Il faudra

il faudra

Texte : Thierry Lenain

Illustrations : Olivier Tallec

 Editions Sarbacane, 2004

Perché sur son île, un enfant regarde le monde et se dit : « il faudra… »

 

C’est de loin que j’ai repéré la couverture, dissimulée parmi d’autres livres dans les bacs de la médiathèque. Je discutais avec une autre maman, tandis que nos enfants jouaient. Et là, mon oeil     a été attiré par un beau rouge. Tout à ma conversation, j’ai tenté d’ignorer l’appel du livre. Mais rien à faire. Les couleurs vives de la couverture me lançaient un terrible appel à la lecture. J’y tenais plus ! Sous le regard interloqué de ma compagne, je me lève et plonge dans les bacs pour en extraire ce livre.

Mon instinct ne ma pas trompé. La couverture est magnifique. Un enfant, simplement crayonné, à peine colorié de quelques taches de rouge, jette un petit regard au lecteur, assis sur ce que, j’apprendrais plus tard , est son île.

Le motif de la couverture me rappel les tissus d’Europe de l’est, ces châles rouges à fleures que j’ai tant vu sur les épaules de ma mère…

Sans hésiter un instant, j’ajoute ce livre à la pile de bouquins à ramener à la maison.

Les illustrations sont toutes très belles. J’ai beaucoup aimé l’effet de mélange : peinture et crayons, couleurs et noir & blanc…

     doubleilfaudra1

Le texte je l’ai trouvé un peu mièvre, à vrai dire. Cependant j’ai vraiment apprécié la chute. Alors que le texte ne me paraissais pas très original, la chute ma surpris et fait changé d’avis sur l’ensemble qui, du coup, prend une autre valeur.

Un très beau livre. Mais qui, je dois l’avouer, a eu bien plus de succès avec moi qu’avec ma fille.

Sur le site des éditions Sarbacane : link

Share

Une réflexion au sujet de « Il faudra »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *