[Manga] Graineliers – tome 1, une petite déception

C’est à la bibliothèque que j’ai découvert Graineliers, de Rihito Takarai, un shonen publié par Ototo.

Manga - Graineliers

J’aime beaucoup les manga de Rihito Takarai, non pas pour leurs intrigues ou leurs scénarios qui ne sont pas toujours excellents, mais pour la délicatesse de son trait et l’ambiance délicate qui s’en dégage. D’elle, je ne connaissais que les yaoï et shonen-aï. Et dans le yaoï j’accorde plus d’importance à l’ambiance et aux personnages qu’à l’intrigue en elle-même. Or, ici, l’auteur se lance dans un shonen fantasy. Si le dessin et les personnages ont leur importance, c’est surtout le scénario qui va m’importer. Et la cohérence de l’univers. Ce premier tome est loin de m’avoir convaincu.

Le début de l’histoire est plutôt confus, l’auteur ne prend pas assez de temps de présenter l’univers. Il est question de graines permettant de faire tout un tas de choses, comme le feu. C’est certes original, mais… pourquoi utiliser des gaines pour faire du feu alors qu’il suffit d’une allumette ? On ne nous explique pas vraiment la nature de ces graines ni leur intérêt. Il y a des graines, des graineliers et c’est comme ça. À nous de faire avec. Du coup, j’ai trouvé toute l’histoire un peu tirée par les cheveux, le postulat de départ ne m’ayant pas convaincu.

Dans cet univers fantastique, nous suivons Lucas et son ami d’enfance. Tous deux veulent devenir un jour graineliers. Un métier prisé puisque tout fonctionne à coup de graines. Lucas vit avec son père, un ancien grainelier taciturne qui cache quelque chose. Un jour alors que la garde débarque chez eux, le père confie des graines interdites à Lucas qui les avale, et s’enfuit.

Il se réveille deux ans plus tard chez son meilleur ami qui entretemps est devenu grainelier. Lucas a avalé une de ses graines qui transforment les humains en être mi-humain mi-végétal.

Malgré un univers trop mal présenté, il y a quand même une histoire qui donne envie de savoir ce qu’il va advenir de nos personnages, mais là encore ce n’est pas clair. Pourquoi le père de Lucas lui fait avaler des graines qui peuvent le tuer ? Patience, me direz-vous, pour le savoir faut lire la suite. Certes, mais laisser du suspens pour donner envie de lire la suite et balance des trucs comme ça sans la moindre explication ce n’est pas la même chose. À vouloir trop ménager ses effets, Rihito Takarai finit par ne pas en dire assez. Dans ce premier temps, l’univers de Graineliers est brouillon et manque de fondations solides. Reste à espérer que les tomes suivants apportent rapidement de quoi asseoir son univers.

Graineliers visual 1
©2014 Rihito Takarai

Graphiquement rien à redire, c’est beau, comme toujours. J’aime vraiment le dessin de Rihito Takarai et je la retrouve ici avec la même délicatesse.

→ à lire aussi les avis de Tachan et Xander (qui ne partagent pas du tout mon avis !)

Graineliers sur le site des éditions Ototo

⇒ sur Amazon ou chez votre libraire préféré

Share

5 réflexions sur « [Manga] Graineliers – tome 1, une petite déception »

  1. J’aurais vraiment aimé que tu partages mon coup de coeur mais je comprends tes critiques même si ça ne m’a pas gênée par rapport à toi ^^
    Merci pour le lien !

    Tu as donc lu d’autres titres d’elle ? Lequel / Lesquels tu recommanderais ?

    1. ça peut pas faire mouche à chaque fois XD, mais je vais quand même lire le tome 2 pour voir
      De Rihito Takarai je connais tous les titres paru en France sauf un. Pour être tout à fait sincère, j’adore cette mangaka mais ce ne sont pas vraiment ces scénarios qui m’ont marqué. J’aime beaucoup son style graphique, l’histoire passe un peu au second plan même s’il y a de bonnes idées. Dans ma bibliothèque je n’ai que 3 de ses yaoi : 10 count, seul la fleur sait, fleur et sens. Seule la fleur sait… est sans doute mon préféré. Seven Days je l’ai découvert par son adaptation animé, je me souviens plus si j’ai lu le manga. J’ai aussi lu il y a des années Welcome to hotel Williams Child Bird (un shojo dont elle assure le dessin) et j’avais bien aimé.

      1. Je note « Seule la fleur sait » alors, en espérant pouvoir le trouver parce que souvent les oneshot yaoi deviennent rares au fil des années ^^
        Dommage que son trait prenne le dessus sur ses histoires quand même V.V

        1. Seul la fleur sait est une courte série de 3 tomes avec un spin off (Fleur et sens) je pense qu’il doit être encore disponible. Regarde sur le site de Taifu, tu peux leur acheter en direct

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *