La petite fille qui rêvait d’oies [album jeunesse]

17 septembre 2020 1 Par Bidib

Pour la piste n°1 du mois des Contes et Légendes, j’ai choisi un conte inuit raconté par Hélène Kérillis et illustré par Nicolas Debon (éditions Vilo jeunesse).

Couverture La petite Fille qui rêvait d'oies

Ceux qui rêvent enchantent le ciel et font tourner le monde à l’endroit : les Inuits le savent et traitent avec respect les grands rêveurs.

Chaque matin la petite fille demande à ses parents s’ils ont rêvé, chaque matin ceux-ci lui répondent qu’ils ont rêvé d’oies. “Des oies qui volaient en triangle, des oies qui perdaient leurs plumes, des oies qui couvaient, des oies qui cancanaient…” Et chaque jour les chasseurs trouvaient des oies, et le village vivait heureux, personne n’avait faim. Mais un jour les parents de la petite fille ne rêvent plus et les oies quittent le ciel du village. Les parents sont alors chassés et c’est la petite fille qui se met à rêver d’oies assurant ainsi le bonheur du village.

Mais le chaman est jaloux des grands rêveurs et quand les oies viennent à manquer, il pousse les villageois à chasser la petite fille. Seule et perdue, la petite fille marche vers le bout du monde. Ses parents qui l’ont vu en rêve partent alors à sa recherche.

C’est un très joli conte que nous livrent ici les auteurs. Le peu que j’ai pu entrapercevoir de la culture inuite à travers mes lectures m’enchante toujours. Ici se sont les rêveurs qui sont à l’honneur. Alors que chez nous on accorde assez peu d’importance au rêve et que le “rêveur” a plutôt mauvaise réputation, chez les Inuit il est respecté, car le rêve joue un rôle dans le bon fonctionnement du monde. Ici les rêveurs assurent la prospérité du village en rêvant d’oies. Tant que leurs rêves sont fertiles, la chasse est bonne. Ayant toujours été une grande rêveuse, je ne pouvais qu’être touchée par ce conte.

Et je suis tout aussi charmée par les illustrations de Nicolas Debon, que je trouve très douces et jolies. J’aime beaucoup le jeu de couleurs avec des scènes aux tons chauds et d’autres aux tons froids.

Un très joli album que je suis bien heureuse d’avoir dans ma collection Contes & Légendes.

Hélène Kérillis (Facebook)

Nicolas Debon

→ sur Amazon


Piste n°1 : règne animal


avec cette lecture je participe aux challenges

(cliquez sur les logo pours en savoir plus)

Share