Archives mensuelles : août 2014

Les mots de Pika ~ Atrabilaire

Un personnage atrabilaire ressemble à un « professionel du mécontentement ». Tout l’exaspère, il prend un plaisir malsain  à exprimer haut et fort sa mauvaise humeur. Irritable et colérique, un quidam atrabilaire s’emporte facilement et sans aucune raison.

On reconnait volontiers le tempérament bilieux pour ses excuses (inquiétude maladive , anxiété , mélancolie…), en revanche les attitudes atrabilaires ont le don d’horripiler prodigieusement l’ entourage.

Source : Petite anthologie des mots rares et charmant  Daniel Lacotte, édition Albin Michel

Atrabile est emprunt au latin atra bilis : « bile noire  » (Mélancolie) dans l’ancienne médecine il désignait l’humeur noire et s’est employé jusqu’au début du 19ème siècle. Son dérivé atrabilaire avait la valeur correspondante encore en médecine jusqu’en 1808, mais est resté vivant au sens figuré dans l’usage littéraire pour : « bilieux, irritable  »

Source : Dictionnaire historique de la langue française  Alain Rey

Atrabilaire ne figure pas dans le Larousse. On le trouve encore quand même sur le dictionnaire le littré avec la même définition, d’humeur noire, âcre, qui supposait sécrétée par les capsules surrénales .

Challenge : les 50 livres recommandés par Hayao Miyazaki ~ les participants

ci dessus le récapitulatifs des participations au challenge « les 50 livres recomandés par Hayao Miyazaki »

Bonne lecture

N’hésitez pas à nous rejoindre 🙂

challenge lecture les 50 livres recommandé par Hayao Miyazaki

Ah chic un livre

Bidib

Blandine

Kidae

Kiona

Marie


retrouvez tous les articles du challenge dans l’album dédié

Corpse party : Tortured souls ~By Yomu-chan

Bonjour bonjour, alors aujourd’hui comme le titre l’indique je vais vous parler de Corpse party : Tortured souls. Cependant je ne sais pas trop par où commencer …

Hum voyons je pense qu’il serait judicieux de vous expliquer d’où vient cette courte série anime. Les Corpse party sont à la base des jeux vidéo d’horreur ( japonais, faut-il le préciser xD ? ), d’abord pour PC, puis évoluant sur Playstation portable, et le dernier titre, Corpse party: Blood Drive sortit sur PS vita ce juillet 2014.  Et donc, comme beaucoup de jeux à succès, il en existe des adaptations sous pleeiinn de formes, à savoir ici des mangas, un light-novel et un anime ! Voici enfin ce qui nous intéresse ! L’adaptation donc d’un jeu sur PSP, Corpse party : BloodCovered Repeated Fear. La série est finie en 4 épisodes et propose une fin différente de celle du jeu, mais n’ayant jamais joué à aucun des Corpse party je vais m’arrêter là et vous parler de ce que j’ai vu hier soir cachée sous ma couette 😉

Le lycée Kisaragi est construit sur les restes d’une école primaire dite maudite. En effet d’étranges histoires de meurtres ont eu lieux dans ce lieux avant que le directeur ne se suicide et que l’école soit fermée pour que plusieurs année plus tard y soit construit notre fameux lycée. Lycée que fréquente notre petit groupe de héros… Un soir, alors qu’ils apprennent que leur amie Mayu va être transférée, nos jeunes lycéens pleins de vie décide de rester un peu plus tard dans les salle de cours pour fêter son départ, après leur petite soirée d’adieu ils décident de faire le sort de « sachiko  du bonheur éternel  » pour rester unis à jamais, seulement voilà, le sort rate et ils se retrouve tous propulsés dans une autre dimension où l’école primaire Tenjin existe toujours, hantée par les esprits des enfant assassinés…

C’est dans ce contexte que commence une course pour trouver la sortie et découvrir la vérité !  Tintintintiiinnn ! Décors glauque et pétage de câble à l’horizon, tout ce qui me plait ! Et je n’ai pas été déçu. Bien que le série soit très courte, cela suffit au développement du scénario et il n’aurait pas fallu être plus long, ça aurait rendu la chose ennuyante.

Le dessin est lui aussi bien adapter à l’anime, il colle bien avec le style et est même plutôt joli, bien que pas extraordinaire. Le rendu est vraiment pas mal, que ce soit sur les macabés, les décors ou les quelques personnages vivant, on prend plaisir à les regarder ! Ah et oui il y à du cadavre, du boyau et du sang, on pourrais qualifier la série de Gore/horreur, mais tout reste dans le largement supportable. C’est bien dosé et puis on ne voit jamais tout en entier, juste ce qu’il faut (pour mon estomac fragile du moins) :3

Qu’est ce qui m’a plu ? Alors, comme déjà dit plus haut, le scénario qui tient plutôt bien en place pour un horror. Les personnages sont eux aussi plutôt sympas, je ne dirais pas attachants parce que à aucun moment on ne s’attarde sur eux ( pas le temps en 4 épisodes) mais leur caractères m’on bien plus, pas de nana hystérique, pas de mec dépressif, des perso réaliste et qui accepte de suite la situation. d’ailleurs le côté psychologique est bien réussis aussi, sans tomber dans l’excès ont fais face à la folie, au désespoir, à la peur et la combativité.  Ouais je crois qu’en fait ce qui m’a fait plu c’est le fait de retrouver tout les bons éléments d’un anime d’horror concentrés et bien dosé, ni trop de pathos ni pas assez, parfait !

Et puis ce final !! Oh oui il est magnifique ! L’image de fin est vraiment très belle !! Mais bon j’en dis pas plus hein :3 Je vous laisse découvrir tout seul !

Bref, c’est un anime que je vous conseille ! Il est pas long et il est bien !

Un baiser à la figue

Voici une bien joli album que Mimiko nous a ramené de la bibliothèque !

Monsieur Cyril a un très grand nez, complexé par cet appendice cyranesque, il ne sort guère de chez lui. Mais ce nez extraordinaire est pourtant un don de la nature qui lui permet de sentir avec bien plus d’intensité toutes les odeurs. Et comme Monsieur Cyril est artiste, de ces odeurs il compose de magnifiques tableaux. Les tableaux attirent l’attention de la jolie Roxane qui fera à son tour découvrir de nouveaux horizons. Grâce à elle il va dépasser ses complexes et découvrir le parfum d’un baiser à la figue.

Le récit tout en finesse et en poésie de Raphaële Frier est accompagne par de très belle illustrations riches en couleurs où Clotilde Perrin tente de façon très imagée à exprimer les odeurs.

Très belle découverte. Merci Mimiko !

Petit panier de manga #11

Voici un nouveau panier. Bien garni et varié 🙂


Nanja Monja ~ tome 2 :

Résumé:

C’est un véritable village de mini-humain qui se cache sous la maison de Taro. On en apprends un peu plus sur eux et les circostance de leur apparition. Sora et Taro arriveront-ils à se retrouver dans ce tome ? En tout cas c’est pas les complications qui manquent !

Mon avis :

Un deuxième tome agréable. Je regrette cepandant que l’intrigue n’avance pas plus vite. Comparé au tome précédent, il y a moins d’humour aussi. Il ne se passe pas grand chose mais on en apprends plus sur ce qui s’est déjà passé. Un deuxième tome qui, sans être extra, donne envie de lire la suite.

