Jambalaya

A l’occasion du African American History Challenge, j’ai eu envie d’explorer la cuisine du sud des Etats-Unis et ai choisi un plat aux multiples influences : le Jambalaya. Il en existe diverses variantes, j’ai choisi le Jambalaya rouge (aussi appelé Jambalaya créole) ou l’influence des esclaves noirs venu d’Afrique se fait le plus ressentir. Mais ce plat a aussi des origines française, débarqué en Louisiane avec les colons français.

Le Jambalaya est un plat à base de riz, légumes et viandes pouvant rappeler la paella. Je me suis inspirée (très librement) de cette recette (en anglais).

Ingrédients :

  • oignons, céleri, poivrons (trio de base pour cuisine cajun, qu’ils disent)
  • ail
  • épices cajun
  • sauce tomate
  • blanc de poulet
  • saucisse (aucune idée du type de saucisse, de toute évidence andouillette ne désigne pas la même chose ici que là-bas, moi j’ai choisit une saucisse de Montbéliard, le goût était trop prononcé)
  • crevettes (moi je n’en met pas, Mimiko ne supporte pas)
  • gombo (je n’en met pas non plus, je déteste ça)

Oui, vous avez bien remarqué que sur la photo il y a une aubergine et qu’elle ne figure pourtant pas dans ma liste d’ingrédients. Et pour cause, elle ne fait pas parti des ingrédients de la recette d’origine, mais, comme elle était abîmée le marchant de légumes me l’a offerte et j’ai décidé de l’ajouter à la recette pour ne pas gâcher (j’aurais pas pu faire grand chose avec une demi-aubergine).

J’ai coupé tous les légumes en morceaux d’un/deux cm environ. Nous sommes 3, je n’ai pas donc tout utilisé. J’ai mis 2 oignons (que j’ai choisi rouges parce que je les trouves meilleurs), un demi poivron de chaque couleur, la demi aubergine, 2 gousses d’ail écrasées, 1 branche de céleri. J’ai tout fait revenir dans 2 cuillerée d’huile de tournesol.

J’ai utilisé une cocotte mais c’est pas terrible, si vous avez, je vous conseille d’utiliser une sauteuse ou un wok. Ma cocotte n’était pas assez large pour bien faire revenir, mais j’ai rien d’autre, la poêle n’aurais pas eu les bords assez haut.

J’ai ajouté la viande coupée également en morceaux et j’ai fait revenir le tous saupoudré d’épices cajun. ET là, première intervention de Chéri et… première erreur. En suivant ses conseils j’ai couvert et laissé mijoter les légumes et la viande un bon quart d’heure avant d’ajouter le riz. Or je pense que quelques minutes à feu vif aurait été plus judicieux. Car à la fin les légumes étaient beaucoup trop cuits.

Ensuite j’ai rajouté du riz (j’ai choisit le riz thaï, une autre variété de riz aurait sans doute été plus adaptée), une demi bouteille de coulis de tomates et  un grand verre d’eau. J’ai bien mélangé, couvert et laissé mijoter à feu doux.

Là j’ai encore du faire une erreur. Peut-être aurais-je du remuer plus souvent mais je ne voulais pas casser le riz. Ou alors est-ce du à la qualité du riz, à la forme de la casserole, pas assez d’eau? Je ne serais pas trop dire pourquoi, mais ma préparation à commencé à coller au fond avant même que le riz soit complètement cuit. Pour éviter que ça ne crame carrément j’ai éteint et laissé finir de cuire à couvert encore un bon quart.

Je n’ose pas trop vous montrer le résultat final parce que ce n’est pas très joli ^^’ Mon riz était trop pâteux et les légumes trop cuits. En revanche j’ai beaucoup aimé le goût. Les épices cajun réchauffent sans brûler en bouche, idéal pour nous qui ne sommes pas habitué aux piment, mais déjà trop piquant pour Mimiko qui n’a pas du tout aimé ce plat.

A améliorer pour ma prochaine tentative : me procurer une sauteuse. Faire revenir les légumes et la viandes à feu vif quelques minutes seulement avant d’ajouter le riz. Utiliser peut-être des tomates concassées en conserves plutôt que du coulis. Pour ce qui est de la saucisse, faudrait que je tente avec autre chose, le gout de la Montbéliard est trop prononcé. J’y aurais bien ajouté aussi un peu de persil frais haché pour décorer l’assiette et ramener un peu de fraîcheur. Quand à l’aubergine, elle se marie très bien avec la recette.

Si ma prochaine tentative est mieux réussi, je viendrais éditer le billet 😉


 

Share

10 réflexions au sujet de « Jambalaya »

  1. Faire par étape. C’est ce que j’ai fait, mais ça n’a pas empêché d’attraper un peu. Et j’ai mouillé le riz 2 fois. Pour le mien, c’était bon mais pas très présentable.
    A peaufiner…
    Bise

    1. la prochaine fois il sera meilleur 😉 tu as utilisé du coulis ou des tomates en conserve ? J’ai pense que ces dernières sont plus riches en eau que le coulis. Le truc c’est que moi j’avais encore beaucoup de jus mais que le fond collait quand même. J’ai le même problème avec le risotto. J’arrive pas a en préparer sans avoir une croûte
      cramée au fond T_T

  2. Tu sais, j’ai lu quelque part que la soul food n’est pas forcément très « jolie » mais bonne 😉 J’aime bien l’idée de tester une recette et de l’améliorer petit à petit 😉 Merci de cette participation!

  3. Le contenu de ta marmite est très appétissant. Mon riz ressemblait exactement à celui de ta photo et le lendemain, il avait absorbé toute la sauce! Gloups! ^^ Le riz était un peu collant mais ça ne nous a pas tellement dérangé. On a beaucoup apprécié aussi le goût des épices du jambalaya, en dosant raisonnablement le piment de Cayenne.

    1. j’aurais peut-être du le préparer à l’avance et laisser tout le jus pour que le riz le boive tranquillement feu étaient. C’est ce que je fais pour le risotto.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *