manga - BD - comics

Kong le Brave [conte]

Bonjour tout le monde. J’espère que vous allez bien. Aujourd’hui je vais vous parler d’un conte cambodgien : Kong Hean, Kong le brave. Une histoire qui parle de “bravoure, de couardise, de chance et de pouvoir”. J’ai découvert cette histoire grâce à une petite bande dessinée que ma fille m’a rapportée de son voyage au Cambodge.

La bande dessinée est écrite et illustrée par Yen Sina, étudiant de l’école des arts visuels de Phare Ponleu Selpak.

C’est l’histoire de Kong, un jeune homme froussard qui a deux épouses courageuses. Alors qu’il traverse la forêt avec ses épouses pour rendre visite à la famille, Kong se fait attaquer par un tigre. Il a si peur qu’il se cache laissant ses deux épouses seules face à la bête. Les deux femmes, courageuses, s’attaquent au titre et parviennent à le tuer. À peine voit-il que le tigre est mort que Kong se précipite pour le taper avec un bâton. Puis ils repartent tous les trois avec la dépouille du tigre. Arrivé au village, Kong raconte, à qui veut l’entendre, qu’il a tué seul le tigre. Il se vante beaucoup et tout le monde est admiratif. Si admiratif que l’histoire est rapportée au roi qui fait venir Kong et lui offre une place à la tête de son armée. Dès le lendemain Kong doit diriger la bataille. Mais Kong est un couard. Mort de peur il rentre se plaindre auprès de ses deux épouses. Celles-ci lui promettent de s’occuper de tout. Le lendemain, les deux épouses prennent place sur l’éléphant de guerre de Kong, celui-ci s’assoit sur la tête de la bête. Il a tellement peur qu’il tremble ce qui effraye l’éléphant qui charge l’ennemi. L’ennemi, impressionné par la charge de cet éléphant sur lequel les femmes brandissent leurs armes prêtes à combattre, décide de battre en retraite. Le roi est impressionné. Le roi donne une nouvelle mission a Kong : aller chasser un crocodile mangeur d’hommes. Mais Kong est toujours aussi trouillard. Cette fois l’aide ne lui viendra pas de ses femmes, mais de la chance. Conscient de son incapacité à capturer le crocodile, Kong se jette à l’eau pour servir d’appas. Mais quand il saute, le crocodile saute aussi et se piège seul sur un arbre, incapable de se dégager. Quand les renforts arrivent et voient le crocodile piégé, tout le monde pense que c’est Kong qui l’a capturé. Encore une fois le brave Kong en profite pour se vanter et fanfaronner. Le roi impressionné donne à Kong un poste encore plus prestigieux et plein de cadeau.

Fin.

Oui, fin… Une fin qui m’a vraiment laissé très perplexe. Tout du long Kong fanfaronne, ment et s’attribue les mérites des autres. Tout du long on attend à qu’il reçoive un châtiment pour avoir menti, mais c’est mensonge sont continuellement recomposé. Du coup, je suis déstabilisé, c’est quoi la morale ? Assurerez-vous d’avoir de bonnes épouses courageuses ? Mentez et profitez ? Je comprends pas bien ce que cette histoire est censée enseigner. Je ne m’attendais vraiment pas à une telle fin.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Lecture au jardin, épisode 3 #readathon #britishmysteries #unmoisaujapon Escale @challengecontesetlegendes

Une publication partagée par Bidib Ma Petite Médiathèque (@bidibmpm) le

Share

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.