Nanja Monja

auteur : Itô Shizuka

2009

type : seinen

genre : fantastique, comédie

éditeur VF : Glénat, collection shônen

éditeur VO : Kôdansha

Nombre de volumes : 6 terminé


Survivant ~ tome 2 à 4

Résumé:

Toujours sur son île déserte, Satoru va faire une rencontre inattendue, une jeune femme échue sur son île en bateau. Heureux de n’être plus tout seul, Satoru va faire de son mieux pour prendre soin d’elle. Puis il décide de partir à la recherche d’autres survivants.

Mon avis :

Le premier tome m’avait fait forte impression. L’auteur arrive à tenir tout un tome avec un unique personnage, et, malgré le long monologue, je ne m’étais pas ennuyé. Le thème de la survie n’a rien d’original, mais j’avais aimé la façon dont l’auteur traite le sujet avec une approche très didactique. Comment faire du feu, chasser, quelles plantes manger…

C’est donc avec impatience que j’avais envie de découvrir la suite. Si j’ai mis tant de temps à me la procurer, c’est que j’ai été conforté à incompétence

– je voudrais réserver la suite de Survivant
– nous n’avons pas ce titre
– si, si, j’ai déjà emprunté le tome 1, et il y avais plusieurs tomes
– mais puisque je vous dit que nous n’avons rien sous ce titre
– ….

Bref… j’ai quand même réussi, au bout de quelques mois, à retrouver la suite. Sur les 10 tomes, la bibliothèque n’en possède que 4. Et, après tant d’acharnement à me les procurer, je dois dire que je suis plutôt déçue.

L’auteur garde une approche didactique de la survie, en profite pour lâcher quelques critique sur notre société de consommation ou sur le réchauffement climatique, critiques qui restent d’actualité bien que le manga date des années 80. Ce qui est, d’ailleurs, particulièrement déprimant ! ça m’a donné l’impression que depuis nous n’avons pas avancé d’un iota !

Sur un autre point en revanche on sent bien le côté vieillot du manga. Lassé de laisser son héros seul, l’auteur lui procure une compagne. Il nous la joue Adam et Eve le retour ? Non, Eve n’était pas une gourde pareille !! Le personnage féminin est tellement insupportable qu’au bout de 20 pages à peine on n’a envie que d’une chose, la rejeter à la mer. Et Satoru lui se plie en 4 pour satisfaire tous ces caprices… J’ai trouvé tout cet épisode extrêmement sexiste. J’en étais dégoûtée. Vous me dirais, si c’était vraiment sexiste, le héros lui aurais sauté dessus pour en faire son affaire, pas tout fait pour la satisfaire… J’ai dit sexiste et pas primitif. Oui Satoru se comporte comme un gentleman. Elle ne veut plus manger de poisson, il part a la chasse, elle ne veux plus la viande, il cherche des légumes…. ça rends le personnage féminin d’autant plus agaçant ! Cela veut dire quoi ? Qu’une femme n’est bonne qu’à faire la cuisine, à devenir une épouse (car, oui, le héros se demande si elle aurait fait une bonne épouse). Elle ne fait rien d’autre que se plaindre. Alors que l’homme, lui, est courageux, serviable, téméraire… Bref cet épisode m’a complètement dégoûte et manque cruellement de réalisme. Admettons que les femmes soient en effet des être capricieux (postulat de départ de l’auteur), en situation de survie, alors qu’on risque de mourir de faim, elle continuerais à faire la fine bouche ? Faut pas exagérer ! Quand on a vraiment faim on mange n’importe quoi, pourvu que ça se mange, même si on est une godiche du Japon des années 80.

Après ce long moment de sexisme ou l’on arrive à en détester cette pauvre fille qu’on désire voire morte, Satoru fini par quitter son île pour aller à la recherche d’autres survivants. Décisions plus que critiquable d’un point de vue de survie, mais compréhensible. Il arrivera dans une Tokyo dévaste où il rencontre une homme aussi cruel que stupide. Et c’est reparti pour un tour ! Bon, déjà que il ne reste pas grand monde en vie, est-ce que Satoru est le seul survivant doté d’un cerveaux ?

Une suite assez décevante par son contenu, mais qui se lit facilement, gardant un bon rythme narratif.

Survivant

auteur : Saitô Takao

1988

type : seinen

genre : sf, aventure

éditeur VF : Milan, collection Kankô

éditeur VO : Leedsha

Nombre de volumes : 10 (terminé) commercialisation stoppée


Démons et Chimères – tome 1 :

Quatrième de couverture :

Démons et chimères est le récit d’un destin hors du commun : celui de deux adolescents réunis par la magie et l’amour, aux prises avec un monde d’illusions. Tamaki Otoya, héritier d’une longue lignée d’exorcistes, vient en aide aux hommes et femmes possédés par l’esprit du Mal. Une terrible mission, qu’il tente d’assumer en dépit des souffrances qu’elle lui causent. Toujours présente à ses côtés, sa petite amie Asahi ignore encore qu’elle dispose elle aussi d’un don très particulier…

Mon avis :

J’ai choisi cette série après avoir lu l’article que Luthien avait publié durant la semaine shôjo. Je n’irais pas jusqu’à dire que j’ai écouté ses conseils puisque j’ai choisi la série qui lui avait moins plus mais je cherchais des séries courtes et celle-ci ne fait que 5 tomes…

Bref, ce premier tome ça donne quoi ?

A la page trois j’ai failli avoir une attaque ! Ah! c’est quoi ce truc ! ai-je écrié en lisant ce passage

– Asahi ! Tamaki t’a encore frappée ?!

– Comment tu as deviné ?!

– Tu as des pansement plein la tête. Enfin c’est monstrueux ! Pourquoi tu reste avec lui ?!

– Ne te fie pas aux apparences… Je peux t’assurer… que c’est quelqu’un de réellement merveilleux

J’ai repris mon souffle, j’ai tenté de me calmer… ce n’est qu’un manga, ce n’est qu’un manga…. Et puis à vrais dire, à la page précédente j’avais pas vu un mec qui taper sa nana mais un jeune homme qui bouscule rudement sa copine parce que c’est ça façon de manifester son affection. La scène n’est pas plus violente que… moi en train de “câliner” mon chéri, voir même mes enfants… ouai, je suis rude! ça pause problème ?

Bref c’était pas tellement l’attitude du garçon qui me choquait, d’autant plus que c’est d’une absolue banalité dans le manga, mais plutôt celle des filles. Comme toujours…

J’ai donc décidé de faire abstract et ai continué ma lecture. Et finalement, arrivé à la fin du premier tome, je ne regrette pas d’avoir acheté cette série. On y retrouve tout le talent de l’auteur : prendre des personnages assez niai, les mettre en scène dans une vision très arquétypée et rétrograde de la société, surtout dans la distribution des rôles hommes/femme… sans que j’arrive à la détester. Rien que pour ça elle est trop forte ! Je ne peux m’empêcher d’éprouver de l’affection pour ses imbéciles des personnages, c’est comme ça. Ici mon personnage préféré est la mère qui a toujours une petite pique sanglante pour son fils adoré. Enfin une mère qui me rassemble 🙂
Les personnages de cette série me rappellent beaucoup ceux d’une autre série de l’auteur : Fruit Basket, mais j’expliquerais dans un autre article pourquoi.

Un shôjo classique par certains aspects (dessin, personnalité des personnages, structure sociale…) mais qui offre une instigue fantastique appétissante. A suivre

Démons et chimères

auteur : Takaya Natsuki

1996

type : shôjo

genre : fantastique

éditeur VF : Delcourt, collection Sakura

éditeur VO : Hakusensha

Nombre de volumes : 5 tomes (terminé)


Gangsta – tome 1 :

quatrième de couverture :

Liée par un sombre passé, Nick et Warwick sont deux tueurs à gages aux personnalités radicalement opposées : le premier est taciturne et secret, alors que le second est vantard et coureur de jupons. Ils officient à Ergastulum, une ville entièrement contrôlée par la mafia et les gags, avec lesquels ils entretiennent des rapports tantôt cordiaux, tantôt conflictuels. Alex, une jeune femme qui tente d’échapper à la pègre, croise la route de ces antihéros et découvre que Nick appartient à une espèce à part : les indexés, aussi appelés « les crépusculaires »…

Mon avis :

voici la bonne surprise de la saison ! Si j’ai eu envie de découvrir ce manga c’est avant tout parce que j’ai été attiré par le dessin de Kohske. Mais j’avais quelques appréhension. J’avais peur de tomber sur de la baston et de la violence gratuite, du genre tout dans les poing rien dans le cerveau (ou plutôt dans le scénario). Finalement ce premier album m’a enchanté. Il y a bien de la baston, mais aussi un scénario digne de ce nom et un dessin qui sort du lot.Dans ce premier tome on découvre les deux personnages principaux Nick et Warwick. L’un brun et ténébreux, l’autre bond et exubérant. Jusque là, vous me dirais, ça fait un peu cliché. Mais les personnages sont bien construit leur duo marche très bien et très vite on s’attache à eux. L’environnement dans lequel évoluent les personnages, dystopie où la pègre règne en maître, ne manque pas d’intérêt et l’existence des indexés, humais doué d’une force surhumaine, intrigue. Bref un très bon premier tome qui donne très envie de lire la suite et en apprendre plus sur le passé des deux héros, sur cette société, sur les indexés.

Gangsta

auteur : Kohske

2010

type : seinen

genre : action, suspens, sf

éditeur VF : Glénat, collection seinen

éditeur VO : Shinchôsha

Nombre de volumes : 4/6 (toujours en cours au Japon)


Mokke – tome 1 :

résumé :

Mizuki et shizuru sont deux sœurs qui possèdent respectivement le don d’attirer les yokai et celui de les voir. Des talents particuliers qui n’ont pas que des avantages. Obligées d’aller vivre à la campagne avec leur grand-père, un exorciste, et ayant interdiction de parler à leurs camarades de leurs pouvoirs, les deux jeunes filles doivent composer avec ces dons que la nature leur a donné. Et tandis que Mizuki, sans jamais rien demander, se voit harcelée par certains esprits attirés par son aura spirituelle, Shizuru elle n’a d’ autre choix que d’observer ces entités surnaturelles de toutes natures. Des esprits souvent attachés aux humains en fonction de leur état mental ou physique et qui se nourrissent de certaines de leur obsession ou peurs. Une manière pour Shizuru et Mizuki d’observer leurs semblables, et d’en apprendre chaque jour un peu plus sur la vie…

(source : Manga News)

mon avis :

Un premier tome agréable sans être pour autant exceptionnel. Le dessin n’est pas particulièrement beau et très simple, mais il s’accorde bien avec la spontanéité des deux jeunes sœurs. Ce qui m’a plu c’est de côtoyer les différents yokai qui nous sont présenté dans l’histoire. On nous donne beaucoup de détails et c’est intéressant. Les personnages sont bien fait et chaque chapitre nous fait découvrir une nouvelle créature mythologique à travers le regards de ces deux soeurs au pouvoir extraordinaire : l’aîné peut les voir, la cadette se fait facilement posséder. Et le grand-père bougon, celui-là, je l’adore ^^

Mokke

auteur : Kumakura Takatoshi

2000

type : seinen

genre : fantastique, folklore, tranche de vie

éditeur VF : Pika, collection seinen

éditeur VO : Kôdansha

Nombre de volumes : 6/9 (terminé au Japon)


J’aime les sushi – tome 1 :

quatrième de couverture :

Dingue de sushi depuis qu’elle en a découvert les saveurs subtiles, Hanayu n’a plus qu’une seule idée e tête : devenir une spécialiste de la découpe de poisson ! Même ses parents, pâtissiers de renom, ne pourront l’arrêter…

Première étape de son projet séduire Hayato, son camarade de classe, fils d’un maître sushi. Mais Hanayu ignore que ce dernier rêve d’ouvrir… une pâtisserie ?!

Mon avis:

Cette quatrième de couverture spoile un peu l’histoire puisque dans ce premier tome il n’est question que du rêve de Hanayu, et non pas de celui de Hayato. Mais bon, à le voir s’émerveiller devant les gâteaux, on devine toute de suite le pot au roses.

Ce shôjo est très classique dans sa structure, ces personnages et le traitement de l’histoire. Il n’apporte rien de particulièrement originale mais il en est pas pour autant désagréable à lire. Les personnages sont sympathique et leur romance est traité avec légèreté et humour.

Ce qui fait le véritable intérêt du titre, c’est aspect gastronomique, entre 2 gags et un moment romantique on découvre des tas de petites choses sur la cuisine japonaise, la préparation les ustensiles, le vocabulaire spécifique… Bref, de quoi satisfaire l’appétit des japanophiles tel que moi 🙂

J’aime les sushi

auteur : Komura Ayumi

2005

type : shôjo

genre : comédie, romance, gastronomie

éditeur VF : Delcourt, collection Sakura

éditeur VO : Shueisha

Nombre de volumes : 8 tomes (série terminé)

Les mots de Pika ~ Accortise

Accortise : on pourrait dire gentillesse, mais c’est plus fort que ça, le mot « gentil » peut être utilisé avec beaucoup de sous-entendus . Ce qui n’est pas le cas de l’accortise .

Manières plaisantes et courtoises, respectueuses et raffinées, relèvent d’une grande accortise. Mais ! attention, cette attitude est empreinte d’une profonde gentillesse et d’une amabilité spontanée, en aucun cas ça ne pourrait relever de la bienséance ou de l’hypocrisie . Une personne de grande accortise est forcément naturelle et sincère, dépourvue de maniérisme et de préciosité !

SourcePetite anthologie des mots rares et charmants de Daniel Lacotte, édition Albin Michel .

Selon le dictionnaire historique de la langue française par Alain Ray : Accortise serait déjà un mot archaïque ; dérivé du mot accort, dérivé lui même de l’italien : accorto/accorgersi au 13ème siècle qui signifiait « habile, adroit » (rien à voir avec la signification italienne du mot … les transformations… le sens évolue au 17ème siècle pour vouloir dire : courtois …).

Le mot pourrait paraître dans le dictionnaire des mots perdus… cependant il demeure encore dans le dictionnaire le littré, mais plus dans le Larousse dans lequel on ne trouve plus que le mot : accorte, définissant une « femme de gentillesse pure », je vous laisse juger si ce mot est devenu par hasard purement féminin au fil des années, et si vous avez envie de retarder sa disparition en l’utilisant ou, pourquoi pas, en étant vous-même d’une grande accortise !

exemple : « Dés leur première rencontre, l’accortise de Robert émut intensément Marie. »

A bientôt
Pica

Light-novel ~ les éditions françaises

J’avais envie de revenir encore une fois sur le light-novel en France. Cette fois pour proposer une liste des romans disponibles en français afin de faciliter la recherche de ceux et celles qui aimerais s’essayer à ce genre ou tout simplement trouver de nouvelles idées lecture.

Cette liste est non exhaustive. N’hésitez pas à la compléter par des titres qui m’auraient échappé. J’ai inclus les novelisation de manga pré-existants ainsi que quelques autres roman qui ne sont pas techniquement des light-novel mais dont le style est similaire.

Laissez nous aussi vos impression sur les light-novel que vous avez lu 🙂


Another

Ayatsuji Yukito

terminé au japon en 2 tome

Pika

résumé :

Collège de Yomiyama-Nord, 1972.

Lorsque Misaki, élève de 3e-3, trouve la mort, les autres élèves de la classe refusent de l’accepter, et font « comme si Misaki était toujours en vie ». Tant et si bien que leur camarade apparaît, pâle mais avec le sourire, sur la photo de classe de fin d’année ! Depuis, la « classe maudite » est le théâtre d’accidents en série, terrifiant élèves aussi bien que professeurs. Et si la 3e-3 était devenue l’antichambre de la mort… ? (sources : Manga Sanctuary)


The Irregular at Magic High School 

Tsutomu Sato

(illustré par Kana Ishida)

en cour au Japon avec 19 tomes

sortie prévue pour le 27 octobre 2016

éditions Ofelbe

résumé :

En 2095, trente ans après l’intervention des magiciens qui mirent fin à la Troisième Guerre mondiale, la magie, autrefois fruit des mythes et légendes, est devenue une technologie courante tout comme les pouvoirs qu’elle procure.

Tatsuya Shiba et sa jeune sœur Miyuki ont tous deux rejoint la plus prestigieuse de toutes les écoles de magie, mais si l’un est relégué au rang des élèves les moins doués, l’autre est considérée comme un véritable prodige.

Alors qu’ils ne rêvent que d’une scolarité sans histoire, les conspirations et les menaces pesant sur l’académie les forceront à agir ! (source : éditions Ofelbe)


rp_63506eeb7eddc961e81b95ca7b05f175.jpgDurarara !!

 Ryohgo Narita

(et illustré par Suzuhito Yasuda)

terminé au Japon en 13 tomes

sortie prévue 8 septembre 2016

Editions Ofelbe

résumé : 

À Ikebukuro, les gangs, les gens étranges et les légendes urbaines sont monnaie courante…

Mikado Ryûgamine, un lycéen d’apparence banale et sans histoires, est invité à s’installer dans le quartier tokyoïte d’Ikebukuro par son ami d’enfance.
Son souhait le plus cher est de vivre des aventures extraordinaires et de découvrir l’ambiance des grandes villes !

Avec un type violent habillé en barman, un informateur fauteur de troubles, des vendeurs russes de sushis, le mystérieux gang des Dollars et une motarde sans tête qui rôdent dans le quartier, Mikado est loin de se douter que sa vie va prendre un étrange virage à 180 degrés… (source : éditions Ofelbe)


DanMachi – La Légende des Familias

Fujino Ômori

(illustré par Suzuhito Yasuda)

sortie prévue pour le 9 juin 2016

Résumé :

Bienvenue à Orario, la Cité-Labyrinthe où cohabitent dieux et humains. Sous cette ville, les aventuriers, bénis des dieux, partent en quête de gloire et de fortune dans le Donjon ; un dédale mystérieux infesté de monstres.

C’est là que nous rencontrons Bell Cranel, un jeune provincial de 14 ans, qui malgré son manque d’expérience part à la conquête du Donjon sous la protection d’Hestia, une déesse impopulaire. Le hasard faisant mal les choses, il tombe sur un terrible Minotaure. Il est alors sauvé par Aiz Wallenstein, une belle épéiste, dont il tombe immédiatement amoureux. Galvanisé par ce nouveau sentiment, il repart à l’assaut du mystérieux labyrinthe.

Était-ce une erreur de vouloir suivre les pas de cette fille ? Le chemin qui mènera notre jeune héros vers son âme sœur risque en tout cas d’être semé d’embûches…

(source :  éditions Ofelbe)


Long Horizon

Mamare Tôno

(illustré par Kazuhiro Hara)

9 tomes au Japon

1er tome à paraître le 12 novembre 2015

Ofelbe

résumé : Shiroe est un grand amateur de jeux de rôle en ligne. Connecté à la dernière extension d’ Elder Tale, un MMO qui fait fureur, il se retrouve piégé avec 30 000 personnes à l’intérieur de ce monde virtuel sans aucun moyen de s’en échapper.
Contrairement aux autres joueurs qui perdent rapidement espoir, Shiroe décide, avec l’aide de plusieurs compagnons, de surmonter les obstacles de cet univers dangereux. Débute alors une longue quête périlleuse semée d’embûches.

(source : Manga Sanctuary)


rp_spice-wolf-roman-vol1.jpgSpice & Wolf

Isuna Hasekura

(illustré par Jyuu Ayakura)

17 tomes au Japon

1 tomes double en France

Ofelbe

résumé : Déesse de la moisson, Holo est une louve qui peut prendre l’apparence d’une attirante jeune fille. Délaissée par les paysans de son village pour qui les vieilles légendes ne servent plus qu’à effrayer les enfants, Holo décide de rejoindre son village natal dans les terres du Nord à bord de la carriole d’un marchand itinérant, l’énigmatique Lawrence Kraft. Tandis qu’ils découvrent de nouveaux horizons en troquant leurs cargaisons de ville en ville, le duo va apprendre à se connaître et rapidement devenir très complice. Mais méfiance : les faux-semblants, les arnaques et les dangers bordent leur chemin… Le talent divin de Holo pour comprendre la nature humaine sera bien utile pour éviter les mauvais Les éditions Ofelbe font leur rentrée : Spice & Wolf et Sword Art Online ! pas et les deal douteux ! Êtes-vous prêts à suivre cette charmante déesse dans un voyage initiatique parsemé de plaisirs simples, de rencontres, mais aussi de dangers ?

(source : Ofelbe)



Sword Art Online

Kawahara Reki

1/15 (toujours en cours)

Ofelbe

résumé : 

En 2022, l’univers du jeu vidéo écrit une nouvelle page de son histoire avec la sortie d’un MMORPG révolutionnaire intitulé Sword Art Online, dans lequel le joueur voit son esprit être entièrement intégré à un monde virtuel. Ancien testeur de la version bêta, Kirito se replonge lors de la sortie officielle du jeu dans ce lieu fantastique où des dizaines de milliers de personnes l’ont rejoint. Cependant, l’engouement laisse place à une panique générale lorsque les joueurs apprennent qu’ils ne peuvent plus se déconnecter du jeu à moins de le terminer et qu’une quelconque mort lors de leur partie leur sera également fatale dans la réalité !


King’s game

Kanazawa Nabuaki

1/5 (términé au Japon)

Lumen

résumé :

Nobuaki est réveillé en pleine nuit par un étrange SMS qui met au défi deux de ses camarades de lycée de s’embrasser. Le mystérieux expéditeur du message prétend que la classe entière participe à un “King’s Game”. Jour après jour, les défis se succèdent, et les lycéens sont bien obligés de se rendre à l’évidence : ils ont 24 heures pour s’exécuter et la sanction en cas de désobéissance est la mort.

Suicides ou meurtres ? Puissance occulte ou criminel de chair et de sang ? Où qu’elles soient, quoi qu’elles tentent pour s’échapper, la mort vient trouver ses jeunes victimes, infaillible. Le couperet se rapproche dangereusement de nos héros… Parviendront-ils à découvrir la vérité avant qu’il ne s’abatte ?

(source : Manga News)


All you need is kill

Sakurazaka Hiroshi

one-shot

Kazé manga

résumé :

VIVRE…
MOURIR…
RECOMMENCER…

Il y a des cauchemars dont tu ne peux pas te réveiller, quels que soient les efforts que tu fasses. Moi, j’étais prisonnier d’un cauchemar, et peu importe le nombre de fois où je me réveillais, j’étais toujours piégé à l’intérieur. Savoir que j’étais pris dans une boucle, une boucle temporelle dont je ne pourrais plus sortir, était pire que tout. (…)

Aucune importance si je gardais tout ça pour moi, si personne ne me croyait jamais. Ça n’en était pas moins vrai. (…) La douleur qui te traverse le corps comme un éclair, les jambes si lourdes qu’il te semble qu’on les a remplacées par des sacs de sable, la terreur si intense qu’elle te serre le cœur – tout ça ne sortait ni de mon imagination ni d’un rêve. Je ne savais pas exactement comment, mais j’avais été tué. Deux fois. Aucun doute possible.

(source : Kazé manga)


Blood, la nuit des prédateurs  

Momoru Oshii

one-shot

Panini manga

résumé :

Écrit par le célèbre réalisateur Mamoru Oshii, ce roman nous dévoile une nouvelle facette des vampires pourchassés ici par la terrible Saya, le dernier vampire originel. Depuis le début de l’après-midi, de violents affrontements éclatent un peu partout dans la capitale. Après avoir échappé aux brigades anti-émeutes, Rei, un lycéen activiste, est témoin d’un massacre abominable dans une ruelle obscure. La coupable, une belle et étrange jeune fille vêtue d’un uniforme scolaire, s’avance alors vers lui. Pour Rei, c’est le début d’un cauchemar terrifiant… 

(souce : Panini manga)


Battle royale

Takami Kôshun

one-shot

commercialisation stoppé

Calmann-Levi

résumé :

Dans un pays asiatique imaginaire existe un programme gouvernemental connu sous le nom de «Battle Royale». Chaque année, une classe de 3e est choisie au hasard, emmenée sur une île coupée du monde, et les collégiens doivent combattre entre eux jusqu’à ce qu’il ne reste qu’un survivant… Ceci afin de servir d’exemple à la population, à la jeunesse particulièrement, et aussi de recueillir des statistiques sur le temps mis par le champion à éliminer ses camarades. Version contemporaine survitaminée de Sa Majesté des Mouches, de William Golding, Battle Royale a défrayé la chronique à sa publication, avant de devenir l’un des plus grands best-sellers de l’édition nippone.

(source : Manga News)


Blind Spot

Lebigot Guillaume

illustration Saeko Doyle

3 volumes

Univers partagé éditions

bon, c’est un roman français, vous allez me dire qu’il n’a rien à faire parmi les light-novel… Mais bien qu’écrit par un français, ce roman reprends la structure du light-novel (enfin, je crois, je ne l’ai pas lu ^^) du coup je me permet de le citer

résumé : 

Jeune japonaise, malvoyante de naissance, Ayako a un handicap. Mais pour quiconque armé d’une véritable passion, rien n’est impossible ! Avec son écriture fluide et émouvante, l’auteur, lui-même malvoyant, partage une vision fascinante de l’adolescence moderne jusqu’au passage à l’âge adulte au cœur du Japon. Vivez le quotidien de cette jeunesse comme une aventure palpitante, de la rentrée lycéenne jusqu’à la découverte de l’univers captivant du métier de seiyū : le doublage comme activité complète et art starifiant de l’autre côté du monde.


Brave Story

Miyabe Miyuki

3 volumes

commercialisation stoppé

Pocket Jeunesse

résumé :

Wataru mène une vie ordinaire quand, soudain, son père décide de quitter la maison. Le quotidien du jeune garçon vole en éclats. Un soir qu’il pénètre dans l’immeuble voisin en construction, une lumière éblouissante en haut d’escaliers inachevés l’attire : le Grand Portail fondamental ouvre sur le monde merveilleux de Vision. Très vite, Wataru perçoit la possibilité d’aider ses parents et peut-être de changer le cours du destin. Mais pour cela il devra braver l’inconnu. En aura-t-il le courage?


Chroniques de la guerre de Lodoss  

Mizuno Ryû

4 volumes

Calmann-Levy

résumé :

Selon la légende, les forces de la Lumière et celles des Ténèbres s’affrontèrent jadis pour la possession du monde. La bataille ne connut point de vainqueur, mais le territoire qui allait prendre le nom de Lodoss, maudit durant les combats, fut séparé du continent par Marfa, la déesse de la Création, afin d’enrayer la progression du Mal. Bien des siècles plus tard, quelques années après la victoire des Six Héros sur le Roi des Démons, la tourmente éclate à nouveau sur Lodoss. Le sombre empire de Marmo, dirigé d’une main de fer par le sinistre guerrier Beld, se prépare à envahir l’île encore en pleine convalescence. Tandis que magie et éléments surnaturels se déchaînent de toutes parts, un jeune paladin en quête de gloire nommé Parn, la Haute Elfe Deedit, Ghim le nain bicentenaire, Slayne le magicien, Eto le prètre et Woodchuck le voleur vont unir leurs talents pour contrecarrer les projets de Karla, la sorcière grise et rejoignent Fawn, souverain du Royaume saint de Vallis pour lui proposer leur aide dans la Guerre des Héros qui s’annonce…

(source : Manga News)


Death note : Another note 

Nisioisin

one-shot

Kana

résumé :

Tout Los Angeles est en émoi, des meurtres crapuleux ont été commis ! Chaque scène de crime semble recéler des indices pour trouver la prochaine victime. C’est du moins ce que pense L…

Naomi Misora membre du FBI est recrutée en secret par L, le fameux enquêteur qui s’est opposé à Kira. L ne communique avec la jeune femme que par Internet, ayant toujours soin de masquer son identité. L a besoin de Naomi pour enquêter sur le terrain.

Ensemble, ils doivent trouver le lien entre ces meurtres où l’on a chaque fois retrouvé plusieurs poupées vaudous afin d’espérer pouvoir stopper le meurtrier en série !

Lors de l’inspection des lieux du premier meurtre, Naomi est dérangée par un homme s’appelant Ryuzaki, un détective privé enquêtant pour le compte de la famille d’une des victimes. L recommande à Naomi d’accepter l’aide de ce détective, sans lui révéler son existence. Commence alors un jeu de réflexion à trois cerveaux pour trouver le lien entre les victimes et surtout coincer le serial killer !

(source  : Kana)


Death note : L change the world

Nisiosin

one-shot

Kana

résumé :

Ce roman raconte les 23 jours qui précèdent la mort de L, mort que ce dernier a lui-même programmée en écrivant son nom dans le death note avant de le brûler L désire consacrer ce temps à régler le maximum d’affaires dans le monde grâce à ses talents de détective. Sa dernière affaire concernera le terrorisme bactériologique !

(source : Kana)


Dragon ball

Toriyama Akira

5 volumes (en cours)  

Hachette

résumé :

Un petit garçon avec une queue de singe, une fille qui fait apparaître tout et n’importe quoi, un ours géant et un maître des tortues bizarre… Bienvenue dans le monde des Dragon Balls!

(source : Manga News)


Dragon Brothers Les 4 frères 

Tanaka Yoshiki

2 volumes

commercialisation stoppée

Hachette

résumé :

Après la mort de leurs parents, les quatre frères Ryudo sont élevés par leur grand-père, le fondateur de l’institut Kyowa. Après le décès de celui-ci, l’aîné des frères, Hajime, devient le plus jeune des administrateurs. Mais leur oncle Toba, un homme peu scrupuleux qui a des relations avec la mafia, veut à tous prix mettre la main sur l’institut. La mafia est aux trousses des quatre frères, mais ces derniers, dotés de pouvoirs surnaturels, vont lui donner bien du fil à retordre…

(source : Manga News)


Fullmetal alchimiste 

Inoue Makoto

6 volumes

Fleuve noir

résumé :

En voulant ressusciter leur mère, Edward et Alphonse Elric ont utilisé une technique interdite relevant du domaine de l’alchimie : la transmutation humaine. Seulement, l’expérience a mal tourné : Edward a perdu un bras et une jambe et Alphonse son corps, son esprit se retrouvant prisonnier d’une armure. Devenu alchimiste d’Etat, Edward, surnommé « Fullmetal Alchemist », se lance, avec l’aide de son frère, à la recherche de la pierre philosophale, leur seule chance de retrouver leur état initial.

La quête des frères Elric les amène à l’ancienne cité minière de Xenotime : autrefois florissante grâce à ses gisements d’or, la ville meurt peu à peu depuis l’épuisement des filons. Les espoirs de la population reposent désormais sur un dénommé Mugwar, qui travaille à l’élaboration de la pierre philosophale avec l’aide de deux célèbres alchimistes… les frères Elric !

(source : Manga News)


Gantz minus

Oko Hiroya

one-shot

Tonkam

résumé :

Ooki meurt en tentant de sauver un enfant d’une mort certaine. Il se réveille dans un studio où d’autres personnes et une boule étrange l’attendent. Il va découvrir la logique de GANTZ et la course aux points qui va avec. Dans ce roman palpitant, découvrez la première équipe dans laquelle participaient déjà Izumi et Nishi.

(source : Manga News)


Gardien de l’esprit sacré 

Uehashi Nahoko

one-shot

Milan

résumé :

Balsa, une femme guerrière, spécialiste de la lance courte, travaille comme garde du corps. Un jour, de passage dans la capitale du Nouveau Royaume de Yogo, elle sauve la vie du deuxième prince. Cet acte désintéressé va bouleverser sa vie. Le soir même, la deuxième reine va lui confier la vie du jeune prince qui est possédé par un esprit. Balsa va devoir protéger le prince des assassins du Mikado, mais une autre créature menace la vie du prince…

(source : Bidib 😉 )


Gray-man Reverse 

Katsura Hoshino et Kaya Kizuki

2/3 (terminé au Japon)

Glénat

résumé :

Ce roman est en fait un recueil de petites nouvelles inédites développées en parallèle de l’histoire du manga, depuis 2005. […] Les aventures présentées ont été développées avec l’auteur, Katsura Hoshino et écrites par Kaya Kizaki. Les histoires de ces recueils n’apparaîtront jamais dans le manga, mais bien que parallèles au manga, restent fidèles à l’oeuvre de Hoshino et lui sont même complémentaires en certains points.

(source : Glénat)


Guin saga 

Kaoru Kurimoto

5/26

commercialisation stoppé

Fleuve noir

résumé :

Entrez dans l’univers étrange et magique du guerrier à tête de léopard, un monde de magie et d’aventures fantastiques! Voici les aventures du jeune prince Rémus et de sa sœur jumelle Linda. Dans des temps anciens et oubliés, ils sont les seuls survivants de leur royaume, assiégé par l’armée de Gohra. Ils sont sauvés par un étrange guerrier, un homme au masque de léopard. Amnésique, il ne se souvient que de son nom, Guin, et semble posséder une maîtrise surnaturelle au combat. Sur leur route, ils rencontrent quelques alliés dont une jeune fille issue d’un peuple-singe et Isht Van, un mercenaire sans scrupule mais sympathique. Malgré la puissance de Guin, ils tombent entre les mains du Comte Vanon, le seigneur qui a ordonné le massacre du royaume de Paroh et de la famille des deux jumeaux…

(source : Manga News)


La Charmeuse de bête

Uehashi Nahoko

2/4 (terminé au Japon)

Milan jeunesse

le tome 2 étant sorti en 2009, je me pose des question quand à la publication de la suite…

résumé : 

Une reine sacrée, la Yojé, descendante des dieux légendaires, règne sur le royaume de Ryoza. Elle ne possède pas d’armée, dépendant pour sa sécurité des troupes de l’Alhan, un prince héréditaire dont le territoire encercle celui de la Yojé. Les deux territoires vivent en harmonie depuis des millénaires, mais les temps ont changé et la tension monte entre les peuples des terres de l’Alhan et ceux de la Yojé. L’Alhan doit sa force militaire aux régiments de cavaliers Tôda (« serpents de combat », sorte de dragons chinois aquatiques), dont les seuls ennemis naturels sont les Ôjû (« fauves royaux », sorte d’oiseaux géants), animaux sacrés symbolisant la divinité de la Yojé. Érin, l’héroïne du roman (que l’on suit de ses 10 ans à ses 18 ans), va devenir soigneuse de Ôjû et se retrouver au coeur de cette guerre sacrée et politique.

(source : Manga News)


La mélancolie de Haruhi Suzumiya 

Tanigawa Nagaru

1/9 (en cours au Japon)

série suspendue

Hachette

dispo sur la boutique de Brigade SOS

résumé :

Lorsque Haruhi Suzumiya déclare en pleine classe qu’elle préfère les extraterrestres, les humains du futur ou les personnes possédant des super-pouvoirs plutôt que les gens normaux, Kyon est intrigué. Il tente alors de se rapprocher d’elle. Après une discussion pendant laquelle Hahuri lui fait part de son désintérêt total pour les différents clubs d’élèves, Kyon propose à Hahuri de créer son propre club. Ainsi naît la Brigade de Haruhi Suzumiya pour répandre la joie sur le monde, autrement dit la SOS Brigade, composée de un, deux, puis trois membres. Mais, petit à petit, Kyon se rend compte que les trois membres sont des agents d’entités supra-naturelles qui suivent de près Haruhi car elle serait détentrice de pouvoirs capables de transformer…

(source : Manga News)


L’arcane de l’Aube

Toma Rei

one-shot

Kazé maga

résumé :

Nakaba n’est qu’une fillette quand son grand-père, le roi de Senan la recueille malgré l’aversion qu’il éprouve face à sa chevelure rousse. Mise à l’écart, elle subit méchancetés et mépris de la part de toute la cour. Mais grâce au soutien indéfectible et à l’amour que lui porte son fidèle serviteur demi-humain, Loki, elle parvient à surmonter ce quotidien. Un jour, son grand-père la convoque pour lui annoncer sa décision de l’envoyer au royaume voisin afin de la marier à leur prince cadet, Caesar. Loki et Nakaba entament alors le voyage qui les mènera vers leur destin…

Cette aventure précède la rencontre de Caesar et Nakaba, deux cœurs voués à s’aimer passionnément, malgré les intrigues et les dangers qui jalonnent leurs vies !

(source : Kazé manga)


L’épée de empereur

Baku Yumemakura

2 /5 (terminé au Japon)

Glénat

résumé :

Genkurô Yorozu, guerrier errant, possède une épée immense qui le rend redoutable à ses ennemis. Alors qu’il traverse une forêt sombre, il aperçoit soudain la chute de ce qui ressemble bien à un vaisseau spatial. Depuis il n’a de cesse d’être attaqué par d’étranges ninjas et combattants ambitieux. En effet, il se rendra vite compte que ses assaillants ne sont autres que des aliens débarqués sur Terre pour retrouver 3 artefacts fabriqués en Orichalque, une matière extraterrestre aux puissantes vertus mystiques. Et l’un des artefacts est l’épée qu’il porte. La chasse commence !

(source : Manga News)


Le chevalier d’Eon 

Ubukata Tô

one-shot

Calmann – Levy

résumé :

PARIS, XVIIIE SIECLE..

Après de longues années de séparation, le jeune d’Éon de Beaumont se réjouit de revoir enfin sa sœur aînée, Lia, qui vit désormais à la cour de Louis XV. Mais l’heure des retrouvailles est assombrie par une terrible découverte : tout l’équipage de la dame, intime de la famille royale, a été sauvagement assassiné.

Et Lia reste introuvable. Unique indice sur les lieux du crime : le mot « PSAUMES » écrit avec le sang des victimes…

Insistant pour participer à l’enquête, d’Éon apprend que quatre autres jeunes filles ont disparu dans des conditions tout aussi mystérieuses. L’énigme s’épaissit encore lorsque les indices disparaissent et qu’on écarte sans raison le jeune homme de l’investigation. Mais guidé par une force occulte qui le pousse à continuer, le chevalier va s’engouffrer dans un labyrinthe de faux-semblants qui le mèneront directement au Secret du Roi, la police secrète de Sa Majesté dans laquelle il va s’engager dans l’espoir de retrouver sa sœur…

Première pierre du titanesque projet Chevalier d’Éon parallèlement décliné en manga (aux Éditions Asuka) et en animé (chez Kaze), à la fois roman d’apprentissage et enquête policière, ce thriller ésotérique aux frontières du fantastique nous propose une plongée haletante au cœur d’une Europe en ébullition.

(source : Calmann-Levi)


Les 12 royaumes

Yamada Akihiro

12 volumes

commercialisation stoppée

Milan jeunesse

résumé :

Par-delà l’ombre de la lune, un monde extraordinaire attend d’être découvert : le monde des 12 royaumes.

Un monde peuplé de créatures fantastiques et où chaque être a sa place. Un monde régi par douze rois, chargés de faire régner la loi et la justice. Qu’un seul d’entre eux renie son destin, et l’harmonie sacrée des 12 royaumes sera rompue. Viendra alors l’heure du chaos…

(source : Manga News)


Les carnet de Théo

Cannone Eléonore

3 volumes

Rageot

encore un petit « light-novel français » ^^

résumé :

Collégienne androgyne, Théodora dite Théo décide de tenir régulièrement un carnet où elle note ses impressions, ses états d’âme et ses coups de cœur. Elle y dépeint ses copains mais aussi son chat Kyô, ses parents, et y dessine esquisses, portraits et caricatures. Car Théo croque sa vie en bulles et en onomatopées. Ses recherches sur son passé puis ses rencontres avec Takeshi, un sage japonais, la métamorphosent…

(source : Rageot)

→ à lire aussi chez Blandine


Les chroniques d’Arslan  

Tanaka Yoshiki

1/10 (terminé au Japon)

Calmann-Levy

le tome 1 est paru en 2008, verrons nous un jour la suite ?

résumé :

Victime d’une trahison, l’armée du prestigieux royaume de Parse est défaite par son ennemi traditionnel, le Lusitania. Sa capitale, Ecbatâna, est la proie des flammes. Seuls Arslân, le jeune héritier du trône, Darîun, un général demeuré fidèle et Narsus, un ex-stratège militaire retiré sur ses terres avec son disciple Elam, parviennent à s’enfuir. Ils seront bientôt rejoints par Ghîb, un musicien errant, Alfrîd, l’héritière du pays des voleurs qui s’est entichée de Narsus, et la magnifique Faranghîs, prêtresse dévouée dès sa naissance à la protection d’Arslân.

Décidé à reconquérir le trône, Arslân va devoir affronter l’envahisseur lusitanien et celui qui s’est proclamé seul héritier légitime : Hilmes, le Chevalier au Masque d’Argent. Ainsi débute une longue et pénible lutte pour Arslân, ce jeune homme de quatorze ans n’aimant pas la guerre mais qui va chercher à libérer son pays de l’esclavage et à briser le carcan de l’aristocratie…

Une des grandes épopées de la fantasy japonaise, pleine de rebondissements et de complots, inspirée des légendes moyen-orientales.

(source : Calmann- Levi)


Library wars 

Hiro Arikawa

3/4 tomes (terminé au Japon)

le 4° tome est prévu pour le 15 octobre 2014

Glénat

résumé :

À une époque où la loi d’Amélioration des Médias a instauré une chasse aux livres, les bibliothèques se sont dotées d’un corps militaire afin de les défendre. Depuis que, lectrice, elle fut sauvée d’une rafle par un des membres de cette unité d’élite, Iku Kasahara rêve d’en faire partie à son tour. Mais l’entraînement, mené d’une main de fer par son instructeur, s’avère impitoyable !

Library Wars est une incroyable oeuvre de politique-fiction qui emprunte autant à Appleseed qu’à Fahrenheit 451. Le premier volume de ce roman à succès offre une vision complémentaire et affinée du monde, et des protagonistes qui vient parfaitement soutenir la découverte du manga. Ceci dit, manga et roman peuvent se lire indépendamment les uns des autres. Le roman Library Wars a été vendu à près de 1.5 millions d’exemplaires au Japon, et a été distingué du “2008 Seiun Award for a long fiction”, équivalent asiatique du Prix Hugo!

(source : Glénat)


Love & Destroy

Hamasaki

one-shot

Tonkam

résumé :

200X, début de l’été. Environs de Tokyo… Une mystérieuse entité a détruit la ville et décimé la population. Issue de l’énergie des sentiments négatifs du coeur des hommes, aucune arme conventionnelle ne peut la vaincre. Ryuta, aidée par les trois Q-trons venus du futur est notre seul espoir…

(source : Manga News)


n°6

Atsuko Asano

5/9 (terminé au Japon)

la suite ne sera probablement jamais édité…

édition du Rocher

résumé : 

Aster fait partie de l’élite de la cité N°6, son QI exceptionnel lui vaut cette place dans la haute société de la cité. Un soir, alors que la tempête fait rage, un inconnu entre dans la chambre d’Aster. Le jeune garçon est blessé et Aster décide de le soigner et de le cacher alors qu’il s’agit d’un criminel en fuite. Cet acte lui coutera sa place dans la haute société. C’est ainsi que la vie de Aster sera bouleversé le jour de ses 12 ans. Le temps passe et Aster ne cesse de penser au garçon qu’il a sauvé.

Quelques années plus tard, Aster est devenu gardien de parc, son chemin croisera à nouveau celui du Rat, le jeune fugitif. Alors qu’Aster se retrouve impliqué dans une histoire de morts suspectes, le Rat vient payer sa dette. La vie du jeune homme changera à un point qu’il n’aurais jamais pu l’imaginer.

(source : Bidib 😉 )


Roman One Piece 

Eichiro Oda

one-shot

Glénat

résumé :

Alors que Luffy, Zoro et Nami sont en train de mourir de faim à bord de leur petite barque, un monstre marin surgit et réduit leur embarcation en morceaux. Luffy finit par échouer sur une plage et lie connaissance avec une petite fille habillée d’une lourde armure : Medaka. Chez le grand-père de cette dernière, où Luffy retrouve Zoro, on leur explique que l’île est sous la coupe d’un terrible pirate du nom de Gyanzack qui a réquisitionné tous les habitants pour participer à une mystérieuse construction.

(source : Glénat)


Shaman king

Mitsuhi Hideki

2 volumes (en cours)

Hachette

résumé :

Manta est un collégien comme les autres, pas vraiment du genre à vivre de grandes aventures…

Mais un soir, il fait une rencontre qui va changer sa vie : Yoh, un garçon de son âge. C’est un shaman : non seulement, il peut parler aux esprits, mais en plus, il peut fusionner avec eux ! La surprise pour Manta, c’est que lui aussi peut voir ces fantômes ! Pour le jeune collégien, plus rien ne sera comme avant…

(source : Manga News)


The sky crawlers 

Mori Hiroshi

2/6 (términé au Japon)

Glénat

résumé :

Fraîchement transféré sur la base aérienne de la compagnie militaire privée Rostock, Yuhichi Kannami découvre un monde bien réglé, où les missions se succèdent et se ressemblent, et où risquer sa vie fait partie de la routine. Mais petit à petit, ce pilote si “jeune”, pour qui la guerre est un métier comme un autre, sera amené à questionner la réalité qui l’entoure. Qu’est-il arrivé à son prédécesseur ? Quels secrets cache sa supérieure, la froide et mystérieuse Suito Kusanagi ? Quelle est la raison de ce conflit qui semble vouloir durer éternellement ?

MORI Hiroshi, prolifique auteur de science-fiction et féru de modélisme, publie le premier roman de Sky Crawlers en juin 2001, suivi trois ans plus tard d’une suite intitulée None But Air, puis de quatre nouveaux volumes les années suivantes. Les éditions Glénat sont heureuses de lancer la publication de ce roman japonais, une oeuvre d’autant plus forte qu’elle dénonce avec brio les dérives de notre civilisation, et que l’auteur est devenu, en l’espace de quelques années, un véritable pilier du genre au Japon.

(source : Glénat)

→ à lire aussi chez Mackie


Trinity Blood

Yoshida Sunao

2/12 (terminé au Japon)

le tome 2 est paru en… 2008 ! La suite un jour ?

Hachette

résumé :

Dans un univers lointain, l’Armageddon qui a frappé la Terre a détruit une grande partie des civilisations humaines. Les êtres humains qui y ont survécu sont désormais confrontés aux Methuselah, des vampires quasi immortels. Une guerre sans merci fait rage entre eux. Et l’espace propice à la survie sur Terre s’est restreint à l’Europe. C’est dans la ville d’Istvan, en Hongrie, que débarque Abel Nightroad, prêtre et exécuteur spécial du Vatican. Officiellement, il doit occuper les fonctions de curé de l’église Saint-Matthias. En réalité, il est un Vampire de vampire et est envoyé par le Vatican pour réunir des informations sur une arme aussi dangereuse qu’inconnue : L’étoile de la désolation.

(source : Manga News)


Vampire knight

Fujisaki Ayuna

2 volumes

Panini manga

résumé :

Roman basé sur la série de Matsuri Hino.

Théâtre de destins tragiques et de passions dévastatrices, L’Académie Cross est aussi mystérieuse que les créatures des ténèbres qu’elle accueille… Vampire Knight dévoile les secrets de ces êtres de la nuit. Mais que s’est-il passé avant les événements présentés dans le célèbre manga de Matsuri Hino ? Découvrez-le dans ce premier roman qui vous fait replonger dans l’univers de la saga au succès phénoménal.

(source : Manga News)


Video Girl 

Tomita Sukehiro

one-shot

Tonkam

résumé :

Yota ne sait pas comment avouer son amour à Moémi. Moémi qui aime Takashi, le meilleur ami de Yota. Un soir de désespoir, Yota entre dans un étrange vidéoclub et pénètre de plain-pied dans un univers parallèle. Il loue une cassette dont va sortir Aï, une jeune fille dont la mission sera de l’encourager et lui faire prendre confiance en lui. Une complicité naîtra entre eux et Yota va ressentir un sentiment très fort pour Aï…

(source : Manga News)


Zetman – Alpha an other story 

Katsura Masakuzu

one-shot

Tonkam

résumé :

Alphas Project – Nom du projet visant à élaborer, grâce aux dernières technologies de pointe, le héros imaginaire dont Kôga Amagi a toujours rêvé depuis sa plus tendre enfance. Le « W-Frame » est, lui, le nom donné au 23ème prototype d’Alphas qui, sans raison apparente, devient un jour subitement incontrôlable. Kôga tente alors de s’opposer à ce prototype aux capacités combatives écrasantes…

Voici l’histoire de cet « autre Zetman » qui part à la poursuite de Kôga Amagi et sa vision de la justice.

(source : Manga News)


Kimagure Orange Road

Terada Kenji

(illustré par Matsumoto Izumi)

série en 3 tomes

Tonkam

(commercialisation stoppée)

résumé : Alors que sa famille vient tout juste d’emménager en ville, Kyosuge, fait la connaissance de Madoka Ayuka, jeune fille assez taciturne et solitaire dont il tombe de suite amoureux. Bien que la partie ne semble pas gagné la belle se laisse petit a petit amadouée, sans pour autant dévoiler ses sentiments. La situation se complique quand sa meilleure amie, hikaru fait son apparition et s’amourache du nouveau venu, et quand Kyosuke fait usage de ses pouvoirs magiques hérités de sa défunte mère…

(source : Manga News)

jalousie, quand tu nous tient

La dernière fois que Mimiko est allé à la bibliothèque avec sa grande sœur, elle est revenue avec deux albums : Samsam est jaloux et La Terrible question. Deux album qui à première vue n’ont rien en commun et qui pourtant traitent du même thème. J’ai trouvé cette coïncidence amusante, j’ai donc décidé de présenter ces deux albums ensemble.

Samsam est jaloux

Samsam reçoit son cousin. Il en est tout heureux. Mais sa bonne humeur s’estompe vite sous l’attaque des jaloujalou.

Mon avis :

un joli petit album. Simple mais amusant qui permet d’aborder le thème de la jalousie avec humour. Maintenant quand Mimiko pique une crise je lui rétorque : « c’et encore le jaloujalou qui t’attaquent ? »


La terrible question

Pit et Floup, un cheval et une poule, vivent à la ferme. Tout deux se disputent les faveur du fermier et chaque matin il se posent la terrible question : qui Siméon aime-t-il le plus ? Mais de nouvelles rencontre leur feront vite oublier cette terrible question.

Mon avis :

Je n’ai pas vraiment accroché au dessin, mais le texte est sympa, vivant et bien rythmé. Une lecture sympa qui dédramatise la jalousie.


15 et 16/20
15 et 16/20