La fabrique des mots

Dès que j’ai vu ce livre j’ai pensé à Pika, notre préposée aux mots, amoureuse des dictionnaires. Il y a d’ailleurs un personnage qui m’a fait penser à elle.

Une histoire de mots :

J’aime apprendre de nouveaux mots, j’aime découvrir leur étymologie, alors ce petit conte écrit par Erik Orsenna devrait me plaire. C’est ce que j’ai pensé en achetant ce livre. Je l’avoue sans honte : je n’avais jamais lu du Orsenna et si le sujet m’intéressait, j’avais un peu peur de me frotter à l’aura « Académie française » qui plane sur ce livre. J’avais peur de me retrouver face à un texte pompeux. Il n’en est rien ! Je me suis beaucoup amusé !

Dans une île tropicale qu’on imagine de suite aux Antilles, il fait bon vivre et le peuple aime parler, chanter, jacasser… C’est sans compter sur la folie de Nécrole, un dictateur « aussi dangereux que ridicule ». Un beau jour il décide d’interdire tous les mots qu’il juge inutiles. Seuls 12 mots, 12 verbes seront désormais autorisé dans l’île. Mais les mots ne vont pas se laisser faire ! Ils se révoltent. La guerre est déclarée.

Pour défendre les mots, Jeanne et toute sa classe d’école primaire, menée par une maîtresse comme on les aime, vont faire de la résistance. Mais pour pouvoir les défendre, ils faut les connaître. Commence alors un voyage au pays des mots.

Un voyage pimenté d’humour et d’aventure surréaliste où les mots deviennent des personnages à part entière.

Il ne faut pas croire que les mots interdit se sont laissé faire. Dès le lendemain, ils se rassemblaient sur la place de l’Indépendance pour crier leur colère.

Ils étaient arrivés par groupes, réunis derrière des pancartes :

La Fabrique des mots, Orsenna

A photo posted by Bidib Ma Petite Médiathèque (@bidibmpm) on

Que l’on soit grand ou petit, amoureux des mots expert ou complètement ignare (tel est mon cas) on s’amusera en lisant ce conte. Une histoire qui tient en halène, des beaux mots à découvrir… mais surtout un amour de la langue française communicatif qui donne envie d’ouvrir des dictionnaires.

Richement illustré par Camille Chevrillon.

rentrée littéraire livre de poche
étape française

3 réflexions au sujet de « La fabrique des mots »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *