

Un challenge que je trouve très intéressant, même si j’ai du mal à m’y mettre. Relire les livres qui nous ont marqué des années plus tôt est très intéressant parce qu’on en perçoit de nouvelles facettes, nous avons mûri, nous avons changé, nous avons beaucoup lu depuis et c’est intéressant de comparer le souvenir qu’on garde d’un livre avec la nouvelle impression que nous laisse sa relecture. Mais… comment trouver le temps de RElire alors que je n’arrive même pas à trouver le temps de lire les livres de ma PAL !

Je me lance cette année encore, le cœur plein d’espoir, les bras pleins de livres, on verra bien si je trouve le temps.

Résultat de recherche d'images pour "lapin alice au pays des merveilles"

Quelques titres que j’aimerais relire un jour :

Couverture Chiens perdus sans collier Couverture Les saints vont en enfer

Les romans de Cesbron m’ont foutu une sacrée claque quand j’étais au collège et j’aimerais en relire au moins un de ces deux-là parce que je ne me souviens plus que du sentiment que j’éprouvais en lisant, et absolument plus de l’histoire.

Couverture Le portrait de Dorian Gray, non censuré

C’est au lycée que j’ai découvert Oscar Wild avec Le portrait de Dorian Grey qu’un ami m’avait prêté. Il y a deux ans j’ai craqué pour la version non censurée et je ne l’ai toujours pas lue.

Couverture 1984

C’est un peu près à la même époque que j’ai découvert la SF et l’un des romans qui m’avaient le plus marqué était 1984. Depuis je n’ai cessé de le recommander, mais je ne l’ai jamais relu.

Share