C’est l’heure des bonnes résolution !

Les bonnes résolution pour le blog bien sûr, parce que moi… je n’en prends plus. Il faudrait, bien sûr. Faire du sport, manger plus de légumes, arrêter les kebabs… mais bon, je sais déjà que je ne les tiendrais pas.

Tiendrais-je d’avantage celles prises pour le blog ? Non, j’ai relu les objectifs pour 2017 et… je n’ai pas été très efficace 😀

Disons que ce n’est pas vraiment des « bonnes résolutions », mais plutôt des envies, des lignes directrices à suivre plus ou moins sérieusement.

1 -Plus de cinéma.

Déjà l’année dernière j’en avais parlé. J’aimerais introduire un peu plus de chroniques cinéma. Surtout des films d’animation, que nous aimons tout particulièrement à la maison.

J’avais pensé à un billet cinéma par mois et on y est pas vraiment : 7 chroniques films d’animation plus 1 billet cinéma live.

C’est déjà mieux qu’en 2016, mais j’aimerais faire encore mieux en 2018 🙂

J’ai déjà quelques films en stock 😉

Résultat de recherche d'images pour "le vent se lève"

2 – Plus de DIY et de cuisine

J’ai aussi quelques idées en stock pour des petits billets do it yourself, quelques petits travaux de crochet à partager, et aussi des petits bricolages en bois si je trouve le temps de m’y mettre.

J’aimerais aussi partager plus d’expériences culières. J’aime bien tester des recettes que je trouve sur le net, y apporter ma petite touche. Alors pourquoi pas en partager le résultat.

3 – Mon jardin à la une

J’adore prendre en photo les fleurs et les insectes. A la belle saison mon istagram en est rempli ! Mais j’avais envie d’aller un peu plus loin et de proposer des billet dans le genre de celui sur les colonnes de pomme de terre pour partager avec vous mes expériences au jardin, qu’est qui marche ou ne marche pas. Tenir une sorte de journal de bord en somme, dont le but sera à la fois de partager avec vous mes joies bucoliques et de servir de pense-bête afin de ne as répéter les mêmes erreurs d’années en année. L’idéal serait un billet par mois, histoire de voir l’évolution du jardin au cours des saison mais… je viserais plutôt pour un ou deux articles par saison 🙂 Peut-être plus au printemps-été

#rose

Une publication partagée par Bidib Ma Petite Médiathèque (@bidibmpm) le

5- Le défi PAL

Il faut absolument que je m’attaque à ma PAL. Je lis très lentement et j’achète beaucoup de livres, sans compter ceux récupéré à droite et à gauche. Je me suis débarrassé d’énormément de livres l’été dernier en faisant du tris dans mes affaires, les doublons, ceux que je ne lirais surement jamais, ce que je ne relirais jamais… Mais il en reste encore beaucoup : ceux que j’ai très envie de lire, ceux que je me suis promise de lire un jour, ceux que je garde parce qu’on sais jamais… Et quelques livres dont je ne veux pas me défaire. Mais il y a bien 80% de ma bibliothèque que je n’ai pas lu !

Je veux mettre à profit les nombreux challenges dans lesquels je me lance chaque années pour réduire ma PAL. J’ai déjà fait une petite sélection pour le Challenge Petit BAC 2018 (je vous en dis plus la semaine prochaine. Je vais aussi chercher quelques lectures pour le Challenge Amérique Latine et Il Viaggio (dont je vous parlerais très bientôt aussi).

J’aimerais lire au moins un livre issus de ma PAL par mois. Il faudrait que je lise autant de livre que j’en achète pour au moins garder un équilibre et ne pas faire grossir la PAL pour l’année prochaine. L’idéal était de livre 2 livre pour chaque nouveau livre acheté.

La première étape va être de mettre à jour ma PAL sur livraddict et ou collibris (ce dernier étant une appli portable c’est plus pratique, mais j’aime beaucoup livraddict).

6 – Le BUJO Blog

Afin de mieux m’en sortir dans mon organisation, j’ai aussi préparé un mini bullet journal rien que pour le blog avec une page pour chaque mois afin d’y noter tous les articles publié/programmé et ne pas me retrouver avec 3 articles pour le même jour et plus rien pendant une semaine. Des notes pour me souvenir des événement marquants du mois (thématique, challenges…) et puis une age par challenge afin d’y noter les thématiques, les idées lecture, les rendez-vous et lectures communes. Généralement je fais des articles de présentation pour chaque challenge où je peux retrouver toutes ces infos, mais il faut aller le rechercher et je trouve ça plus pratique d’avoir tout sous la main en un coup d’œil et me faire mon petit programme de lecture en conséquence.

Voilà où j’en suis dans mon organisation et mes envies côté blog pour 2018. Des suggestions, des conseils, des envies ? N’hésitez pas à laisser un petit commentaire 😉


Share

Le mini marathon de lecture de Mimiko

Mimiko a tellement aimé participer au read-a-thon de Noël quelle voulait absolument en faire un autre ce week-end. Je n’ai rein trouvé sur le net, nous avons donc décidé d’en faire un a nous.

Du 31 décembre matin au 1er janvier minuit, on va lire pour finir l’année sous le signe de la lecture et commence 2018 en lisant.

Vous avez sans doute prévu de faire la fête, mais si vous avez troqué la robe à paillette et la coupe de champagne pour un plaid et du chocolat chaud, on vous invite à lire avec nous.

Pas d’objectifs précis, pas de thème, un seul mot d’ordre : se faire plaisir un livre à la main.

Préparez vos livres 🙂

Nous cherchons un marathon pour les vacances de février, pour le week-end du 16 au 18, si vous en connaissez un, laissez nous le lien en commentaire, sinon nous en proposerons un ici 😉


Les lectures de Mimiko

Dimanche 31 Décembre 13h50 :
  • Mon Panda, 24 pages lues
  • Un fil rouge pour le père-Noël, 31 pages lues
Dimanche 31 Décembre 23h38 :
  • La meilleur façon de parler à son père, 47 pages lues.
  • Mon petit frère est un monstre, 20 pages lues.
Bilan 1er jour : 122 pages, 4 livres
Lundi 1er Janvier 11h30 :
  • Drôle de Princesse, 24 pages lues
  • Bouddha raconté aux enfants, 36 pages lues
  • La chasse aux Galipotes, 30 pages lues
Bilan final : 212 pages lues, 7 livres lus

Les lectures de Bidib

Dimanche 31 Décembre 15h40
  • Asterix et la transitalique , 48 pages lues

Couverture Astérix, tome 37 : Astérix et la Transitalique

Dimanche 31 Décembre 23H50 :
  • Votre ferme en ville, 7 pages lues
Bilan 1er jour : 55 pages lues
Lundi 1er Janvier 12h30 :
  • Votre ferme en ville, 17 pages lues
Lundi 1er Janvier 20h30 :
  • Votre ferme en ville, 9 pages lues
Bilan final : 81 pages lues
Share

Challenge Petite Bac 2017 – la première ligne

Petit Bac 2017

Ça y est ! La première ligne du Petit Bac 2017 est remplie ! Juste à temps 😉

J’ai aimé participer à ce challenge, même si pour cette première cession je n’ai pas été très performante. S’il y a, je dois bien l’avouer, un certain nombre de livre que j’ai lu et chroniqué avant de me rendre compte que le titre collait au challenge, il y a des catégories qui m’ont donné plus de fil à retordre. Je me suis amusé à chercher des livres dont les titres correspondrais, mais il fallait encore que le sujet m’intéresse. Le but était à la fois de fouiller dans ma bibli et y trouvais des livres que je m’étais promise un jour de lire et que j’avais complètement oublié ainsi que de découvrir de nouvelles choses.

Je remet ça pour 2018, petit billet de présentation prévu pour début janvier.

Share

Sous le sapin

Le père Noël a-t-il été généreux avec vous ? Nous, nous avons été gâtés.

Bidib

Bien sûr, j’ai reçu des livres,  très différents les uns des autres !

Résultat de recherche d'images pour "votre ferme en ville"

Plus de la moitié de la population mondiale vit en milieu urbain, mais… rêve de « vert » !
La solution ? Créer sa petite ferme en ville. Cet ouvrage réunit toutes les données de base pour aménager sa parcelle et tirer le meilleur parti de sa surface, améliorer le sol, planter légumes et arbres fruitiers, entretenir ses plantations et limiter l’impact des parasites typiques des milieux urbains, élever des petits animaux (poules, chèvres, lapins, canards et abeilles). Des instructions simples, accessibles au citadin le plus inexpérimenté. Sans oublier les règles de bon voisinage.

⇒ Je l’ai commencé tout de suite, j’aime bien lire ce genre de livre le matin au lit avec un café. Je n’ai pas encore fini La Permaculture dans un petit jardin, mais les deux se complètent bien et je vais les lire de concert.

Lettere da Babbo NataleOgni dicembre ai figli di J.R.R. Tolkien arrivava una busta affrancata dal Polo Nord. All’interno, una lettera dalla calligrafia filiforme e uno splendido disegno colorato. Erano le lettere scritte da Babbo Natale, che narravano straordinari racconti della vita al Polo Nord: le renne che si sono liberate sparpagliando i regali dappertutto; l’Orso Bianco combinaguai che si è arrampicato sul palo del Polo Nord ed è caduto dal tetto direttamente nella sala da pranzo di Babbo Natale; la Luna rottasi in quattro pezzi e l’Uomo che ci abitava caduto nel retro del giardino; le guerre con le moleste orde di goblin che vivono nei sotterranei della casa! Dalla prima lettera scritta al figlio maggiore di Tolkien nel 1920 all’ultima, toccante, del 1943, per la figlia, questo libro raccoglie tutte quelle lettere e tutti quei disegni bellissimi in una unica edizione.

⇒ J’avais repéré ce livre lors d’un concours organisé par l’éditeur français et je ne m’attendais pas du tout à le trouver sous le sapin ! Je suis très contente, ça l’air super. Je n’ai pas lu Tolkien depuis au moins 15 ans !

2777185The full range of one of today s most versatile artists is on vivid display in this heavily illustrated, lavishly produced and comprehensive monograph on the art of Annette Messager. From her earliest works, in which she posed taxidermized sparrows in knitted garments, to her magnificent three-room installation, Casino, which won her the Golden Lion award at the 2005 Venice Biennale, Annette Messager has long tackled issues of femininity, prejudice, social mores, birth, and death. Illustrated with more than 600 images that track her entire career to date, this book designed by the artist herself includes interviews, texts by the artist, sketches, installations and photographs of her work.
Messager s work encompasses the highly personal, such as ink blots made from her own signatures, diary entries, her children s drawings, to the political, for example effigies displaying acts of torture and abuse. She employs a wide range of materials, including fabric, wool, found objects, personal sketches and photography, through which she catalogs and mines these themes. As varied as its subject, this beautifully produced volume demonstrates Messager’s powerful ability to transform the stuff of life into objects of potent expression.

⇒ Celui-ci était une surprise totale, puisque je ne connais pas du tout Annette Messager et son travail. J’ai commencé à le feuilleter et il a l’air très intéressant. Et l’édition est superbe.

Se davvero fossimo troppi in questo paese e in questo mondo? E se la crescita fosse finita per sempre? Che succede se finisce il petrolio? E le risorse minerali su cui si basa l’industria diventano più rare? Che succede se si estinguono migliaia e migliaia di specie animali e piante? Di chi mi potrei fidare se avessi davvero bisogno di aiuto? E se la mia vita dovesse cambiare per sempre? Che farei se perdessi il lavoro, la casa, i risparmi o qualunque altra cosa che mi dà sicurezza?

⇒ Celui-ci est spécial, je l’ai reçu des mains mêmes de l’un des auteurs. Je suis très curieuse de le découvrir, ça va parler de crise économique et écologique… pour bien commencer 2018 !

Mon année est une série composée de 4 albums, qui raconte la vie quotidienne d’une famille confrontée à la trisomie de s

a fille de 8 ans, Capucine. Dans le tome 1, les parents apprennent que la petite doit quitter l’école  »normale » pour intégrer un établissement spécialisé. Le papa, qui refuse de voir le handicap de sa fille, accuse difficilement le coup. Le fait qu’il soit attiré par Mélanie, la psychomotricienne de Capucine, n’arrange pas les choses. D’autant que la fillette, ultrasensible, va s’en rendre compte…

⇒ Un Taniguchi que je n’ai pas encore lu ! Chouette 🙂

Après la nourriture de l’esprit, vient celle du courp, et là encore j’ai été gâtée :

Une pochette de sucrerie surprise (j’adore l’idée, je vais faire pareil pour l’anniversaire de Mimiko le mois prochain), des marrons glacés (ma gourmandise préférée ! Et ils sont très bons, mais ne le dites à personne, sinon je vais devoir partager !) et des curiosités culinaires : petits vers grillé et moutarde à la pistache. Va falloir goûter ça. Petite apéro zarbi en perspective.

Nous avons aussi reçu un assortiment de chocolat en tablette, au lait, noir, au sel, aux framboise ou aux myrtilles, un régal !

Pour le réveillons de Noël nous avons également eu droit à une dégustation de bières belges, ma préférée était le Lost in Spice.

#biere

Une publication partagée par Bidib Ma Petite Médiathèque (@bidibmpm) le

Et enfin de quoi nourrir ma créativité :

De nouvelles couleurs pour m’amuser avec mes carnets de coloriages et mes bujos.

Et un kit pour préparer mon premier terrarium.

Cela fait plus d’un an que je regarde des photos de terrarium et que j’ai envie de m’y mettre.

Enfin l’occasion de m’initier à cet art ornemental  ! D’ici l’année prochaine la maison sera remplis de terrariums !

J’ai déjà commencé à mettre de côté quelques récipients…

J’ai hâte de voir ce que donnera celui-ci mais les graines ont besoin d’une température de 22/25°C pour éclore et en cette saison, même avec le chauffage il ne fait pas assez chaut.

Et pour finir un petit pull de mémé vert, parce que ça me va bien le vert XD

ce sera parfait pour travailler devant mon ordinateur.

Mimiko

Livres :

  • 3 BD :
    • 2 Kid Paddle
    • un Légendaire
  • un livre Minecraft
  • l’école des Dresseurs de Dragons

créativité :

  • 11 masking tape
  • petites pinces dorées
  • stickers cheval et chinois
  • petit carnet papions

crayons etc. :

  • 1 stylo 8 couleurs
  • 10 crayons japonais + recharges
  • 4 stylos brillant : or, argent, orange et bleu
  • 1 paquet de 12 feutres bic kids
  • 1 paquet de 16 feutres fins Paper Mate
  • 1 taille crayons

papiers :

  • 1 billet de 10
  • 1 bon pour télécharger un jeu vidéo sur PC

Je suis très contente de mes cadeaux ! 🙂

 

 

Share

Le joueur d’échecs

Avec cette lecture, je termine enfin ma première ligne du challenge petit bac 2017 (j’ai choisi de ne remplir qu’une ligne à la fois pour ne pas me disperser). Mais cette dernière lecture ne s’st pas faite sans douleur. Le joueur d’échecs est pourtant un tout petit roman que j’aurais du lire vite fait. J’ai mis quelques chose comme 5 mois  pour venir à bout de ses 95 pages ! J’ai cru que je n’y arriverais jamais et je crois bien que j’aurais abandonné en route si je n’avais pas eu besoin de ce titre pour finaliser le challenge.

Couverture Le joueur d'échecs

J’avais choisi ce titre parce que Chéri m’en avais dit beaucoup de bien, je devrais pourtant savoir que nous n’aimons pas les mêmes livres… Mais il m’en a dit tellement de bien que j’ai eu très envie de le lire. Bizarrement, moi j’ai pas accroché du tout. J’ai trouvé ça très long à démarrer et quand finalement on en arrive au vif du sujet… ben j’ai été déçue.

Le joueur d’échec nous raconte l’histoire d’une homme qui a été fait prisonnier par les nazi et qui, pour ne pas devenir fous c’est accroché de tout son esprit au jeu d’échec, à moins que ce soit ce qui justement l’ai rendu fous…

Tout commence sur un navire de passager. Le narrateur y rencontre un champion d’échec et nous raconte qui est cette homme, avant qu’il ne rencontre un homme capable de le battre et que ce dernier ne nous raconte à son tour son histoire.

J’ai trouvé ce livre très ennuyeux et dans un style vieillot. C’est écrit de telle sorte qu’au lieu de m’imaginer une ambiance années 50, j’avais dans la tête des bourgeois fin XIX. L’histoire en elle même n’est pas sans intérêt mais il n’y a pas eu la petite étincelle qui me donnait envie de poursuivre ma lecture. je l’ai picoré une page par ci, une page par là, jusqu’à ce que je décide de profiter du RAT de Noël pour enfin m’en débarrasser.


 

Share

Nouveautés manga & BD #19 – Automne 2017

J’avais pris, je me souviens de bonnes résolutions pour 2017, je voulais me montrer plus assidue dans ma sélection de nouveauté en manga et… comme toute bonne résolution qui se respecte, je ne l’ai pas tenue 😀

Le dernier numéro de nouveauté manga est paru donc pour la rentrée, j’y avais choisit quelques titres sortis entre mi-août et mi-octobre. Je vais donc rattraper un peu mon retard et vous présenter ici ma sélection dans les sorties de mi-octobre à fin décembre. Qui sais peut-être qu’en 2018 j’arriverais vraiment à rendre ce rendez-vous mensuel… j’y crois, si, si 😛

Manga

Un simple monde de Mari Yamazaki

Publié chez Pika

Résumé : Que ce soit en Italie, en Syrie ou au Brésil en passant par les îles Tuvalu, l’auteur de la série Thermæ Romæ s’imprègne de l’ambiance qui l’entoure et croque la vie quotidienne des habitants. (sources : Manga Sanctuary)

Pourquoi ? L’approche de l’auteur dans ce livre me semble intéressante, voire le monde à travers les relations du couple dans les différentes cultures et en extraire ce qu’elles ont de commun, du moins c’est ce qui nous est promis. J’ai envie de le lire pour me faire ma propre idée. J’aime bien le style Mari Yamazaki mais je n’ai pas trop accroché à Thermae Romae que je trouvais trop redondant. Un chapitre c’est drôle, tout un tome un peu moins, alors toute une série… franchement je me voyais pas lire tout ça. Ici c’est un one-shot, l’occasion de renouer peut-être avec l’auteur.


Wyvern de Yami et Shini

Proposé par Frozen Garden

résumé : On dit que dans les territoires glacés de Damavykas vivraient parmi les hommes des êtres fantastiques, les vouivres, des personnes capables de se changer en créatures marines, et qui se cacheraient par crainte d’être attrapés. Wagner, marin de son état, est bien loin de s’intéresser à ce genre de légendes absurdes lorsqu’il rentre à la capitale de son pays natal. (source : Manga Sanctuary)

Pourquoi ? Vous avez vu cette couverture ?! Comment résister ? Je suis déjà amoureuse ♥ Et en plus j’adore les contes et les légendes, l’histoire devrait me plaire 🙂


Rôsoku Hime de Kenya Suzuki

Sorti chez Black box

résumé : Après la mort du roi, la reine et le prince, héritier du trône, veulent se débarrasser de la famille de l’ancienne reine. La princesse Squa doit donc se réfugier dans un monastère. Elle est accompagnée par la servante qui l’adore. La servante fait beaucoup d’efforts pour que la princesse se sente bien. Mais dans ce monastère où les valeurs sont si différentes de celles du palais, les relations sociales sont souvent difficiles. Les deux jeunes femmes finissent néanmoins par s’habituer à cette nouvelle vie. Cependant, la main du mal, un groupe de voleurs et de chevaliers dirigé par des nobles souhaitant s’accaparer le trône s’agrandit. (sources : Manga Sanctuary)

pourquoi ? J’ai été attiré par la couverture qui me fait penser à la Renaissance. Mais pour être tout à fait sincère il y a un quelques chose qui me dérange dans cette couverture, je n’arrive pas à savoir si j’aime où pas. Ceci-dit comme la série est terminé en 2 tomes, ça vaut le coup d’essayer.


Jeanne d’Arc de Chihiro Tamaki

Sorti chez Salvator

résumé : Voici l’épopée de Jeanne d’Arc, de son enfance à Domrémy jusqu’à sa mort, à 19 ans, sur le bûcher de Rouen. Fidèlement restitué dans son contexte historique, il fait entrer le lecteur au cour des combats militaires et politiques de la Guerre de Cent ans et découvrir la foi, le charisme et la détermination d’une jeune fille exceptionnelle. (source : Manga Sanctuary)

pourquoi ? apprendre un peu d’histoire en lisant un manga, ça se refuse pas 😉


Sous le ciel de Tokyo…  de Seiho Takizawa

Publié par Delcourt

résumé : Fin 1943. Shirakawa, un pilote de chasse ayant combattu dans diverses régions du monde, rentre enfin à Tokyo. Il vient d’être muté au Centre d’essais aériens de l’armée impériale. Après une longue absence, Shirakawa reprend sa vie de famille. Si depuis les airs, Shirakawa est un mari souhaitant que sa femme mène une vie tranquille, depuis le sol, son épouse s’inquiète pour lui. Sous le ciel de Tokyo… raconte le quotidien ordinaire d’un couple à une époque où la vie et la mort se côtoient chaque jour. (source : Delcourt)

pourquoi ? Comme pour le titre précédent, c’est surtout l’aspect historique qui m’attire.


Naoki Urasawa Récit, dessins et confidences

Sorti chez Panini Manga

résumé : Dès le début de sa carrière et durant trente-deux années, Naoki Urasawa a rencontré le succès avec chacune de ses séries, charmant ses lecteurs avec des récits surprenants. Mais quest-ce qui a poussé le maître à imaginer toutes ces histoires ? Trouver une réponse à cette question, voilà le défi que sest lancé le responsable éditorial de Big Comic Spirits, au cours dune interview de 12 heures 38 minutes et 21 secondes, en 145 000 caractères. (source : Manga Sanctuary)

pourquoi ? J’adore Naoki Urasawa. J’aime beaucoup sa façon de créer des histoire, sa narration. Pourtant je n’ai encore fini aucunes de ses séries T_T


Fermé pour la journée de Saburô Ishikawa

Sorti chez Black box

résumé :  Le docteur Mikawa s’occupe d’une petite clinique sur les hauteurs du village de Nasu, mille mètres au-dessus du niveau de la mer. Les villageois l’appellent l’expert de la pêche. Plongez-vous dans cette histoire émouvante qui nous raconte les joies et les peines du docteur Makawa et des habitants de Nasu. (source : Manga Sanctuary)

pourquoi ? J’ai un petit faible pour la couverture, ça flore bon la campagne et la douceur de se laisser vivre. J’ai beaucoup aimé Une sacrée mamie du même auteur.


Les Recettes pirates de Sanji

Publié chez Glénat

résumé :  Quel lecteur de One Piece n’a jamais rêvé de festoyer aux côtés de l’équipage de Chapeau de paille, pour déguster les petits plats de Sanji ? Pour votre plus grand plaisir, le cuisiner de Thousand Sunny édite là son premier livre de recettes. Barbecue d’aqua-viande de Water Seven, penne grogonzola aux rois des mers… des idées originales et succulentes, faciles à réaliser, qui vous feront naviguer dans toutes les mers du monde.

pourquoi ? Je ne suis pas vraiment fan de One Piece, mais j’aime beaucoup l’idée de rendre l’ambiance d’un manga dans un vrai livre de recette.


Un siècle d’animation japonaise

Publié chez Ynnis éditions

résumé : D’Akira à Your Name. en passant par Dragon Ball et Le Voyage de Chihiro, les auteurs d’Un siècle d’animation japonaise entraînent le lecteur dans un passionnant voyage, richement illustré, au fil de la création nippone.

pourquoi ? J’ai une montagne de guides sur le manga, mais pas beaucoup sur les animes XD Faut bien que je complète ma collection 😛


Père Fouettard Corporation de Hikaru Nakamura

Publié chez Kurokawa

résumé : Alors qu’il passe sa soirée de Noël seul et à travailler dans une supérette, Miharu Hino fait la rencontre d’un homme vêtu d’un habit de Père Noël noir. Ce dernier lui déclare que « là où se trouvent des enfants pas sages, le Père Fouettard ne tarde pas à arriver », avant de l’accuser de faire parti de ces mauvaises graines. Soudain, Miharu reçoit un coup de sac du Père Noël ! Lorsqu’il reprend connaissance, il se retrouve dans l’étrange entreprise du Père Noël ! Là, les polissons sont soumis au travail forcé pour le compte du Père Noël ! Malgré un accueil chaleureux de la part d’une jolie collègue, quel sort attend Miharu dans ce lieu ?

pourquoi ? c’est de circonstance en cette fin d’année, non ? Un manga sur Noël ça cours pas les rues je suis curieuse de voir ce que ça donne.


Manga - Manhwa - Quand mon âme vagabonde en ces anciens royaumesQuand mon âme vagabonde en ces anciens royaumes de Dai Dunbang

Publié par La Cerise

résumé : La peinture et les poèmes de la dynastie Song (960-1279), riches et sophistiqués, ont donné à la Chine ses plus belles œuvres. Le maître de l’illustration Dai Dunbang nous propose pour sa première publication hors de Chine un florilège de poèmes enluminés à la manière de ses illustres aînés du temps des Song. (source : Manga News)

pourquoi ? pour la beauté de l’art


Manga - Manhwa - Frau Faust Vol.1Frau Faust de Kore Yamazaki

Publié chez Pika

résumé : Aux travers des siècles, l’histoire de Faust est devenue une légende. Cependant, le vrai Faust n’est pas l’homme connu de l’histoire, mais une femme charismatique nommée Johanna Faust. À la recherche des parties du corps de son serviteur, Méphistophélès, disséminés à travers le monde, Johanna arrive dans une ville de province où elle sauve Marion, un jeune garçon, poursuivi pour vol de livres. Johanna lui propose d’être son professeur en échange d’une simple faveur : l’aider à pénétrer dans une église… Le jeune garçon intrigué par le docteur Faust accepte. Ainsi commence l’étrange et merveilleuse aventure de Frau Faust ! (source : Manga News)

Pourquoi ? le pitch m’intrigue et j’aime bien The Ancient Magus Bride du même auteur.


Manga - Manhwa - Bunza l'insouciant Vol.1Bunza l’insouciant de Saburô Ishikawa et Shôzô Toki

publié chez Black Box

résumé : Notre histoire se passe pendant l’ère Genroku (1688 – 1704), une période de paix et de stabilité. Nous y suivons les aventures du samurai Bunzaemon Asahi, ses amourettes et sa façon de vivre pleine d’enthousiasme… (source : Manga News)

pourquoi ? J’aime bien les samouraï et les tranche de vie, avec ce titre je devrait être sérvie 🙂 Et puis, je sais pas, j’aime bien la couverture. Du même auteur que Fermé pour la journée.


Manga - Manhwa - Plus haut que le ciel Vol.1Plus haut que le ciel de Saburô Ishikawa

publié ches Black box

résumé : Le 10 Mars 1945. Tokyo est bombardé par l’armée américaine. Le raid aérien qui décida de la défaite du Japon t entre quatre- vingt et cent mille morts. La ville est entièrement détruite par les explosions et les incendies. Le vaste ciel bleu contraste avec les gravats. Les survivants errent parmi les ruines. Plongez-vous dans cette histoire romanesque qui suit la vie de huit orphelins dans l’agitation d’après-guerre.

pourquoi ? toujours le même auteur, apparemment son style me plait. Et le côté historique du manga m’intéresse.


BD

La grande aventure du sexe de Léo et Colas Grasset

Publé chez Delcourt

résumé :  Qu’est-ce que c’est le sexe ? Est-ce que ça a toujours existé ? À quoi ça sert ? Pourquoi y a-t-il des vagins et des pénis ? La promesse de DirtyBiology : tu voulais pas savoir, mais maintenant, c’est trop tard ! Saviez-vous que sur notre planète, certaines espèces ne font pas de sexe ? Qu’il existe une incroyable diversité de formes d’organes reproducteurs et que biologiquement, on peut faire du sexe sans sexes ? Des rites amoureux les plus improbables, à l’invention des mâles et femelles, en passant par le pseudo-sexe des bactéries et la sexualité des champignons : vous ne verrez plus le monde vivant du même œil. (source : BD Sanctuary)

pourquoi ? J’aime bien la chaîne youtube Dirtybiology et puis je vais sans doute apprendre des choses, même si je pense plutôt aux ados de la famille 😀


Crapule de Jean-Luc Deglin

publié chez Dupuis

résumé : Crapule est un chat, un vrai. Le genre qui porte bien son nom. Dans son appartement au coeur de la ville, qu’il partage avec sa maîtresse, chaque jour comporte son lot d’aventures et de bêtises : missions d’exploration dans les placards, amour fou avec les rideaux et séances de câlins incongrues… Parfois au grand dam de sa propriétaire qui doit réparer les dégâts. Mais on pardonne toujours à Crapule, tant il est mignon. Ce one-shot félin compile quelque 128 strips mis en scène par Jean-Luc Deglin, tous plus authentiques et drôles les uns que les autres. Tous les propriétaires de chats reconnaîtront les facéties de leurs boules de poils et ne pourront qu’apprécier cette ribambelle d’anecdotes aux ambiances bleutées, pleines de drôlerie et de ronronnements. Vous avez un chat ou vous rêvez d’en avoir un ? Ce livre vous est dédié, ainsi qu’à votre (futur) compagnon. On vous l’assure : lire Crapule, c’est l’adopter ! (source : BD Sanctuary)

pourquoi ? Pour Mimiko, elle raffole de manga sur les chats. Une bd ça changera un peu 🙂


Marsupilami par…

publié chez Dupuis

résumé : Le Marsupilami, animal légendaire vivant au coeur de la jungle de Palombie, naît en 1952 sous la plume d’André Franquin dans une aventure de Spirou et Fantasio : « Spirou et les héritiers ». Très vite, ce personnage hors du commun obtient sa propre série dessinée par Batem, avant d’être porté à l’écran dans le film « Sur la piste du Marsupilami » en 2012. Aujourd’hui, les auteurs de la nouvelle génération, rendent hommage au célèbre marsupial dans un diptyque d’histoires courtes, dont voici le premier volume. (source : BD Sactuary)

pourquoi ? J’aime l’idée de l’hommage et le Marsupilami est un incontournable. Des générations d’enfant on été sevré à ça XD


Klimt de Jean-Luc Cornette et Marco Paulo

Publié par Glénat

résumé : Vienne, 1907. Gustav Klimt se rend dans la demeure des Bloch-Bauer. Ce couple de la haute-bourgeoisie viennoise et le peintre semblent partager une profonde amitié. Il faut dire que six ans plus tôt, alors que le scandale de son tableau La Médecine lui mettait à dos les trois-quarts des professeurs de l’université de Vienne, Adèle et Ferdinand Bloch-Bauer étaient parmi les seuls à reconnaître son génie. Visitant son atelier, partageant son quotidien, ils étaient peu à peu devenus amis. Aujourd’hui, Ferdinand lui demande l’honneur de réaliser un portrait de sa femme. Flatté et reconnaissant, Klimt promet de la recouvrir d’or… littéralement. (source : BD Sanctuary)

pourquoi ? J’aime bien Klimt mais je ne connais rien de lui, l’occasion d’en apprendre plus.


5O Nuances de Grecs de Jul et Charles Pépin

Publié chez Dargaud

résumé : 50 Nuances de Grecs’ remet en scène les plus grands mythes de l’Antiquité grecque dans les situations les plus actuelles… Hercule à Acropôle-Emploi, Zeus chez son avocate pour négocier les pensions alimentaires, Icare lançant une compagnie aérienne low-cost ou le dieu Pan mis en examen pour ses liens avec un proxénète surnommé ‘Dionysos-la-Saumure’… : Retrouvez l’Olympe au grand complet, à travers notre héritage commun. Avec leur oeil malicieux et leur art du détournement, Jul et Pépin revisitent ce patrimoine mythologique, dans une encyclopédie drôle et savante, où défilent tous les travers de notre société ! (source : BD Sanctuary)

pourquoi ? ça promet d’être drôle et j’ai un petit faible pour la mythologie, même détournée


Côté anime et film d’animations

pour ceux qui n’ont pas vu ma petite sélection à glisser sous le sapin, il y a deux coffret dvd qui ont attiré mon attention :

L’intégrale de Sherlock Holmes en version collecteur ♥ Un joli souvenir d’enfance que j’ai envie de m’offrir d’offrir à ma fille, c’est peut-être l’occasion de sauter le pas. Bon, la dernière de mes filles est peut-être déjà un peu trop grande mais… comment résister à cette édition ! Ah, j’oubliais, c’est chez Black Box.

Le Tombeau des Lucioles je l’ai déjà vu plusieurs fois, et j’ai même le roman dans ma PAL. Mais je ne résiste pas à l’envie de vous montrer ce nouveau coffret en série limité. Un très bel objet pour un très beau film. PAS POUR LES ENFANTS !!

Share

Panettone et Pandoro, 2 incontournables du Noël italien

La semaine dernière j’ai partagé avec vous une recette de kouglof, il n’avait pas beaucoup levé mais le goût était super bon. Mimiko avait préféré la précédente version, plus aérée et un plus sèche.

Aujourd’hui c’est de deux autres brioches typiques de Noël que je vais vous parler : le panettone et le pandoro, des incontournables en cette saison sur une table italienne.

Panettone :

Gâteau traditionnelle du nord de l’Italie que l’on mange traditionnellement à Noël. C’est une brioche avec des raisin sec et des fruits confits.

recettes :

Je n’ai encore jamais essayé de faire mon panettone moi-même. Généralement je me contente d’en acheter ^^

Mais pour l’occasion j’ai cherché des recettes. Parmi toutes celles que j’ai vu, j’ai sélectionné les deux qui me semblaient les plus simples. Vous laisserez-vous tenter par un atelier pâtisserie ?

je commence par la recette de Benedetta. Elle me parait plus simple et moins longue que d’autres recettes. J’ai déjà préparé plusieurs pas proposé par Benedetta et c’est pas trop mal. Et même si on parle pas italien c’est assez clair.

⇒ chaîne youtube Fatto in casa da Benedetta

Cette recette à l’air plus simple. On ne travaille qu’une seule fois la pâte. En revanche elle laisse reposer 8 h avant la cuisson. Je n’ai encore jamais essayé aucune recette de cette chaîne.

⇒ chaîne youtube 10 minuti per cucinare

Si l’italien est une barrière, j’ai aussi trouvé une recette de panettone sur le blog Lacath au four et au moulin. Lacath nous propose une recette préparable  la machine à pain. Là, d’un coup je me sent plus motivé XD

Pour les moules en papier, on en trouve sur internet. On trouve aussi des moules en métal réutilisables.

Pandoro :

recette :

Encore une fois je partage des recettes pioché sur le net sans les avoir testé. Tout comme le panettone, le pandoro est une brioche assez longue à préparer.

Si jamais vous avez le courage de vous lancer, dites moi ce que ça a donné 🙂


Share

Encore quelques livres à glisser sous le sapin

J’ai déjà proposé de nombreux livres dans mon précédent billet d’idées cadeaux. Mais juste après l’avoir publié j’ai eu quelques autres idées, je profite donc de ce nouveau rendez-vous du challenge Christmas Time, pour présenter quelques autres suggestions, des livres donc, mais pas que 😉

Les 3 propositions suivantes m’ont semblait être d’excellentes idées cadeaux et et j’avais envie de vous en toucher deux mots avant Noël même si j’en reparlerais surement lors de ma sélection nouveauté manga de fin d’année.

Je vous ai parlé du premier tome du manga familial Le mari de mon frère de Gengorô Tagame. La série se termine en 4 tomes et en octobre dernier un coffret de l’intégrale est sorti chez Akata. Ayant déjà commencé la série, moi je vais continuer à acheter les tome individuellement (il ne m’en manque que un) mais je trouve que ce coffret est une très jolie idées cadeau. La pochette est de circonstance 😉

Le mari de mon frère raconte le quotidien d’un père célibataire japonais qui reçois chez lui le mari de son frère jumeau, décédé. Le canadien est venu au Japon faire une sorte de pèlerinage pour faire son deuil. A son contact  Yaichi va se rendre compte que la société à beaucoup d’aprioris négatifs sur les homosexuels et que lui même en avait un certain nombre avant cette rencontre. Un très joli titre familial à lire aussi bien par les grand que pas les petits.

En regardant les sorties de cette fin d’année je sui tombé aussi sur 2 coffrets dvd collector que je trouve très approprié pour un cadeau de Noël

ça compte! dans le coffret il y a des livres 😛

Le premier à offrir aux nostalgiques où aux enfants de 7-10 ans. Je ne sais pas si vous connaissez cette version de Shelock, moi je la regardais à la télé quand j’étais enfant et j’aimais beaucoup. Je l’ai revu récemment avec Mimiko, et je la trouve toujours aussi bien. Il y a des intrigues et de l’action, ce n’est pas stupide, mais ça reste léger et vraiment à porté d’enfant. Il y a beaucoup d’humour et on y retrouve bien l’ambiance d’un Sherlock.

Le coffret Le tombeau des Lucioles en revanche ce n’est pas pour les enfant ! Malgré son dessin tout en rondeur, histoire qui y est raconté est vraiment terrible et ça peut traumatiser un enfant (je sais de quoi je parle…). Bon, vous connaissez sans doute déjà l’histoire, mais pour ceux qui ne connaîtraient pas encore, ne passez pas à côté de ce classique de l’animation japonaise des studio Ghibli avec Isao Takahata aux commandes. A regarder un jour où vous être en forme, ça arrache toutes les larmes du corps. C’est l’histoire tragique de 2 orphelins qui devront survivre dans un japon meurtri par les bombardement américain de l’été 1945. S’il y a des film sur la guerre que l’on peut regarder avec les enfants (Mimiko adore Le vent se lève) celui-ci est particulièrement bouleversant.

Dans mes idées cadeaux je proposais déjà pas mal de bandes dessinées, mais il y a encore quelques titres que j’aimerais conseiller.

Le Grand méchant Renard et autres contes... [Blu-ray]

Le grand méchant renard de Benjamin Renner est une très jolie bd qui plaira autant aux grands qu’au petits. C’est mignon et très drôle.

Un renard, incapable de capturer une seule poule décide d’enlever 3 œufs et d’attendre qu’ils éclosent pour les manger. Sauf que les poussins le prennent pour leur mère.

A la BD vous pouvez joindre le DVD : Le grand méchant renard et autres contes. L’histoire du grand méchant renard y est reprise fidèlement mais d’autres histoires viennent la compléter, encore plus drôles que la première. Vous allez bien rire, je vous le garanti ! Il y a même une histoire de Noël !

Voilà, ce sera tout pour aujourd’hui. D’autres excellentes idées me viderons surement trop tard, je les garderai pour l’années prochaine 😉


  

Share