TBTL

TBTL 2020 #10 – Dystopie

Le Throback Thursbay Livresque est un rendez-vous initié par Betty Rose Books et repris par Carole de My BooksLe principe du rendez-vous est simple : mettre en lumière un livre lu il y a quelque temps et qui illustre les thèmes de la semaine. Thème qui nous est donné par Carole.

Thème de la semaine : dystopie

À la lecture de ce thème, un titre m’est de suite venu à l’esprit : Ravage de René Barjavel. J’ai lu ce titre quand j’étais ado et il m’avait marqué. J’avais adoré cette lecture. Et j’ai détesté la fin.

Couverture Ravage

Dans un futur qui n’est plus si lointain (2052), la société est prospère et hautement technologique. Tout fonctionne à l’électricité, mais un grand bouleversement prive subitement le pays de l’électricité. Plus rien ne fonctionne. Les avions chutent, les trains s’arrêtent, tout s’était. Le héros, un homme ordinaire, décide de quitter Paris pour rejoindre la campagne. Chemin faisant, il fait des rencontres improbables. Tout du long, on s’interroge sur les dérives technologiques de la société. Une réflexion très intéressante. Une conclusion qui m’a laissé un goût amer. Je ne vous dis pas pourquoi, car je ne veux pas dévoiler l’intrigue pour ceux qui ne l’auraient pas lu. Malgré mes réserves sur la fin, c’est un livre intéressant que je conseille. D’ailleurs j’aimerais le relire, je me demande quel serait mon ressenti 20 ans plus tard.

L’avez-vous lu ?

Ravage est donc le premier livre qui m’est venu à l’esprit. Mais aujourd’hui j’avais envie de vous parler d’une série japonaise que j’ai bien aimée et dont j’aurais aimé lire la suite. J’ai envie de vous parler de n°6 de Atsuko Asano. C’est l’un de premier light-novel que j’ai lu.

Couverture N°6, tome 1Couverture N°6, tome 2Couverture N°6, tome 3

Dans une société futuriste, le monde est divisé en castes, Aster appartient à l’élite, mais un jour il décide de cacher un garçon recherché par les autorités et sa famille perd ses privilèges. On le retrouve quelques années plus tard alors qu’il travaille comme gardien dans un parc. Des personnes se font piquer par d’étranges abeilles et sont mortellement blessées. Le garçon qu’il avait jadis sauvé refait son apparition et la vie d’Aster va à nouveau être bouleversée. Il va le suivre hors de la ville et découvrir ce qui se cache derrière les murs de la cité. Une vie de pauvreté et de survie.

La série originale fait 9 tomes, malheureusement les éditions du Rocher n’ont publié que les 5 premiers tomes. C’est vraiment dommage de s’arrêter ainsi à quelques tomes de la fin.

Couverture N°6, tome 4Couverture N°6, tome 5

N°6 est un light-novel, ce type roman se caractérise par de très nombreux dialogues et une écriture simple, facile à lire. Le texte se lit donc très vite. Mais, si le texte est très simple, le scénario lui est très complexe. La réflexion sur la dérive de la société y est intéressante, les personnages sont attachants, même si l’auteur fait de la surenchère de drame, avec des scènes particulièrement violentes.

⇒ ma chronique

Malheureusement la suite n’a jamais été publiée en France et au moment je l’ai lu, seuls les premiers tomes étaient dispo en anglais, donc je n’ai toujours pas fini cette série, mais si vous aimez la SF et les envolées tragiques, je vous la conseille. Je ne sais pas si les 9 tomes sont disponibles en anglais, mais je les ai trouvés en espagnol.

N°6 c’est aussi un manga et un animé. Le manga n’est disponible qu’en anglais.

 1

N°6 était ma proposition spécial un mois au Japon. Quelle dystopie japonaise conseilleriez-vous ?

Share

Commentaires

rachel
17 avril 2020 à 14:20

Oh oui je pense avoir tout lu de Barjavel…en plus Ravage commence a Hyeres les palmiers….si je ne me trompe pas….la ville de mes grand-parents…lol…vive Barjavel…
une bien belle liste en tout cas….;)



20 avril 2020 à 10:19

Je n’ai jamais lu de Barjavel (qui est pourtant connu et apprécié à la médiathèque).



22 avril 2020 à 11:01

Je connais Barjavel de nom mais je n’ai jamais testé !
En tout cas, de belles découvertes chez toi, comme toujours :p
Merci pour ta participation.



24 avril 2020 à 19:55

Oh, un Barjavel que je ne connais pas ! Et même si tu n’as pas aimé la fin, il me tente quand même.
Merci pour la découverte 😀



    25 avril 2020 à 10:34

    ce n’est pas que la fin est mal écrite, c’est que j’ai été déçue par les décisions prises par le héros. Cela reste un livre très intéressant, et le fait même que la fin déçoive, est intéressant. Mais je ne sais pas si c’est fait exprès, je suis pas sûre d’avoir compris les intentions de l’auteur. Faudrait que je le relise pour voir si je comprends la même chose maintenant qu’à 15 ans



8 mai 2020 à 14:22

Je m’y connais peu en dystopie. Peut-être “The Promised Neverland”, je n’ai pas lu la série mais j’en ai entendu parler.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.