Un bon bol de douceur avec Natsume Yuujinchou

 natsume-yuujinchou.png

Titre original : 夏目友人帳

Studio : Brain’s base

Réalisateur : Takahiro Omori

Musique : Makoto Yoshimori

Chara design : Akira Takata

4 saison de 13 épisodes chacune :

  • Natsume Yuujinchou (2008)
  • Zoku Natsume yuujinchou (2009)
  • Natsume yuujinchou san (2011)
  • Natsume yuujinchou shi (2012)

  site officiel

Série non licencié en France.

natsume-yuujinchou-2.jpg

Synopsis :

Natsume Takashi possède une étrange capacité qui lui permet de voir les yokai et autres esprits habituellement invisibles à l’œil humain. L’histoire commence quand, il casse sans le vouloir la barrière que retenais Madara prisonnier. Celui-ci lui relève l’existence du « livre des amis » que Natsume a hérité de sa grand-mère. Ce livre contient les noms de tous les yokai que Reiko a battu dans le passé, et donne, à son détenteur, le pouvoir de les commander. Natsume décide alors de rentre leur rendre leurs noms. Madara, séduit par la personnalité du jeune Natsume va devenir son garde du corps, en échange de quoi il recevra le « livre des amis » à la mort de Natsume. La vie de Natsume en sera bouleversé.

Mon avis :

Je reste dans l’univers du folklore japonais avec cette deuxième série. Mais ici l’ambiance n’est pas du tout la même, je dirais même qu’en tout point Natsume Yuujinchou s’oppose à Mononoke, dont je vous ai parlé dans ma précédente chronique.

natsume yuujinchou 4

Première différence : la couleur ! Si avec Mononoke on est surpris par la surabondance de couleurs vives, Natsume Yuujinchou nous offre un univers aux couleurs pastel, teintée une légère lumière blanche tel une photo surexposée, qui donnent à l’anime une atmosphère onirique. On semble évoluer comme dans un rêve éveillé. Peut-être est-ce la façon dont Natsume perçoit le monde, après tout, pour quelqu’un qui voit l’invisible, la frontière entre rêve et réalité doit être bien floue.

natsume yuujinchou détail

Outre la couleur, le dessin est également très différent. Avec Natsume Yuujinchou nous avons un chara design beaucoup plus classique et une animation plus fluide. L’ensemble est très agréable. Le trait  fin du dessin accentue l’effet de légèreté que nous laisse la coloration. L’ambiance est calme et paisible. 

Quant au héros, il a connu une vie difficile, la solitude, l’abandon, le rejet… Les personnages de ce type ne sont pas rares dans les anime. Mais ici, Natsume se différencie des personnages au sombre passé par sa personnalité. On aurait pu imaginer un personnage aigri, rongé par la haine et le désir de vengeance. Il n’en est rien ! Natsume reste profondément bon et généreux. C’est un personnage très attachant et son côté un peu trop gentil et naïf est contrebalancé par Nyanko-sensei qui cumule pas mal de vices. Celui-ci apporte à l’anime une touche d’humour non négligeable. Toujours le mot pour rire, la petite remarque sanglante, premier pour une nuit de beuverie, avec son allure de manekineko obèse, il est très drôle.

natsume yuujinchou 3

C’est agréable de le voir évoluer au fil des épisodes et des saison. Il ouvre son cœur, apprends à faire la paix avec lui-même et à se faire des amis, aussi bien dans le « camp » des humains que dans celui des esprits. Et ne vous fiez pas à son allure fragile et efféminé, il est bien plus fort qu’il n’y parait.

Côté action, si certains épisodes sont plus mouvementés, souvent il ne se passe pas grand chose. L’accent est mis sur l’aspect psychologique, aussi bien dans la personnalité et les motivations des yokai, que sur Natsume et ses relations aux autres. L’action passe souvent au deuxième plan. Pourtant on ne s’ennuie jamais. Moi qui est tendance à toujours privilégier les animes cours, j’ai enchaîné les 4 saisons sans avoir le temps de dire « ouf ». C’est simple, une fois la série commencée, je n’arrivais plus à m’arrêter.  Et ça,  ça ne m’était pas arrivé depuis un moment   : )

Un anime idéal pour faire le plein de bon sentiments, sans lourdeur. Mignon, mais pas mièvre. Un bon bol d’air frai et de douceur dans ce monde de brutes ! ça fait du bien, de temps en temps : )

Personnages principaux :

attention spoiler (léger)

pic_natsume.png

Natsume Takashi : jeune lycéen solitaire et réservé, il est doté d’un pouvoir lui permettant de voir les yokai et autres esprits. Longtemps rejeté à cause de ce don, il s’est renfermé sur lui-même. D’une nature très généreuse, il ne demande pourtant qu’à se faire des amis. Bien que très bien accueilli dans sa nouvelle famille et son nouveau lycée, il a beaucoup de mal à s’ouvrir aux autres, de peur de les décevoir et de souffrir. Peu à peu, il va prendre confiance en lui et lier de nouvelles amitiés, à la fois avec des esprit et des humains.

pic_reiko.png

Natsume Reiko : grand-mère de Takashi. Celle-ci étant morte très jeune, Takashi ne l’a jamais rencontré. Portant, quand il découvre qu’elle avait le même pouvoir que lui, il va se sentir proche d’elle et va chercher à mieux la connaître. Dans l’anime elle est très présent à travers les souvenirs des yokai à qui elle a prix le nom. En rendant leur nom aux différents yokai du « livre des amis », Natsume peut accéder aux souvenirs de leur rencontre avec Reiko. La personnalité de Reiko est très différente de celle de son petit fils. Isolée à cause de son don, elle en veut à la terre entière. Bagarreuse, elle défie tous les yokai qu’elle croise. Non tant parce qu’elle les déteste, mais parce que c’est la seule façon qu’elle a pour se créer des relations.

pic_natori.pngNatori Suichi : acteur le jour et exorciste la nuit (ou l’inverse), il a, comme Natsume, le pouvoir de voir les yokai. Il les déteste, les détruit ou les exploite. Mais, au contact de Natsume, pour qui il se prend d’affection, il va s’adoucir.

pic tanuma

Tanuma Kaname : lycéen, il partage avec Natsume certaines caractéristique. Doté d’un pouvoir moins puissant, il ne peut pas voir les yokai mais il ressent leur présence ce qui lui cause des problèmes de santé. Solitaire et introverti, il n’est pas très doué pour communiquer avec les autres.

pic_nishimura.png

pic_kitamoto.png

 Kitamoto Atsushi et Nishimura Satoru : sont deux lycéen enjoués  avec qui Natsume va se lier d’amitié, bien qu’il leur cache tout de ses pouvoirs.

pic_sasada.png

 Sasada Jun : déléguée de classe, elle se doute du pouvoir de Natsume et n’a de cesse de le harceler pour qu’il lui avoue. Ce sera peine perdue, il s’entête à tous nier. Je la soupçonne d’avoir un faible pour Natsume.

pic_taki.pngTaki Touru : Victime d’une malédiction, elle rencontrera Natsume qui l’aidera à se débarrasser du yokai qui la poursuit.  Descendante d’une ancienne famille de onmyoji, elle a quelques connaissance dans le domaine des esprit. Il deviendrons amis et elle sera la seule avec Tanuma à connaître la vérité sur Natsume et Nyanko-sensei. Elle a un faible pour ce dernier, qu’elle trouve trop mignon o_O

pic_fujiwara.pngFujiwara Touko et Shigero : couple sans enfants, ils ont invité Natsume à faire partie de leur famille. Très gentils, il font tout leur possible pour qu’il se sente enfin chez lui.

Les yokai :

pic nyankoNyanko-sensei (alias Madara) : Puissant yokai contraint de garder la forme de manekineko, il a été battu par Reiko dans le passé. Son nom figure dans le « livre des amis ». Amusé par Natsume, il décide de rester à ses côté pour le protéger. Si au début ce n’est pour lui qu’une façon de tuer l’ennuie, il fini par s’attacher au jeune Natsume, bien qu’il prétende toujours le contraire. Il a un sale caractère, s’emporte facilement, est bagarreur, et aime par dessus tout boire et manger, toujours prêt à se soûler. Dans sa véritable forme il est très puissant et peu facilement se débarrasser des autres yokai. Natsume le surnomme Nyanko-sensei.

natsume yuujinchou yokaiHinoe : yokai ayant l’apparence d’une femme, tombée amoureuse de Reiko dans le passé elle prend Takashi sous son aile. Elle aime se moquer de lui et de Madara.

natsume-yuujinchou-yokai-misuzu.jpgMisuzu : Très puissant yokai qui après avoir voulu récupérer le livre des amis, s’offre comme garde du corps à la place de Madara. Il refusera de récupérer son nom afin de rester au service de Natsume.

Opening 1 :

« Issei no sei » interprété par Kita Shihei

Je l’aime bien celui-là   ^__^

 


Et le manga ?!

pacte_yokai_01.jpg

Ben… je l’ai pas encore lu    -_-‘

Mais je peux quand même vous donner les infos de base :

Écrit et dessiné par Yuki Midorikawa à partir de 2005. Le manga est d’abord prépublié dans Lala Deluxe (bimensuel) puis dans Lala (mensuel). Il compte 14 volumes au Japon (toujours en cours) dont 13 sont déjà publié en France par Delcourt, sous le titre Le pacte des Yôkai.

Chose étonnante, il s’agit d’un shôjo. Ben oui, un shojo sans histoire d’amour, ça existe. Ceci explique sans doute pourquoi l’accent est mis sur les relations et la psychologie des personnages et non pas sur l’action. Je vais peut-être bien me mettre au shôjo, moi…    ^_^

Une réflexion au sujet de « Un bon bol de douceur avec Natsume Yuujinchou »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *