Grands et petits écrans #17

13 mars 2020 5 Par Bidib

Me revoici avec un petit récap de la semaine.

Séries TV

Sherlock, saison 2 épisode 3 à saison 4 épisode 3

Affiche SherlockSynopsis : Sherlock et Watson, au XXI siècel, dans Londres. Avec des ennemis dignes de Moriarty a combattre.

Mon avis : je vous ai déjà parlé la semaine dernière de mes (nos) impressions sur les deux premières saisons. Nous avons enchainé avec la suite à la demande de Mimiko qui a adoré cette série. Une fois les 4 saisons finies elle a décrété que la série est mieux que les films (ceux avec R. Downey Jr. dont j’ai parlé la semaine dernière). Elle a succombé elle aussi au charme de Benedict Cumberbatch. Faut dire qu’il n’est pas seulement bel homme, c’est aussi un bon acteur qui fait un très bon Sherlock Holmes. Avec ce brin de folie inquiétante qui lui va si bien. Elle a été captivée de façon plus où moins intense selon les épisodes, tous n’étant pas simples à suivre, mais elle a beaucoup aimé le personnage de Sherlock Holmes. Elle s’est identifiée à Watson rêvant d’avoir pour ami l’insupportable Sherlock. Moi, comme je disais la semaine dernière, j’ai déjà vu la série, mais c’était il y a un petit moment et je n’avais pas gardé en mémoire toutes les intrigues, j’ai donc pris beaucoup de plaisir à revoir la série. Je trouve qu’elle est d’une excellente qualité, autant pour le jeu d’acteur que pour la photographie toujours très léchée. Quant au scénario je trouve qu’il y a des épisodes un peu trop connus, mais j’aime beaucoup l’ambiance générale qui se dégage de cette série. J’aime surtout cette version de Mycroft, je le trouve aussi hautain que touchant. Sans doute mon Mycroft préféré.

Downton Abbey, saison 1 épisodes 1 à 4

Affiche Downton AbbeySynopsis : Les héritiers de Downton Abbey ayant péri lors du naufrage du Titanic, la famille Crawley se retrouve dans une position délicate, les trois descendantes ne pouvant prétendre au titre de Lord Grantham. Or, le titre, le domaine et la fortune de la famille sont indissociables. Matthew Crawley, nouveau successeur et lointain cousin, arrive à Downton Abbey. Il y découvre un style de vie nouveau, avec des règles très strictes qui régissent la vie entre aristocrates et serviteurs. (source : SensCritique)

Mon avis : je cherchais une série so british pour le British Mysteries Month et je suis tombé sur Downton Abbey, dont le cadre début XX dans la noblesse anglaise me faisait bien envie. J’avais entendu du bien de la série alors je me suis lancé. Et je ne suis pas déçue. J’ignore s’il y aura des “mysteries”, il y a bien un mort, mais je ne sais pas si son décès est mystérieux. En tout cas c’est très British. C’est intéressant de voir cette haute société à un tournant de l’histoire, la société évolue et bien que dans cette somptueuse demeure les choses semblent être figées dans une autre époque, tenant la tradition en très haute estime, une nouvelle époque s’annonce et commence déjà à pénétrer dans la demeure. Ce que j’ai trouvé intéressant dans la série c’est qu’on suit en parallèle toute la maisonnée, la famille du comte, mais aussi tous les domestiques. On voit les salons parfumés, mais aussi les cuisines, on peut vraiment observer comment tout cela s’organisait. C’est intéressant, c’est sympa, mais deux épisodes par soir c’est bien, plus je m’ennuierais. Au vu du nombre de saisons, cela risque de me prendre un bon moment.

Altered Carbon, saison 2 épisode 1

Synopsis : l’esprit de Takeshi Kovacs a été encore une fois implanté dans un corps. Pas le même que la dernière fois. Les esprits dans ce futur peuvent être enregistrés dans les piles implantées à la base du crâne. Tant que votre pile n’est pas endommagée, vous pouvez réintégrer un nouveau corps. Une façon de devenir immortel, quoique cette immortalité ne soit réservée qu’à une élite. Et à des guerriers comme Kovacs, qu’on réveille au besoin en lui attribuant de nouveaux corps. Kovacs s’était enfui à l’issue de la saison précédente. Mais il est ici retrouvé et réintégré de force dans un corps génétiquement modifié pour être un super combattant. C’est un membre de l’élite qui l’a engagé de force pour assurer sa protection. Sauf que quand Kovas se réveille, il est déjà trop tard. L’homme qu’il devait protéger a déjà été assassiné. Lui il n’a qu’une obsession : retrouver son amour qu’il croyait perdu.

Mon avis : j’avais aimé la première saison bien qu’elle ne m’ai pas vraiment marqué, j’en garde un souvenir assez vague. Je commencais la saison 2 sur un simple “pourquoi pas”, et le premier épisode ne m’a pas franchement convaincu. Mais je vais continuer un peu histoire de me faire une meilleure idée.

Paranoid, saison 1 épisode 1

Affiche ParanoidSynopsis : Dans une petite bourgade anglaise fictive, Woodmere, un groupe de détectives cherche à comprendre les raisons du meurtre du docteur Angela Benton, assassinée au beau milieu d’une aire de jeux pour enfants, devant des dizaines de témoins. Brutalement poignardée par un inconnu masqué, Angela laisse derrière elle un fils de trois ans, Luke. (source : SensCritique)

Mon avis : une série policière classique, avec une femme comme enquêteur principal. Ce premier épisode n’était pas mal, il y a un large panel d’enquêteurs avec des caractères différents, chacun avec ses forces et ses fragilités. Les personnages sont très humains, réalistes et touchants. L’enquête est mystérieuse. À suivre.

Flash, saison 5 épisodes 1 à 7

Affiche FlashSynopsis : La fille de Flash est venue du futur, d’abord réticent à la garder auprès de lui, Barry décide finalement de la laisser rester quelque temps. Mais Nora est une vraie tête brulée qui n’en fait qu’à sa tête et crée plus de problèmes qu’elle n’en résout.

Mon avis : nous avions déjà regardé cette saison, mais à l’occasion de sa sortie sur Netflix, Mimiko a voulu la revoir. C’est une de ses séries préférées. La saison 5 est une de celle que j’ai le moins aimée et ça se confirme. Je n’aime pas du tout le personnage de Nora que je trouve bonnement insupportable. Elle a plus de 20 ans, est censée être membre de la police scientifique dans le futur et portant elle se comporte comme une gamine de 15 ans. N’en fait qu’à sa tête, se montre capricieuses et irrespectueuses, fait des scènes n’est pas mature pour deux sous. Et en plus de cela à chaque fois qu’elle intervient elle fait des bêtises. Un personnage que j’ai envie de baffer d’un bout de l’épisode à l’autre, que je n’arrive pas à trouver touchant. Quant à Barry et Iris, je trouve pas naturel leur attachement à Nora, alors qu’elle débarque à peine. Comment éprouver un amour de parent alors que tu ne savais il y a quelques jours que tu le serais un jour ? Je trouve que ça ne fonctionne pas.

Et voilà, c’est tout pour cette semaine, pas de films ni de documentaires.


Avec Sherlock, Downton Abbey et Paranoid je participe au challenge

(cliquez sur le logo pour en savoir plus)

Share