Archives par mot-clé : Philippe Lechermeier

La légende de Saint Nicolas ou la terrible histoire du grand saloir [album jeunesse]

C’est à la bibliothèque que j’ai découvert ce joli album écrit par Philippe Lechermeier et illustré par Aurélie Guillerey, publié par Gallimard Jeunesse.

La légende de Saint Nicolas est assez dure. Un boucher tue trois enfants et cache leur cadavre dans un saloir. Nicolas, alertée par un oiseau vient à leur secoure et ramène les enfants à la vie (on ne sait pas comment).

L’humour de Lechermeier et la douceur des dessins d’Aurélie Guillerey viennent adoucir cette noirceur. Il n’est reste pas moins que cette légende fait froid dans le dos ! Comme souvent avec les vieilles légendes, soit dit en passant.

Une histoire plutôt glauque, mais un très joli album dont j’ai apprécié à la fois le ton et les illustrations.

sur le site de Galimard jeunesse

⇒ sur Amazon

Pour en savoir plus sur Saint Nicolas, je vous invite à lire aussi l’article de Sorbet-Kiwi


 

 

Share

Le Manteau rouge

Voici un très bel album de Noël que nous offrent Philippe Lechermeier (texte) et Elodie Nouhen (illustrations) aux éditions Gautier Langureau ( 2007).

C’est l’hiver et la neige recouvre le village. Quelqu’un observe les traces laissées sur la neige et nous raconte ses souvenirs d’enfance.

Jadis dans le village on cultivait la garance qui servait à fabriquer une belle teinture rouge. Le village était prospère et quand Akupaï et ses hommes venus du froid arrivent pour chercher du travail ils sont accueillis à bras ouverts. C’était l’époque de la récolte. Une fois celle-ci finie Akupaï et les siens repartent dans le nord, mais les villageois les invitent à revenir en hiver quand la saison le la teinture sera venue. Fasciné par la teinture Akupaï y plonge son manteau pour le teindre en rouge. L’année suivante les gens du nord reviennent et sous le sapin rentré dans les maisons pour répondre sa bonne odeur de résine il laisse un petit paquet pour notre conteur.

Les années se suivent et chaque année Akupaï et les siens viennent travailler au village et chaque année ils apportent un petit cadeau pour les enfants de la famille qui les accueille. Mais l’époque de la garance est révolue et il n’y a plus de travail. Malgré cela Akupaï revient avec son manteau rouge déposer aux enfants un petit présent. Mais maintenant Akupaï est trop vieux. Il a laissé ses bottes et son long manteau rouge chez le conteur.

Il fait nuit déjà, il est temps pour le conteur de vêtir le manteau rouge et les bottes, il a des cadeaux à distribuer.

Le manteau rouge est une très belle histoire qui propose une jolie origine pour le personnage du Père Noël, qui n’est jamais nommé. On ne le reconnaît dans l’histoire qu’à la couleur de son manteau et aux cadeaux qu’il laisse aux enfants.

Les illustrations d’Elodie Nouhen sont aussi très belles, douces et poétiques.

Une nouvelle édition de ce conte a été proposée en 2017, illustré par Hervé Le Goff

Le Manteau rouge

à découvrir sur le site de l’éditeur

⇒ achetez sur Amazon (ou votre libraire préféré)


  

 

Share