Route End, tomes 1 à 4 [manga]

Lors de mon dernier passage en bibliothèque j’ai été attiré par la couverture de Route End. Les 4 tomes étaient là, je les ai empruntés sans trop chercher à savoir de quoi il s’agissait. Et j’ai bien fait de me fier à mon instinct. J’ai beaucoup aimé cette série. Un thriller, toujours en cour de Nakagawa Kaiji, publié par Ki-oon.

Manga - Route End

La série est terminée au Japon et ne fait que 8 tomes, la longueur parfaite pour moi. Assez pour développer une histoire, mais suffisamment courte pour que je ne me lasse pas.

Ce manga a été prépublié dans une revue de shônen, mais l’éditeur français l’a publié dans sa collection seinen, et pour cause ! L’histoire est assez sombre, glauque et sanglante.

Manga - Manhwa - Route End Vol.2

Taji est nettoyeur spécialisé. Il faut comprendre par là que son entreprise intervient pour nettoyer après qu’on ait retrouvé un corps en décomposition, que ce soit suite à un crime, un suicide, un accident ou une mort naturelle. Taji et ses collègues sont là pour tout nettoyer, supprimer toute trace ou odeur de mort, et même trier les affaires du défunt. Un travail pour le moins étrange, mais dans lequel Taji et ses collègues se plaisent. Tous ont une histoire particulière qui fait qu’ils en sont venus à travailler dans un métier qui côtoie la mort de très près.

L’entreprise pour laquelle ils travaillent se voit octroyer le nettoyage d’une maison où on a retrouvé le cadavre de la dernière victime de End , un tueur en série qui découpe le corps de ses victimes pour ensuite écrire le mot END avec les morceaux de corps. (Je vous avais prévenu, c’est glauque et sanglant).

Âmes sensibles s’abstenir ! Si la vue de quelques cadavres ne vous effraye pas, ce thriller est vraiment bien mené. L’ambiance est vraiment très étrange, tous les personnages sont bizarres. Tous ont une histoire difficile. Et l’enquête est très complexe. À chaque fois que les inspecteurs croient tenir une piste, les choses se compliquent de façon assez peu vraisemblable certes, mais… c’est pratiquement toujours le cas de ce genre d’histoire. Et malgré ce jeu de surenchère, j’ai vraiment pris plaisir à lire les 4 premiers tomes.

J’ai hâte de lire la suite et découvrir enfin qui est END !

Si le scénario lui ne fait pas dans le réalisme, j’ai beaucoup aimé le dessin qui lui est plutôt réaliste avec les personnages au faciès très varié. On distingue d’un seul coup d’œil les différents personnages et tous ont leur tête à eux, même les personnages qu’on ne fait qu’apercevoir brièvement. Tout le monde à une gueule, sauf peut-être les deux personnages principaux qui sont plus passe-partout.

C’est la seule série de Nakagawa Kaiji publié en France (j’ignore s’il a publié d’autre série au Japon), mais je vais tâcher de me souvenir de ce nom.

L’avez-vous lu ? qu’en pensez-vous ? Avez-vous envie de le lire ?

lire un extrait

⇒ sur le site Ki-oon

⇒ sur Amazon ou chez votre libraire préféré

Share

6 réflexions sur « Route End, tomes 1 à 4 [manga] »

  1. Ca me tente beaucoup. Je lis beaucoup de romans policiers et je cherche justement des mangas thrillers. J’ai commencé les mystères de Taisho mais je n’aime pas trop. Les enquêtes sont trop simples…

    1. parfois j’ai ris en me disant que il sortaient les « solutions » d’un chapeau. Mais dans l’ensemble j’ai beaucoup aimé, c’est prenant. Et sur les 4 tomes que j’ai lu on suit toujours la même enquête. Du coup on prends vraiment le temps de suivre des pistes, des bonnes mais aussi des mauvaises. Dis moi ce que tu en aura pensé quand tu l’aura lu 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *