Top Ten Tuesday #66 – Vos romans préférés de plus de 400 pages

21 janvier 2020 7 Par Bidib

Rendez-vous hebdomadaire, créé par The Broke and the Bookish et repris par  Frogzine. Chaque semaine, un top ten sur un thème imposé.

Photo

10 romans de plus de 400 pages

10 ça me semble beaucoup, j’ai tendance à fuire les gros pavé, ça me fait peur. Mais j’en ai lu tout de mêmes quelques un s que j’ai beaucoup aimé.

Couverture Shogun : Le roman des Samouraïs

Le tout premier titre qui me vient à l’esprit c’est Shôgun de James Clavell, un gros pavé de 976 que j’ai adoré. Nous assiston à un tournant de l’histoire japonaise, les clan de samourai s’affrontent et l’un deux deviendra le futur Shôgun du pays. Nous suivons l’histoire à travers les yeux d’un jaijin, un pilote anglais qui travaille sur un nvire hollandais et qui atteint le Japon pour y faire du commerce. Il se retrouve mélé à des conflits de pouvoir entre seigneurs de guerre dans un pays à la culture si différentes de la sienne. Une culture que nous découvrons avec lui petit à petit, en commençant pas des détails insignifiants comme la nourriture et finissant par des intrigues politiques historiques. Un roman très bien documenté qui m’a vraiment donné l’impression de visiter le Japon féodal.

Couverture Au revoir là-haut

Dans mes lectures plus récente j’ai beaucoup aimé Au Revoir Là-haut de Pierre Lemaitre, qui est un beau pavé avec ses 620 pages. Fin de la Première guerre mondiale, on suit deux hommes détruit par la guerre, démobilisé et abandonné de tous, abbandonné par l’Etat, surtout, à qui ils ont pourtant sacrifié leur plus belles années. Deux hommes cassé dans l’immédiat après guerre. Autre époque mais toujours un roman historique. J’aime beaucoup ce type de roman car j’apprends plein de choses tout en m’amusant.

premières lignes

Couverture La fille sans nom Couverture Le célèbre catalogue Walker & Dawn Couverture La Passe-miroir, tome 1 : Les fiancés de l'hiver

dans un registre plus léger, j’ai aussi lu 3 roman jeunesse assez costauds : La fille sans nom de Maëlle Fierpied (512 pages), Le célèbre catalogue de Walker & Dawn de Davide Morosinotto (428 pages), et Les fiancés de l’hiver de Christelle Dabos (567 pages).

Couverture La souveraine

Pour finir je citerai La Souvenaine de Gilbert Cesbron, sans doute mon premier pavé (447 pages). Une lecture de jeunesse dont il me reste un parfum de violette.

Share