TBTL

TBTL 2020 #9 – je regrette de l’avoir acheté

Le Throback Thursbay Livresque est un rendez-vous initié par Betty Rose Books et repris par Carole de My BooksLe principe du rendez-vous est simple : mettre en lumière un livre lu il y a quelque temps et qui illustre les thèmes de la semaine. Thème qui nous est donné par Carole.

Thème de la semaine : je regrette de l’avoir acheté

Couverture Et il me parla de cerisiers, de poussières et d'une montagne...

Sans aucune hésitation “Et il me parla de cerisiers, de poussières et d’une montagne…” d’Antoine Paje. Tout était séduisant : le titre, la couverture, ce que j’avais entendu dire du roman… Cela devait être beau, poétique et surtout philosophique.

Mais les promesses n’ont pas été tenues. Si j’étais d’accord avec le fond du message, j’ai trouvé le roman mal écrit, c’est redondant, ça prend le lecteur pour un idiot et à vouloir trop en faire ça devient creux et lourd. Et je vous parle pas des clichés…

Et ce qui m’étonne le plus c’est que je continue de voir des avis encenser ce livre. Suis-je la seule à l’avoir détesté ?

Share

Commentaires

9 avril 2020 à 10:20

C’est vrai que la couverture était très jolie et donnait envie. Mais les couvertures sont parfois trompeuses!
Merci pour ta participation !



9 avril 2020 à 13:25

C’est super dommage parce que ce livre laissait présager une lecture pleine de poésie…



10 avril 2020 à 14:15

J’ai lu un livre d’Antoine Paje (mes mots sont les fleurs de ton silence) c’était sympa bien qu’avec des défauts ! Pour le coup, je ne me lancerai pas dans ce titre que tu nous présentes ! J’aurais peur d’être déçue moi aussi !



    10 avril 2020 à 17:07

    ce que je n’ai pas du tout aimé c’est que l’auteur répète et répète encore sa morale alors que l’histoire en elle même suffit à nous faire comprendre le message. Tout du long j’ai eu le sentiment que l’auteur prends ses lecteurs pour des idiots incapable de comprendre tout seuls. C’est dommage, parce que l’idée et le message étaient sympa. Ce qui est sûr c’est que moi je ne retenterais pas l’expérience avec cet auteur. Après il y a beaucoup de personnes qui ont aimé, cela dépend de la sensibilité de chacun.



13 avril 2020 à 19:44

Dommage, la couverture était belle mais je comprends tes arguments. Heureusement c’était une édition poche V.V



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.