Les enquêtes du limier

Un détective solitaire et ténébreux, une bouteille de whisky et son chien. L’ambiance polar est là ! Mais pas de crimes, de sang et de drames. Taku Ryûmon c’est bien un détective mais sa spécialité est retrouver les chiens de chasse. Un détective spécialisé en chien, voilà une drôle d’idée et avec un pitch pareil on a de quoi être inquiet. Et pourtant ! Personnellement j’ai beaucoup aimé cette série en 2 tomes. Taniguchi arrive avec talent à marier l’ambiance polar et détective ténébreux avec des histoire de chasse et de montagne.

Le personnage principal est charismatique et le tandem qu’il forme avec son chien fonctionne très bien. La façon dont l’histoire est raconté c’est très sympa aussi, Taku Ryûmon parle à la première personne et on a vraiment l’impression de lire un vieux polar, ce contraste avec les histoires de chiens est amusant et rend le récit captivant.

Je suis rarement déçue par les manga de Taniguchi. Pourtant ça m’est arrivé récemment avec le premier tome de Seton, que je n’ai pas vraiment aimé. J’avais peur ici de me retrouver dans le même cas. Il en est rien. Je suis tout de suite rentrée dans le récit et j’ai été captivé par les aventures du héros, chose que je n’avais pas du tout réussi à faire avec Seton.

4 réflexions au sujet de « Les enquêtes du limier »

      1. Donc ça a pas marché avant XD Oui ça m’affichait un petit message bizarre du coup j’avais envoyé deux fois le commentaire x) donc je disais que le limier était pour l’instant mon Taniguchi préféré après Le Journal de mon père et que j’étais très déçue de sa dernière publication : Les Gardiens du Louvre, tu l’as lu ?

        1. non, je n’ai pas lu la gardien du louvre, mais j’en ai entendu dire du bien.
          J’ai beaucoup aimé les enquêtes du limier mais je ne dirais pas que c’est mon préféré. J’ai beaucoup aimé un ciel radieux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *