TBTL 2019 #3 – émotions : tristesse et colère

Le rendez-vous Throwback Thurday Livresque de BettieRose prend une nouvelle tournure cette année. Chaque mois nous explorerons un thème avec 4 livres différents. Le principe reste le même : (re)parler d’un livre lu il y a quelque temps pour le remettre sur le devant de la scène.

Après la peur et le dégoût, après la joie, cette semaine nous explorons deux émotions : la tristesse et la colère. J’aurais pu citer le même livre que pour la peur et le dégoût. Max m’avait aussi rendu très triste et aussi mis en colère. Mais un autre livre m’a fait éprouver le même panel d’émotion peur, dégoût, tristesse et colère, avec peut-être encore plus de violence que Max. Car si ce roman s’inspire de fait historique il n’en reste pas moins un roman, alors que le livre dont je vais vous parler aujourd’hui est une histoire vraie. Une histoire terrible, qui fait perdre foi en l’humanité, qui m’a fait beaucoup pleurer et qui m’a mis en colère contre la bêtise humaine. Je vous parle de Larmes interdites.

Couverture Les larmes interdites

Ce livre, écrit à 4 mains, raconte l’enfance de Navy Soth, une toute jeune Cambodgienne dont la vie sera irrémédiablement bouleversée par l’arrivée des Khmers rouges au pouvoir.

Le comportement des Khmers est simplement incompréhensible, de la cruauté à l’état pur sans aucune justification logique dans leur fonctionnement. Les décisions qu’ils prennent sont complètement absurdes. En dehors de la violence hallucinante de ce récit, c’est l’aspect qui m’a le plus frappé. Beaucoup d’atrocités ont été commises de par le monde au nom d’idéologies très contestables, mais souvent il y a une organisation logique, des justifications certes moralement discutables, mais ça suit une logique. Là il n’y a aucune logique, ils font n’importe quoi, ça n’a aucun sens, même en acceptant leur idéologie, leurs aces sont incohérents.

J’avais déjà lu un témoignage sur l’arrivée des Khmers rouges au pouvoir, mais je n’avais pas réussi à aller au bout. Larmes interdites est intéressant pour le pan d’histoire qu’il met en lumière, mais est aussi très bien écrit, c’est extrêmement touchant.

Un livre à ne pas lire après 18h sous peine de cauchemar.

Share

3 réflexions sur « TBTL 2019 #3 – émotions : tristesse et colère »

  1. Je ne connais que peu cette partie de l’histoire du monde. La guerre du Vietnam tout ça, je me suis pas encore penché trop là dessus, a part quelques films.
    Ton livre doit pas être facile à lire.
    Je le note, mais il faudra que je trouve un moment ou je me sent bien pour entamer une telle lecture.

    1. c’est intéressant, d’autant plus qu’effectivement l’histoire de cette partie du monde nous est plutôt méconnue, et c’est aussi très bien écrit. Toute l’histoire est racontée du point de vue d’une petite fille qui, si je me souviens bien, a 4 ans au début de l’histoire. Cette vision donne une tournure très particulière au fait historique et son regard est à la fois terriblement touchant et aussi, par sa naïveté, plus supportable. Mais en revanche faut être vraiment bien pour le lire parce que ça remue. Moi j’ai versé des larmes à en voir mal au ventre. Et l’histoire de 18h, c’est pas juste une blague, je me suis vraiment interdite la lecture le soir parce que j’en faisais des cauchemar. Mais c’est quand même un livre plein d’espoir parce que malgré tout ce qu’ils endurent la petite fille et sa famille se battent pour survivre avec une énergie incroyable. Je te le conseille.

  2. J’ai du mal avec les titres comme celui-là qui risquent de trop me remuer, mais je sens bien que c’est un titre fort intéressant. Il faudrait que je me cultive un peu plus sur le sujet. J’ai d’ailleurs lu un album jeunesse qui en parle rapidement cette semaine et ça a titillé ma curiosité 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *