L’encre du passé

L-Encre-du-Passe1.jpg

Résumé :

Dans le Japon d’Edo, Môhitsu, calligraphe errant d’un village à l’autre, rencontre Atsuko, jeune fille espiègle chez qui il décèle un don pour la peinture. Il décide de l’emmener avec lui à Edo pour qu’elle y fasse son apprentissage. Au cours du voyage, une amitié profonde naît entre le calligraphe et la jeune peintre. Tissé autour d’une longue conversation calligraphique, ce lien donnera à Môhitsu la force de surmonter les épreuves du passé et de retrouver l’inspiration.

(quatrième de couverture)

Mon avis :

Ce que j’ai aimé de cet album c’est surtout le rendu graphique rappelant l’univers des peintures japonaises. Un peu coup de pinceau, de belles couleurs qui s’expriment à merveille dans les paysages. L’histoire m’a moins touché, c’est une jolie histoire mais je suis restée assez insensible à la personnalité des protagonistes que j’ai suivis d’un regard lointains. Un bel album auquel il manque un petit quelque chose pour me transporter complètement.

l-encre-du-passe-detail.jpg

L’encre du passé

Maël et Bauza

2009

Editions Dupuis, collection Aire libre

Lire un extrait => link

Pour un avis bien plus enthousiaste que le mien, je vous invite à lire la critique de Lunch

Share

Une réflexion au sujet de « L’encre du passé »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *